L’expulsion de l’AMASSADA est ordonnée !

C’est ainsi que s’ouvre le Débat National ?

Un huissier accompagné de gendarmes a délivré aux occupants de l’Amassada, en lutte contre des projets destructeurs et injustifiés, l’ordonnance  du TGI de Rodez : « ordonnons l’expulsion de tout occupant se trouvant irrégulièrement sur les dites parcelles et ce sous astreinte de 2000 euros par jour calendrier entamé par infraction constatée et par personne contrevenante ». Voir leur appel à converger sur Saint Victor et leur site.

Alors que dans sa lettre ouverte aux Français, M Macron s’interroge sur « les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national », on met en marche le rouleau compresseur de décisions prises hors du territoire et contre ses habitants. Alors qu’il nous invite à faire des propositions afin d’améliorer l’État et les collectivités locales « pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté », à « donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens », on expulse  et on menace par des astreintes financièrement insoutenables.

L’intimidation et la criminalisation des citoyens qui protestent contre le saccage de leur territoire sont des procédés inacceptables au moment où le président de la République fixe pour le débat public une condition : » n’accepter aucune forme de violence »  et affirme : « si tout le monde agresse tout le monde, la société se défait ! ». Qui peut croire à ses propos lorsqu’il proclame encore qu' » il est nécessaire et légitime que nous nous reposions ensemble les grandes questions de notre avenir » ?

Ceux de l’Amassada ne cessent pas depuis des années, courageusement, sans violence, de poser clairement les grandes questions de l’avenir d’un territoire et de notre avenir commun, et on leur envoi huissier et gendarmes, une menace d’expulsion en plein hiver.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’expulsion de l’AMASSADA est ordonnée !

  1. Priou dit :

    HONTE !!! Grande HONTE !!! Honte à l »Occitanie dont les élus sont corrompus, soumis à des Promoteurs privés ! J’ai HONTE de cette Région @ Merde, merde et merde! Ça va vraiment finir par péter !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *