23 demandes : mission impossible ?

Pendant des mois, notre ami Bruno L. qui nous représentait, a dépensé beaucoup d’énergie dans les antichambres électroniques « envoyez-moi donc un mail » et téléphoniques du ministère, à rechercher des interlocuteurs, à se faire entendre et à contourner les obstacles de l’administration.

Son ambition était claire : parvenir enfin à discuter avec les responsables ministériels d’un corpus cohérent de 23 demandes – issues de nos débats – qui peuvent constituer une base de dialogue, et permettre aux populations rurales de combattre à armes égales l’invasion éolienne qui entraîne une dégradation majeure de leur cadre de vie.

Mais il lui fallut déjouer bien des pièges. Le 7 août 2019, lors du débat public de Rullac St Circq (Aveyron) la secrétaire d’État promettait d’inviter les représentants de nos associations pour entendre nos arguments. Mais, à la mi-décembre, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, oubliant la promesse, n’invite que les opérateurs éoliens et quelques ONG amies. La bagarre dura deux mois pour obtenir de la Secrétaire d’Etat (la ministre elle-même continue de nous ignorer) une réunion qui nous était spécialement dédiée, le 14 février.

Lors de cette réunion, qui rassemblait associations nationales et régionales, les 23 demandes furent exposées. La Secrétaire d’État s’engagea à réunir deux groupes de travail pilotés par la DGPR (direction générale de la prévention et des risques) : nuisances de santé, et évolutions de différents textes et procédures.

Continuer la lecture
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Après la décision du préfet, mobilisation contre les éoliennes de Passa…

« Travailleur Catalan » de la semaine
du 20 au 26/3/2020, p.5

Dans les Aspres, après l’arrêté du Préfet Chopin autorisant les éoliennes de la société Eléments à Passa,  plusieurs membres du Collectif le Vent Tourne ont constitué un groupe de travail juridique pour se  plonger avec un avocat de Toulouse, dans les arcanes de l’établissement d’un recours solidement argumenté. La presse s’en fait l’écho …

Nos amis ont besoin de notre soutien et de notre aide financière

Vous pouvez nous faire un don (déductible des impôts) :

Publié dans Communiqués des associations | Laisser un commentaire

Univers et Corona, un conte actuel…

« 🗣 : Univers, Pourquoi me mettre dans le pangolin ?

✨: Cet animal, Corona, est en voie d’extinction. Et pourtant les hommes continuent de le braconner et de le manger. … Ce sera la 1ère étape de ma leçon.

🗣 : D’accord Univers. Pourquoi tu veux que ça commence en Chine?

✨ : La Chine est le symbole de la mondialisation et de la production de masse petit. Ce pays est surpeuplé, il produit en masse et pollue en masse…

🗣: C’est vrai Univers… Mais en même temps c’est parce que les autres pays y ont un intérêt financier aussi non ?

✨ : Oui petit, c’est pour cela que ta mission va être de te répandre partout dans le monde, et principalement dans tous les pays concernés par ce système, l’Europe, les US, les pays producteurs de pétrole…

🗣: Quelle forme vas-tu me donner Univers ?

✨ : Celle d’un virus qui va principalement infecter les voies respiratoires.

🗣 : Mais pourquoi Univers ?

✨: Petit, vois-tu de nos jours, les hommes mettent en danger la planète. La pollution est devenue trop importante mais l’humanité n’en mesure pas l’ampleur. Quoi de plus symbolique que la respiration petit, tu comprends ?

🗣 : Oui, mais ça veut dire que je vais être dangereux, Univers ?

