Sur le front judiciaire européen

Les fédérations nationales ne baissent pas la garde : plusieurs d’entre elles, incluant Vent de Colère et la Fédération Environnement Durable, viennent de déposer une plainte officielle auprès des instances de l’Union Européenne concernant le régime juridique de l’éolien terrestre en France.
Celui-ci présente de nombreuses dispositions contraires au droit de l’Union européenne.  Cette situation pourrait s’aggraver en raison des projets du secrétaire d’Etat Sébastien Lecornu alors que, pour autant, l’éolien n’a toujours pas fait la preuve de son efficacité énergétique ni économique.
bruno
Le 7 juin 2018 à 20:34, Contact TNE-OE <contact@toutesnosenergies.fr> a écrit :
Ce contenu a été publié dans Communiqués de TNE-OE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *