Interventions auprès des élus

19 septembre 2019 : audition au CESER

TNE Occitanie Environnement a été auditionné le 19 septembre 2019 par le CESER Occitanie (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional).

Voir le diaporama que nous avons présenté.

Rappelons à ce propos ce que devrait être une politique publique de transition écologique réussie : priorité à la réduction des consommations  d’énergies, solutions de production cohérentes avec notre environnement menacé, prise en compte de l’attractivité des territoires ruraux qui ont de la valeur et dont la vocation ne doit pas se limiter à la production d’énergie, possibilité donnée à tous les citoyens d’être acteurs de la transition écologique d’une manière adaptée à leurs territoires.

C’est pourquoi TNE propose au Conseil de Région :

– la démarche REPÒSTA rééquilibrant les solutions  pour une transition respectueuse de l’environnement et des citoyens, et compatible avec les moyens économiques de la région.

– un moratoire sur l’éolien terrestre, assorti d’une évaluation. La  région est en capacité de prendre le temps de réaliser cette évaluation compte tenu notamment de sa situation forte dans l’énergie renouvelable la plus efficace à savoir l’hydraulique (2ème région en France).

Le dialogue est à la fois une voie étroite et une voie porteuse d’avenir. TNE confirme à la présidence de Région sa volonté patiente d’y participer pleinement.


26 mai 2019: SRADDET, pour une concertation respectueuse du  public

Dans une lettre à la présidente de région, nous nous étonnons des conditions opaques dans lesquelles est lancée la consultation citoyenne autour de l’élaboration du Schéma Régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires.

« Nous regrettons de constater que cette concertation, à l’instar de celles organisées actuellement par le gouvernement, ne réunit pas les conditions pour permettre aux citoyens de participer effectivement à l’élaboration des décisions en matière environnementale comme le prévoient la convention européenne d’Aarhus et, en droit constitutionnel français, par la Charte de l’Environnement de 2005. »


11 janvier 2019 : Lettre à la direction du PNR du Haut Languedoc à propos des projets de «repowering »

Les associations de TNE-Occitanie Environnement sont invitées à participer aux réunions de la commission 2 du Parc qui examine les projets se rapportant aux éoliennes qui les concerne.  En raison de l’ordre du jour de la prochaine rencontre mentionnant un projets de « repowering », nous avons adressé à la direction du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc un document réalisé par des membres de notre collectif. Nous y appelons votre attention sur les questions soulevées par le renouvellement des installations éoliennes sur le territoire du Parc.


Deux réunions à Toulouse le 2/10/2018

Le 2 octobre 2018 à Toulouse, nos représentants ont rencontré une réunion avec une délégation de l’exec régional et une rencontre avec le président du CESER (Conseil Économique, Social et Environnemental de Région). En voici la synthèse  :

  1. Discussions au Conseil Régional :

Cette réunion le 2 octobre 2018 est la première concrétisation de l’engagement public pris par le représentant de la Présidente de Région, Carole Delga, lors du débat public de Mazamet (Tarn) le 30 mai 2018, d’ouvrir des discussions avec TNE-OE, seul ensemble associatif à avoir travaillé la question énergétique et à avoir proposé un programme alternatif (Repòsta) au scénario énergétique de la Région (Repos).

Pilotée par Florence Brutus (vice-présidente de Région, en charge notamment de l’aménagement du territoire) et Bernard Gilabert (conseiller régional, membre de la commission sectorielle Transition énergétique et écologique), cette réunion à laquelle participaient un membre du Cabinet et trois conseillers techniques s’est déroulée dans un climat positif.

Un CR partagé en a été établi, dont la Région a cependant (par prudence ?) souhaité retirer deux mentions essentielles aux yeux de TNE-OE, qui les a donc fait réapparaître à titre de commentaire :

  • les élus présents confirment les propos publics tenus par la Présidente de Région à Lodève (Hérault) le 7 juillet 2018 : « l’éolien n’est pas ma priorité dans le cadre de la transition énergétique ».
  • les priorités pour une transition énergétiques et écologiques décrites par TNE rencontrent l’accord de la Région.