Continuer la lecture
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le procès des 4 inculpé-es de l’Amassada à Rodez

Aujourd’hui devant le tribunal de Rodez…

Plus de cent personnes étaient rassemblées à Rodez pour soutenir l’AMASSADA, ambiance déterminée…

Les avocats de La Défense ont soulevé trois points visant à obtenir la nullité de la procédure :

  • Puisqu’il sagit de la participation à un attroupement pour un motif clairement politique, donc d’un délit politique, les prévenus auraient dû être cités à comparaître et non pas convoqués.
  • Dans les convocations reçues, toutes rédigées en copié-collé, il a manqué une précision essentielle à savoir la nature des faits de violence alléguée : par exemple : l’arme utilisée, s’il s’agissait d’un coup de poing ou autre, de sorte que les prévenus faute de charge précises n’ont pas été mis en situation de préparer leur défense.
  • Les enquêteurs n’ont pas été mis en situation d’indépendance vis à vis de l’une des victimes, en l’occurrence leur chef hiérarchique, d’où conflit d’intérêt.
  • De nombreuses autres anomalies précises ont été relevées.

Rendez-vous à Rodez le 22 avril : ce jour on saura s’il y a une décision de nullité ; sinon, l’affaire sera renvoyée sur le fond le 6 juin.

AFFAIRE À SUIVRE, DONC… LE SOUTIEN NE FAIBLIRA PAS !


Publié dans Informations diverses | Laisser un commentaire

Un avis défavorable du CNPN

La société Wolkswind a redemandé un avis pour l’installation de 6 éoliennes industrielles dans un secteur boisé du Parc Naturel du Haut Languedoc, sur la commune des Verreries de Moussan (34).

Le CNPN (Comité National de Protection de la Nature) a rendu un avis défavorable, pour plusieurs motifs, dont deux particulièrement importants : « le choix du site ne respecte pas la condition impérative de moindre impact environnemental, car il se situe dans des habitats naturels de grande valeur écologique » et « même si la production d’énergie renouvelable relève bien d’un intérêt public majeur, il ne ressort aucun caractère impératif à sa réalisation dans un site naturel à très fort enjeu de biodiversité. La finalité du projet n’est donc pas justifiée ». 

Au passage le CNPN rappelle la limite des 300 mâts d’éoliennes qui figure dans la charte du Parc. 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

URGENT : dernières infos avant RODEZ…

Salut à toutes et tous, voilà les dernières infos avant les deux jours importants du 10 et 11 mars à Rodez autour du procès des 4 inculpé.es de l’Amassada. Toutes les infos et les différents textes d’appel sont sur

https://douze.noblogs.org/

* Premièrement, un covoiturage sera organisé vers Rodez au départ de Saint Affrique le mardi 10 mars à 16h à la gare routière (à côté des pompiers)

Le 11 mars à 11h au même endroit un départ est prévu également vers Rodez.

** Pour rappel, le mardi soir 10 mars nous vous attendons en nombre à 18h à la grange de Floyrac pour une présentation des enjeux du procès des 4 inculpé.es de l’Amassada, de la lutte contre le méga transfo et de l’arnaque de la transition énergétique.

Suivront deux interventions de Christophe Bonneuil (« L’Evénement Anthropocène, La Terre, et nous ») et Aurélien Berlan (« La fabrique des derniers hommes », collectif Ecran Total) sur l’anthropocène, l’industrialisation des campagnes et la numérisation du monde. 

La grange de Floyrac se trouve à Onet-le-Château, 1 km de Rodez sur la route de Conques. Après le Golf, au rond-point, prendre à gauche puis tout de suite à droite.

Repas partagé autour d’une grosse soupe.

Possibilité de plusieurs logements dans la région. Amenez si vous le pouvez aussi matelas et couchage.

*** Mercredi 11 nous nous donnons rdv dès 13h devant le TGI de Rodez avec un repas partagé de la musique et toutes nos énergies pour défaire leur morbide univers, et surtout soutenir nos camarades inculpé.es.

Profitons de cette journée pour continuer de tisser des liens entre nos luttes, échanger, nous rencontrer : des luttes existent et ne cessent de naître en Aveyron et ailleurs, c’est le moment de se retrouver.

L’occasion de lancer une assemblée dès 14h devant le tribunal ; l’audience c’est nous qui la ferons au grand air et sans toges, sens dessus dessous. Chansons, poèmes, lectures de texte sont les bienvenus !!!!

**** Aussi nous avons besoin de soutien financier pour payer les frais d’avocat, de justice, et les amendes que ce genre de procès amènent immanquablement (c’est d’ailleurs le but visé par ces procédures de police-justice : espérer affaiblir les luttes par le harcèlement judiciaire, faire peur, assécher les soutiens etc etc …… beh là c’est raté !!!!!)

Donc, nous faisons un appel à dons et joignons un RIB à l’ordre de « Alabougie ». (En fonction de votre situation fiscale, les donations peuvent être déductibles de vos impôts). Merci beaucoup.

Donc à mardi et mercredi.

Avec rage et amour

Vive l’Amassada

Publié dans Communiqués des associations | Laisser un commentaire

Lettre au président Macron

Jean-Louis Butré, président de la FED (Fédération Environnement Durable) nous a transmis ce message et cette lettre pour que nous la diffusions largement. Signataires de cette lettre, nos associations auront à cœur de la faire connaître.

Lettre remise en main propre à Emmanuel macron

Objet : Nuisance pour les français et dévastation des paysages par l’éolien terrestre.

La lettre suivante cosignée par un échantillonnage de citoyens représentatifs géographiquement de la  France rurale(*) qui luttent  contre l’éolien terrestre (  Fédérations  nationales,  Fédérations  régionales  ,  collectifs régionaux  ,  associations locales….)  a  été remise en main propre au Président de la république Emmanuel Macron.

VOIR LA LETTRE

Une copie  de cette lettre été a donnée   à Mme Borne Ministre de la Transition Écologique et solidaire 

Il s’agit d’une étape supplémentaire pour indiquer au Président de la république que la  politique actuelle pro éolienne terrestre  menée par le secrétariat d’état du  Ministère de la Transition Énergétique  est  contraire aux orientations qu’il a décidé. 

(*) Les signataires parmi les dizaines  qui auraient pu être ajoutées  représentent des fédérations ayant engagés des regroupements d’associations de bénévoles sans moyens et voulant être écoutés.
Publié dans Communiqués des associations | Laisser un commentaire

Une démarche commune et nationale contre l’éolien terrestre.

9 associations nationales engagées dans la défense de l’environnement et du patrimoine demandent au ministère de la Transition écologique et solidaire de mettre ses actes en accord avec la prise de position du Président de la République : la transition énergétique ne doit plus passer par le développement de l’éolien, et le cadre de vie des Français doit être protégé par des mesures immédiates. 

Des réunions se tiennent sous l’égide de Mme Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État, pour répartir « harmonieusement » 6.500 éoliennes (chiffre gouvernemental) d’ici 2028 dans le cadre d’une Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE), en sus des 8 000 éoliennes terrestres déjà implantées dans le plus grand désordre depuis dix ans. Les nouveaux engins seraient plus hauts que les précédents, plus puissants et donc plus agressifs. Dès lors, aucune répartition « harmonieuse » n’est possible.
Et pourtant, l’implantation de ces éoliennes est préparée par un démantèlement obstiné des normes de protection de l’environnement et une réduction sans précédent de la capacité d’agir en justice des citoyens (décrets Lecornu et De Rugy en 2018).

Prendre connaissance du texte complet du communiqué publié le 5 mars 2020.

  • Les associations refusent le processus délétère de répartition des 6500 nouvelles éoliennes visant à opposer les régions déjà victimes de ces machines à celles qui le sont moins. 
  • Elles demandent que l’on accroisse, d’urgence, la distance minimale entre les éoliennes et les habitations. Elle devrait être portée à 10 fois la hauteur de l’éolienne, pale comprise.
  • Dans le cas des monuments historiques, l’avis de l’architecte des Bâtiments de France et, en cas de recours devant le préfet de région, celui de la Commission Régionale de l’Architecture et du Patrimoine (CRPA) doivent être recueillis pour toute implantation d’éolienne dans un rayon de 10km des monuments et des sites protégés. 
  • Elles exigent que la procédure des appels d’offre soit de manière immédiate appliquée à tout projet d’implantation d’éoliennes quel que soit leur nombre pour limiter les recettes garanties aux opérateurs, dont le coût pour la collectivité croît de manière exponentielle. 

Elles réaffirment la nécessité d’instaurer un moratoire de l’éolien terrestre.

Publié dans Communiqués des associations | Laisser un commentaire

À Pézènes-les-Mines (34), le préfet tranche en faveur de la biodiversité.

Par arrêté en date du 31 janvier 2020 l’entreprise Volkswind, filiale du groupe suisse AXPO s’est vu refuser par la Préfecture sa demande d’autorisation concernant le projet d’exploitation d’une centrale d’éoliennes industrielles sur la commune de Pézènes-les-Mines, soit 5 machines de 120 m de hauteur à 400 m d’altitude.

Les bois de Pouzes

Oiseaux, chauves-souris, flore endémique, n’auraient pas été épargnés par les travaux d’envergure qu’aurait nécessité l’accès au site, pentu, en plein massif forestier des bois de Pouzes, une zone naturelle préservée exempte de toute industrialisation, sur la ligne de crête des Avant-Monts.

 La Préfecture suit en cela l’avis du Conseil national de la protection de la nature (CNPN). Celui-ci avait, en effet, émis à l’encontre de la société Volkswind un avis défavorable à sa demande de dérogation pour destruction d’espèces protégées (le CNPN a signalé ici la présence de 95 espèces protégées et 4 habitats d’intérêt communautaire dont la grotte à chiroptères du mas Bernet).
En conclusion, il « incite à l’abandon de cet emplacement pour la création d’un parc éolien ».

L’ Association de protection de l’environnement de Pézènes (ASPP) n’a pas ménagé ses efforts pour faire reconnaître l’atteinte potentielle à l’extrême richesse de ce lieu, véritable réserve de biodiversité. Ni d’ailleurs son impact sur les paysages patrimoniaux. À tel point que 7 mairies (dont Pézènes-les-Mines) ont par délibération montré leur hostilité à ce projet, rejointes par la Communauté de communes des Avant-Monts et le syndicat mixte du Salagou.

Le collectif TNE-Occitanie Environnement se félicite de cette décision et reste mobilisée aux côtés des associations héraultaises de défense de l’environnement et de la biodiversité, et de la qualité de vie des habitants.

Continuer la lecture
Publié dans Informations diverses | Laisser un commentaire

Interpellons les élus et les futurs élus

Les questions que pose la transition énergétique vont se révéler encore plus d’actualité, pendant les six années qui viennent. Les élus locaux, en particulier aux niveaux des communes et des intercommunalités, vont se trouver face à des responsabilités déterminantes à assumer, dès le début et tout au long de leur mandat électif. En démocratie, à une époque de communication et d’information intensives, il ne faut pas que le sujet énergétique soit ignoré.

Le Collectif pour la Protection des Paysages et de la Biodiversité 34-12, de Lodève nous a transmis ce modèle de lettre et cette proposition de charte dont les associations et collectifs locaux peuvent s’inspirer.

Les réponses des élus et des candidats, sur ce sujet sensible pour les habitants des zones rurales, feront l’objet d’une information auprès du public. Car les enjeux sont d’importance : menaces sur la biodiversité, impacts sur la qualité de vie (bruits insoutenables à faible distance, bruits sourds industriels,  … la vue éblouissante sur les flashs rouges, de nuit etc), détérioration des paysages et du cadre de vie.

La transparence démocratique est une exigence que nous voulons faire avancer, jusque sur le terrain électoral.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire