Qui sommes nous ?

           Présentation

Le Collectif régional « Toutes Nos Energies / Occitanie Environnement » a été créé à Albi le 23 novembre 2016. Il rassemble 160 fédérations départementales, collectifs et associations, œuvrant pour la protection de l’environnement, du patrimoine et de la qualité de vie des habitants et, à ce titre, opposés, à l’invasion de l’industrie éolienne dans les espaces ruraux de la région Occitanie.

Depuis une dizaine d’années les projets éoliens se sont multipliés d’une manière totalement anarchique. De plus en plus nombreux, des habitants se sont insurgés contre cette irruption agressive dans leur cadre de vie. Les associations locales de protection de la qualité de vie et de l’environnement existantes ou créées à cette occasion, se sont mobilisées.

Peu à peu ces associations se sont organisées en collectif ou en fédération dans plusieurs départements.  La création de la grande région Occitanie a été l’occasion d’aller vers une union régionale.  Le collectif Toutes Nos Energies Occitanie Environnement s’est donné pour buts de soutenir l’action des associations locales et d’être un interlocuteur crédible des acteurs régionaux et des autorités, pour une politique énergétique respectueuse de la vie des territoires ruraux d’Occitanie.

Aujourd’hui, le collectif Toutes Nos Energies- Occitanie Environnement propose de participer à une transition écologique véritable et sincère. Partant de la question du développement de l’éolien industriel, nous dénonçons les dégradations sociales, économiques et environnementales qu’il produit dans les territoires de notre région. Nous analysons les causes, les effets et les solutions à apporter pour remédier à cette situation.

En démocratie, les pouvoirs politiques et économiques ne devraient pas imposer leurs règles sans réel débat citoyen ; les citoyens doivent reprendre la parole et participer en amont, à l’élaboration des projets ayant un impact sur l’environnement ; les habitants, attachés aux territoires hyper-ruraux, veulent que leurs enjeux spécifiques soient compris et valorisés.

Nous formulons des propositions, souvent interrogatives mais toujours constructives, tant sur le plan des choix techniques que sur celui des modalités démocratiques de conception et de mise en œuvre de la transition énergétique.  Il s’agit avant tout d’économiser les ressources rares en veillant à conserver leur qualité : l’eau, l’air, les métaux et les matériaux de construction, dans le souci permanent de préserver la santé et le bien-être des personnes.

Nous souhaitons une transition énergétique équilibrée, selon trois conditions :

Une transition globale : prenant en compte toutes les ressources de la région (soleil, géothermie, biomasse, vent…) et ses cours d’eau, ainsi que les énergies du futur ;

–  Une transition réaliste au plan économique ;

–  Une transition socialement acceptable par les habitants, respectueuse de la biodiversité, du patrimoine paysager et culturel, de la qualité de vie et donc suscitant l’adhésion active des citoyens.

Octobre 2017

 

comTNEOE