Un coup de main aux picards et aux normands !

L’ Association Sauvegarde des Cotes d’Opale nous transmet cet appel à l’aide : A l’heure où vous lisez ceci, nos littoraux Normand et Picard sont menacés par la construction d’un immense parc éolien, qui soulève la colère et l’inquiétude des habitants de la région, des élus, des associations, des professionnels de la pêche et du tourisme…… tous inquiets des conséquences désastreuses et irréversibles que causeront ces 62 éoliennes sur la biodiversité marine, la pêche, le tourisme, et l’environnement au large des côtes du Tréport et de Dieppe.

Et le pire, c’est que leurs inquiétudes ont été largement confirmées par l’Autorité environnementale, l’institution chargée d’évaluer les impacts sur l’environnement du projet, qui dans un rapport accablant, a pointé les nombreuses failles que comporte le dossier :


D’abord, le parc éolien sera construit au sein d’un parc naturel marin… Oui, vous avez bien lu : on va installer au large des littoraux des dizaines de mats en acier de plus de 200m de haut, et couler des tonnes de béton dans les sous-sols marins pour couvrir les câbles électriques…

… et tout cela, sur un espace protégé, qui représente un important carrefour biologique, accueillant de très nombreuses espèces animales et végétales… et qui est également une zone de pêche considérable: 33 000 tonnes de poissons y sont pêchées chaque année…

Face à la menace, les pêcheurs n’ont cessé de tirer la sonnette d’alarme : « avec les travaux de construction du parc, et les panaches de sédiments soulevés par les tourbillons générés par les courants des marées autour des mâts des éoliennes, la ressource en poissons et en coquillages aura disparu de cette zone» affirme le représentant d’une coopérative de pêcheurs…

Mais ce n’est pas tout : l’Autorité environnementale a également soulevé que la plupart des impacts du parc éolien sur l’environnement ont été peu évalués… C’est notamment le cas sur les espèces protégées: l’Autorité environnementale affirme que « les dossiers sont largement silencieux sur cette question » … et souligne que les risques de pertes d’habitats et de collisions pour les oiseaux, les chauves-souris et les mammifères marins (phoques, dauphins…) ont été très peu étudiés…

Même chose concernant les risques naturels: « les enjeux d’érosion côtière, d’effondrements de falaise et de submersion littorale mériteraient d’être traités de façon homogène dans les dossiers » affirme l’Autorité environnementale…

Mais malgré ces mises en garde inquiétantes, les autorités publiques ont quand même délivré toutes les autorisations de constructions aux promoteurs éoliens

C’est irresponsable !

Face aux enjeux colossaux, les associations de protection de l’environnement et de défense de la biodiversité, suivies par les coopératives de pêcheurs et du Conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale… tous, se sont mobilisés pour faire front et exiger l’abandon de ce projet dévastateur

… Mais là encore, ils n’ont pas été entendus… Ce qui a d’ailleurs provoqué la démissiondu Président du conseil de gestion du parc naturel marin, écœuré de voir à quel point les responsables politiques préfèrent se plier aux lobbies de l’éolien plutôt que d’écouter la crainte des professionnels du monde marin

Les autorités publiques se sont littéralement pliées face à la pression des promoteurs éoliens, qui se frottent déjà les mains à l’idée du pactole qu’ils vont récolter en saccageant sans aucun scrupule nos littoraux, la beauté de nos paysages, l’environnement, la faune marine ; causant la ruine de l’économie locale, des pêcheurs, du tourisme et des nuisances colossales pour les habitants de la région…

C’est insupportable…

Alors, pour lutter contre ce massacre organisé, l’association Sauvegarde des côtes d’Opale a lancé une pétition sur Citizactionqui a déjà recueilli plus de 11 000 signatures de soutien, de la part de citoyens indignés, comme vous, par ce projet délirant.

Mais pour réellement peser dans la balance et se faire entendre des responsables politiques en charge du dossier, il faut que le compteur de la pétition explose dans les jours qui viennent…

Alors s’il vous plait, ne perdez pas un instant et signez la pétition dès maintenant !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *