FUTUREN à Crassous : un loup dans la bergerie !

Notre amie Anne-Marie Citton nous transmets le texte d’un article qu’ele a rédigé pour le Progrès Saint Affricain !

‌‌FUTUREN à CRASSOUS : un loup dans la bergerie?

Un article anodin dans le Midi-Libre Millau, le 14 Août dernier a annoncé la reprise des travaux du projet éolien à Crassous. Travaux interrompus disait-il, entre le 31 Mars et le 1er Août, pour respecter la période de nidification, notamment des chauves- souris.
Dans le contexte de colère et de rejet de ce projet qui s’était manifesté en Automne 2017, sur le chantier dévasté, parcouru par un bataillon de gendarmes, le respect des chauves-souris, et non des habitants semble ici dérisoire !
Il est à préciser  que l’arrêt des travaux  n’est pas une délicate attention du marchand de vent FUTUREN, (ex-Théolia depuis 2014, et racheté à 87% par EDF En en 2017) mais est une contrainte imposée par la loi. Futuren n’y est pour rien.
L’Aveyron, devenu pompe à fric de ces sociétés, nous offre quelques exemples  de ces pratiques qui ne s’accordent pas bien avec l’écologie, et qui plus est dans un Parc Natuel.
L’architecte qui a conçu le Viaduc de Millau, Mr FOSTER,  disait que dans ces paysages, il fallait intervenir le moins possible
Ce ne sera pas le cas!. Quantités de machines gigantesques,  qui pourront aller jusqu’à 200m de hauteur dans le temps, risquent fort d’être mal acceptées!
Les projets sont déjà là, et les gens ne les connaissent pas.
Dans ce business éolien en Aveyron, nous avons, ou nous avons connu  des prises illégales d’intérêt. Nous avons eu des sociétés basées  dans des îles défiscalisées. Avec Futuren, nous aurons des montages qui passeront par le Luxembourg, le Delawere, l’Irlande.
La vive contestation d’actionnaires qui dénoncent,depuis 5 ans la gestion du capital de l’entreprise a conduit à l’ouverture d’une enquête préliminaire au parquet national financier pour manipulations sur les prix  des cours et diffusion de fausses  informations.
La dette a culminé à 240 millions d’EURO en 2008. On peut s’interroger sur les conditions du démantèlement, les dépôts étant notoirement insuffisants.. Le Nouveau monde sera plein de surprises.
Actionnaires, experts, sociétés tentaculaires, personnes poursuivies pour corruption dans des affaires de faillites. Des comptes crédités de millions de dollars. Un magnat qui  apparait dans une enquête ouverte pour faits de corruption d’agents publics , placé  sous contrôle judiciaire .
C’est le monde de FUTUREN!
C’est dans ce contexte que nous allons développer l’Aveyron?
L’Aubrac a compris, qui n’en veut pas
Nous non plus!
Nous demandons la création d’une commission d’enquête sur le coût économique, industriel, et environnemental des énergies renouvelables.
Anne-Marie Citton
Association Patrimoine Environnement Territoire du pays belmonais
membe du collectif TNE Occitanie Environnement.
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *