Communiqués de Presse

Le 4 avril 2018 : Appel à la manifestation de Benargues le 28 avril 2018, contre 7 éoliennes qui fonctionnent sans permis grâce à l’inaction de la Préfecture de l’Hérault.

Le 23 février 2018 : Sébastien Lecornu, Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, présente un projet de décret pour simplifier les démarches des promoteurs d’éoliennes (leur faciliter la vie !) et multiplier les obstacles pour les citoyens (les dissuader de s’opposer !). Par ce communiqué de presse le collectif TNE-OE marque son opposition et appelle à participer massivement à la consultation

Le 5 février 2018 : Après le décision de la municipalité de Viane qui approuve l’étude d’un projet d’implantation d’éoliennes.

Le 1° février 2018 : Au sujet de la politique, de la justice et de la répression … en Occitanie 

Le 31 janvier 2018Un jugement du TGI de Paris qui nous réjouit ; il visait un journaliste et un de nos amis et vous trouverez ici les attendus du jugement.

Le 26 janvier 2018Après les interpellations à Crassous (Aveyron) le 25 janvier 2018

Le 11 janvier 2018 pour soutenir la manifestation devant la mairie de Ceilhes et Rocozel (Hérault)

Le 8 janvier 2018, en réponse à un article du Figaro. En reprenant les analyses du SDAO (Sous Direction de l’Anticipation Opérationnelle), service de renseignements de la Gendarmerie Nationale, le Figaro du 4 janvier cherche à caricaturer les oppositions légitimes de citoyens à des projets qui les inquiètent. D’après le journaliste, toutes ces luttes sont orchestrées, manipulées par des insurgés professionnels (!). Une seule note juste : « la contestation pousse en germe dans la profondeur des régions » une conclusion erronée : elles sont le terreau d’un complot fomenté par l’ultra gauche. Le collectif TNE-OE a donc publié une réponse sous forme d’un communiqué de presse.

Le 13 décembre 2017, en soutien aux amis de l’AMASSADA à Saint Victor et Crassous (Aveyron)

Le 12 décembre 2017, à l’occasion du salon Énergaïa à Montpellier,

Le 7 décembre 2017, courrier envoyé à Cynthia Fleury, Cyril Dion et Bertrand Piccard, 3 invités du salon Energaïa pour présenter « trois visions pour une planète » lors de la séance d’ouverture, le mercredi 13 décembre à 10h.

Le 5 décembre 2017, suite à la présentation des orientations du gouvernement « pour simplifier le secteur de l’éolien », voici une analyse de ces pistes qui apparaissent comme un copié/collé des demandes du Syndicat des Énergies Renouvelables (SER) !  Pour mémoire, le SER a pour membres de son conseil d’administration des représentants d’EDF, EDF EN, Siemens, Total,  Engie, Voltalia (propriété de la famille Muliez), General Electric… tous farouches défenseurs, comme on s’en doute, de la transition énergétique ! Pouvait-on s’attendre à mieux de la part du groupe de travail mis en place par le ministère  de Sébastien Lecornu sans représentants de collectifs citoyens.

Le 5 novembre 2017, RTE veut installer un méga transformateur sur la commune de St Victor et Melvieu (12) pour évacuer l’électricité produite par des centaines d’éoliennes industrielles. De nombreux habitants s’opposent à cette implantation et à tout ce qu’elle entraînera dans son sillage. Un collectif, l’Amassada – l’assemblée en Occitan – s’est constitué et occupe les terrains pressentis, par ailleurs acquis en indivision par plus d’une centaine d’opposants au projet. L’Amassada se propose de mettre quelques grains de sable dans la mécanique de pseudo démocratie participative, que constitue l’enquête publique préalable à une déclaration d’utilité publique, condition nécessaire de l’expulsion des propriétaires. Les commissaires enquêteurs sont prévenus : ils ne seront pas les bienvenus et les portes de la mairie ne seront peut-être pas grandes ouvertes pour les accueillir.Programme Amassada non au transfo

Le 3 novembre 2017, Après la condamnation par le TGI de Carcassonne de deux propriétaires riverains de la D 52 à Bouriège (Haute vallée de l’Aude) pour abus du droit de propriété, quelques rappels sur la notion de propriété  apparue dans la jurisprudence au milieu du XIXe siècle qui avait pour objet de régler les conflits de voisinage entre propriétaires. Pour permettre à Valeco (le promoteur qui tente toujours de passer en force alors que la route est trop étroite), d’empiéter sur des propriétés privées on accuse leurs propriétaires d’abus du droit de propriété : il fallait y penser. En rendant cet arrêt qui étend une jurisprudence qui ne concernait que les conflits de voisinage, le juge transforme symboliquement Valeco en propriétaire de la route suivant en cela le Conseil départemental qui privatise la D52 tous les jours au seul profit de cette entreprise !! Bel exemple de créativité judiciaire. CP Créativité justice 71103.

Le 21 novembre 2017, une lettre ouverte aux commissaires enquêteurs de la Région. Le 22 novembre 2017, la DREAL Occitanie a proposé aux commissaires enquêteurs de la région une formation sur « Les enjeux énergétiques, enjeux pour un développement durable. » Belle idée mais dans cette formation tous les intervenants sont de la même paroisse : l’Etat, la Région, RTE, ENEDIS, ADEME…  quid de l’opinion de ceux qui vivent sur le terrain les conséquences de cette politique énergétique : rien. Le collectif TNE avait pourtant offert ses services, les présidents des associations des commissaires enquêteurs semblaient favorables à ce son de cloche dissonant. Mais on ne va quand même pas écouter la société civile sur un enjeu qui ne concerne que les spécialistes de la spécialité ! Il semble donc que si la DREAL se préoccupe de développement durable, elle ne l’articule pas avec une démocratie durable. Pour faire entendre notre parole dissidente nous avons distribué une Lettre ouverte aux commissaires enquêteurs  devant le Palais du travail de Narbonne, en ouverture de la formation.

Le 23 octobre 2017, apprenant la création d’un groupe de travail sur les procédures concernant les éoliennes industrielles par Sébastien Lecornu, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, nos collectifs se sont portés candidats pour y participer.  Comme nous n’avons reçu aucune réponse, une délégation du collectif régional TNE Occitanie Environnement et de l’Aveyron, s’est déplacée à Paris le lundi 23 octobre pour déposer auprès de la direction de son cabinet un courrier avec le détail de nos suggestions ; et le communiqué de presse.

Le 19 juillet 2017, le communiqué de TNE/OE commentant la convention signée le 19/07 par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie avec le pdg d’EDF Bernard Lévy.

Le 1° juillet 2017 pour marquer un nouvel épisode à Bouriège et Toureilles (Aude)

Le 20 mai 2017 : Communiqué Barre 20 mai 2017 (communiqué de presse du 20 mai au sujet de l »exposition » de la firme Volkswind dans les locaux de la mairie de Barre (Tarn)

Le 2 mai 2017communiqué de presse en réponse à RTE (en réponse à un article d’autosatisfaction de RTE)

Le 18 janvier 2017, pour appeler à la Manifestation à Rodez 21 janvier 2017

Le 15 février 2017, communiqué à la suite de la rencontre avec la DREAL Occitanie, Développement durable et démocratie locale