Il restera à traduire les accords ainsi rencontrés par des chiffrages appropriés dans le volet énergétique du SRADDET (schéma régional aménagement développement durable et égalité des territoires), autrement dit Repos ou Repòsta, ou bien un mix qualifié des deux. 

Il conviendra, enfin, de confirmer pour chaque type d’énergie la vision ainsi partagée des conditions de réussite associées à ce volet énergétique. TNE-OE rappelle à cet égard combien il est essentiel que la transition énergétique et écologique se réalise dans le respect des territoires et de leurs habitants, et que les choix correspondants (volet consommation, volet production) traduisent cette volonté politique.

  1. Rencontre avec le président du CESER : 

L’objectif de cette rencontre du 2 octobre 2018 était à la fois de nous faire connaître auprès du CESER (Conseil Economique, Social et Environnemental de Région) en la personne de son président Jean-Louis CHAUZY, et de lui demander son accord sur le principe d’une audition de TNE Occitanie Environnement.

Pourquoi une demande d’audition par le CESER ? 

Tout simplement parce que le CESER sera officiellement consulté dans le cadre de la préparation du SRADDET (schéma régional aménagement développement durable et égalité des territoires) dont une composante majeure est le scénario régional énergétique (Repos ou Repòsta, ou un mix approprié des deux).

pastedGraphic.png

TNE Occitanie Environnement, seul ensemble associatif citoyen ayant proposé un scénario alternatif, a tout naturellement souhaité éclairer l’émission de cet avis motivé que le CESER devra le moment venu donner sur le projet d’ensemble qui lui sera soumis par la Région.

Réponse : TNE – OE sera auditionné par le CESER

TNE-OE reçoit un accueil positif sur le fond des thèses que nous soutenons et des travaux que nous avons réalisés. Et nous serons auditionnés, probablement fin janvier 2019, par la commission spécialisée du CESER concernée par les questions énergétiques et environnementales.

Le CESER a publié un communiqué sur le projet de budget 2019, présenté par la Région. communiqué de presse Ceser


Le 23 mars 2018 à madame Delga, présidente de la Région Occitanie. L’an dernier, lors nos premiers contacts avec la présidente de Région et son Cabinet, il avait été convenu – du moins l’avions-nous entendu ainsi – de nous faire participer aux travaux en vue de la définition de plusieurs scénarios concernant la politique énergétique de l’Occitanie. Nous souhaitions présenter au niveau politique et décisionnel nos propositions. Face au refus de nous recevoir, nous ressentons un déni des enjeux citoyens que manifeste la mobilisation des associations que nous représentons. Par ce courrier nous sollicitons à nouveau une rencontre auprès de madame Delga.


Le 14 juin 2017 : à Bouriège (Aude) nous nous insurgeons contre le passage en force et l’abus de pouvoir qui se fait au détriment de l’écoute des citoyens ?  Est-ce que ce sont des méthodes qui vont populariser la transition énergétique ? Lire le courrier au président du Conseil départemental 


Le 4 mai 2017 : Une lettre aux conseillers régionaux qui siègent à la direction des `parcs naturels régionaux du Haut Languedoc, des Grands Causses, de la Narbonnaise, pour appeler leur attention sur l’invasion éolienne industrielle dans les 3 parcs concernés.  Courrier Conseillers Régionaux Parcs MAi 2017. Il leur appartient de veiller à la mise en cohérence des différents objectifs de la région – transition énergétique, développement touristique, défense de la ruralité – afin que l’action régionale réponde aux besoins de ses habitants.


Le 14 décembre 2016 une Lettre à Carole Delga (décembre 2016) pour l’informer de la création du collectif Toutes Nos Énergies-Occitanie Environnement et lui faire part de nos principales revendications au niveau de la Région :
– Abrogation des schémas éoliens régionaux de 2012 et arrêt de l’installation d’éoliennes industrielles dans les milieux naturels et les espaces ruraux.
– Association des citoyens à l’élaboration des politiques énergétiques qui touchent leur environnement et mobilisent des budgets colossaux.
– Réorientation de la politique régionale vers de vraies économies d’énergie et le développement d’énergies renouvelables, socialement, économiquement et écologiquement viables.