Nos initiatives

Lettre aux présidents des fédérations nationales
Jean-Louis Butré, président de la (FED) Fédération Environnement Durable et  Daniel Steinbach, président de Vent de Colère (27 septembre 2019)

Bonjour,
Plusieurs manifestations à Paris le 9 février, régionales à Perpignan (Pyrénées-Orientales) le 4 mai, à Saint Aulay (Dordogne) le 24 août, ce week-end à Chartres (Eure et Loir) démontrent que le refus du développement de l’éolien industriel est une réalité partagée au niveau national.
Le collectif TNE-Occitanie environnement se réjouit de cette multiplication des initiatives locales et régionales qui renforcent notre détermination à poursuivre cette lutte malgré les obstacles législatifs et réglementaires que le gouvernement ne cesse de multiplier. 
Alors que la pression des promoteurs et des investisseurs se fait de plus en plus forte (y compris dans les Parcs Naturels), il nous semble aujourd’hui nécessaire de passer à une étape supérieure : montrer la dimension nationale de ce mouvement, faire peser le poids des fédérations nationales et leur réseau d’élus, briser le silence que veulent nous imposer les lobbies, le gouvernement et la plupart des grands médias nationaux et régionaux.
À ce titre nous nous adressons à vous pour vous demander de prendre une telle initiative, parce que vous avez la légitimité et la reconnaissance nécessaires auprès de toutes les associations.
La perspective des élections municipales en 2020 pourrait en être l’occasion ; les élus locaux ont une responsabilité particulière, au moins pour ouvrir la porte de leur commune aux promoteurs. 
L’idée d’une manifestation nationale ne nous paraît pas la meilleure : trop loin, trop cher, difficile à organiser.  Nous serions pour notre part plutôt favorable à une journée nationale dédiée, qui laisserait à chaque association ou collectif le loisir de prendre les initiatives les plus adaptés à leur territoire (les préfectures pourraient être un dénominateur commun)…
Une Conférence de presse nationale permettrait d’en renforcer l’écho auprès de la presse, des médias, des élus et des autorités administratives et politiques, les associations assurant la partie régionale et locale.

Nous sommes prêts à réfléchir avec vous à une telle perspective et à mobiliser nos forces pour en assurer le succès.
Très cordialement

Les co-secrétaires du collectif TNE-Occitanie Environnement


Le samedi 4 mai le Collectif TNE Occitanie-Environnement mobilise l’ensemble des opposants au massacre de nos territoires ruraux pour un moratoire sur l’éolien industriel en Occitanie : « Pas une éolienne de plus dans notre région » !

La présence la plus massive est essentielle ce 4 mai à Perpignan, à 16h30 devant la préfecture. De notre nombre dépendra le rapport de force que nous pourrons bâtir face aux pouvoirs politiques et aux promoteurs.

Pour réussir cette mobilisation, nous devons la faire connaître au plus grand nombre. Nous devons nous rendre visibles.  Pour cela nous avons conçu une affiche, simple en A4, et un tract (2 exemplaires sur une page A4). Nous vous demandons de les imprimer et de les diffuser autour de vous: dans les commerces de votre village, sur les panneaux d’information, sur votre véhicule, dans votre caveau pour les vignerons, etc.
Si vous avez les moyens d’imprimer les affiches en couleur : les voici.

Que chaque adhérent d’une des 160 associations du collectif TNE-OE pose 5 affichettes et quelques tracs dans un commerce, et ce seront des milliers de relais d’information à travers toute l’Occitanie ; notre visibilité en sera décuplée et nous aurons déjà franchi une première étape.

Nous vous proposons également un modèle de communiqué de presse, à personnaliser avec le nom de votre association, à envoyer à vos correspondants locaux/presse/radio.

Nous comptons sur vous pour faire de ce 4 mai un évènement régional qui fera réfléchir les décideurs qui nous ignorent.
Chacun dans son territoire se sent démuni, mais ensemble nous pouvons faire bouger les choses.

Il est important que nous sachions ce que vous prévoyez de faire et donc de nous tenir informés (certaines associations envisagent des bus ou du co-voiturage).
Nous contacter : Dominique Boury – co secrétaire, contact@toutesnosenergies.fr