Revue de presse

19 janvier : Nucléaire en France : un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… ? (The Conversation)
Le nucléaire fait partie des sujets clivants, trop souvent traités sous forme d’opposition binaire entre pros et antis. Mais est-ce si simple ? Il y a bien des façons d’intégrer les sources nucléaires dans un mix énergétique, comme le montre la mosaïque des situations en Europe. Et aussi de multiples gradations dans l’amour ou la haine qu’elles peuvent susciter. Examiner les enjeux du nucléaire, c’est un peu comme d’effeuiller la fleur en se demandant sur quel pétale s’arrêtera la ritournelle : « Nucléaire, je t’aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… pas du tout » ?

19 janvier : Énergies renouvelables : la nécessité d’un réseau électrique plus intelligent (The Conversation)
Afin de rendre notre consommation électrique plus verte, des énergies renouvelables seront intégrées massivement au sein des réseaux électriques. Or, ces énergies ayant une production variable, cela demande un changement de paradigme dans la gestion de ces réseaux. Notamment, une exploitation accrue de la flexibilité de la consommation électrique, la possibilité pour les consommateurs de déplacer leur consommation dans le temps. Cela nécessite des réseaux connectés et intelligents, capable d’indiquer en temps réel l’état du système : c’est le réseau intelligent (ou « smart grid »).

19 janvier : Comment recycle-t-on les panneaux solaires ? (The Conversation)
L’installation par les particuliers et les professionnels d’un nombre grandissant de panneaux photovoltaïques sur le territoire s’accompagne d’une quantité phénoménale de panneaux en fin de cycle de vie : près de 6 000 tonnes de panneaux vont devoir être recyclés en France en 2022, et 150 000 tonnes d’ici 2030 selon l’éco-organisme Soren.

18 janvier : Éolien flottant en Méditerranée : Les grandes questions du débat (LaDépêche)
Huit grandes thématiques ressortent de ce débat et structurent le compte rendu. Chacune a fait l’objet d’un ou plusieurs ateliers spécifiques, pour en explorer les controverses. Elles ont été nourries par les échanges avec le public sur le terrain, en ligne et sur les réseaux sociaux.

18 janvier : Éolien flottant en Méditerranée : Quels enseignements ? (La Dépêche)
Sur le projet éolien marin en général, trois oppositions de principe se sont fait entendre : celle qui conteste sa qualité d’énergie « vertueuse », celle qui considère que la mer doit rester un espace de liberté avec un horizon vierge à préserver, et enfin celle d’une partie des pêcheurs pour qui l’implantation d’un parc éolien est synonyme de privation d’activité et de ressources.

18 janvier : Aires protégées : un projet de décret en consultation sur la notion de protection forte et ses modalités de mise en oeuvre (Localtis)
Le ministère de la Transition écologique met en consultation jusqu’au 5 février prochain un projet de décret d’application de la loi Climat et Résilience qui a inscrit dans le code de l’environnement le principe de l’adoption d’une stratégie pour les aires protégées ainsi que les objectifs visés par cette stratégie. Celle-ci vise ainsi le classement en aires protégées de 30% des écosystèmes terrestres et marins français, dont 10% sous protection forte.

17 janvier : Les soulèvements de la mer (Lundi Matin)
Comme chacun.e sait, les écosystèmes terrestres comme marins n’en finissent pas de s’effondrer. La pêche industrielle ravage les petites pêcheries et les vies autour d’elle, tandis que le tourisme, lui, devient vert et que la prospection gazière se flatte de respecter l’environnement. Les responsables de cette catastrophe ont un nouveau projet d’avenir pour nos océans : protéger, explorer, exploiter.

14 janvier : Saint-Sulpice. Eolien : les élus et la population du Sud Tarn ne veulent plus en entendre parler (la Dépêche)
Le Tarn sud est un territoire qui se marie bien avec cette énergie. Il y a des montagnes, du vent. Résultat, depuis plusieurs années, les mats poussent comme des petits pains. Les chiffres sont là pour confirmer. Le département compte 21 parcs dont 17 sont en activité et 4 en attente de mise en service. En tout, ce sont 145 éoliennes installées sur le territoire. 118 sont en service. 27 sont en attente. Ce qui fait du Tarn, le troisième producteur d’énergie éolienne en Occitanie.

13 janvier : En Laponie, les éleveurs de rennes se rebiffent contre les éoliennes (Boursorama)
Sur des crêtes battues par les vents, les frères Jåma slaloment entre les éoliennes qui se dressent à perte de vue, là où leurs bêtes venaient paître l’hiver. Urgence climatique ou pas, pour ces éleveurs de rennes, les turbines doivent disparaître

13 janvier : Mur-de-Barrez. Carladez Le mât de mesure installé pour le projet éolien a été sectionné (la Dépêche)
Installé en octobre dernier pour étudier un projet d’implantation de vingt éoliennes de 190 m et 200 m de hauteur au pied du rocher de Ronesque, soit aux portes du Carladez Aveyronnais, le mât de mesure est tombé, dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, volontairement sectionné par des opposants.

13 janvier : Hydrogène : la CRE met les pieds dans le plat lors de la conférence H2 Entreprises (Industrie et Technologies)
Investissement public massif, choix du type d’hydrogène à privilégier, stratégies d’import-export, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) n’est pas convaincue par les stratégies de déploiement de l’hydrogène en Europe et en France. Elle a exprimé ses réserves lors de la Conférence H2 Entreprises, qui s’est déroulée lundi 10 janvier au ministère de l’Economie et des Finance à Paris.

13 janvier : Système électrique sous tension, de l’urgence de baisser notre consommation (Novethic)
Vague de froid, absence de vent et production nucléaire en baisse. Ces trois facteurs mettent sévèrement à mal notre système électrique faisant craindre des tensions sur l’approvisionnement dans les prochaines semaines. Pour les experts, cela devrait pousser le gouvernement à accélérer sur la grande oubliée de la transition énergétique : l’efficacité énergétique (rénovation thermique, baisse de la consommation d’énergie…).

12 janvier : Et un retard de plus pour l’EPR : pas de démarrage avant fin 2023 (Libération) EDF a annoncé que le chargement du combustible était à nouveau repoussé et que la facture du réacteur de Flamanville allait grimper à 12,7 milliards d’euros. Une nouvelle qui tombe mal pour la filière, au moment où Emmanuel Macron veut relancer le programme nucléaire français et que quinze réacteurs sont à l’arrêt.

11 janvier : Morbihan : un parc éolien déclaré illégal sur le point d’être démantelé (LCI) L’épilogue semble on ne peut plus proche pour l’affaire des éoliennes du parc de Guern, dans le Morbihan, portée devant la justice il y a seize ans. “A la suite de la décision récente du Conseil d’Etat rejetant le recours en référé, le préfet a décidé, le 6 janvier 2022, de signer un arrêté de suppression du parc (équivalent au démantèlement)”, a ainsi indiqué la préfecture par courriel ce lundi.

12 janvier : Cinq ONG déposent un recours contre l’Etat pour la protection de la biodiversité (Info Durable)
Ces associations sont Pollinis, Notre Affaire à Tous, ASPAS, Anper-Tos et biodiversité sous nos pieds. Deux d’entre elles, Pollinis et Notre Affaire à tous, avaient envoyé en septembre des injonctions à l’État, “première étape d’une action en justice”. Deux mois plus tard, n’ayant reçu aucune réponse du gouvernement, les ONG ont décidé de se tourner vers la justice administrative.

11 janvier : Le gaz « neutre en carbone », la nouvelle combine de Total (Mediapart)
TotalEnergies l’assure : de son extraction à son expédition, l’empreinte carbone de cette cargaison de GNL a été compensée en finançant, via l’achat de crédits carbone, deux projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il s’agit d’un parc éolien dans la province chinoise de Hebei et d’un programme de protection des forêts, au nord du Zimbabwe.

11 janvier : Nucléaire et gaz classés « énergies de transition » : par ici les financements ! (Basta)
Une labellisation du nucléaire et du gaz comme des secteurs durables par la Commission européenne leur ouvrira de nouveaux financements, et risque de freiner le développement des énergies renouvelables et de la rénovation des bâtiments

11 janvier : Occitanie. La Région innove pour booster les EnR en milieu rural (Metropolitain)
La Région Occitanie lance pour les collectivités un réseau de conseillers techniques spécialisés dans l’élaboration de projets de production d’EnR dans le solaire et l’éolien. Commentaire : Tout le boulot que faisaient les promoteurs éoliens, désormais assumé par des fonctionnaires payés avec nos taxes régionales … 

10 janvier : Pilotable ou intermittent. (le Mont Champot)
Certaines énergies renouvelables présentent l’inconvénient majeur de n’être pas pilotables et de produire de façon intermittente et aléatoire une électricité dont la décorrélation avec les besoins de la consommation les prive de la moindre valeur marchande en tant que telle. Pour autant, les vifs « débats d’experts » sur le sujet demandent une clarification de la nature du caractère aléatoire et du concept même de cette intermittence.

10 janvier : P-O/ #AgissonsPaysCatalan : « Oui à l’indépendance énergétique individuelle, non au parc éolien en mer ! » (Ouillade)
Le mouvement #AgissonsPaysCatalan est davantage favorable au développement de l’indépendance énergétique individuelle, à travers des subventions ciblées de l’Etat, comme c’est déjà le cas pour l’isolation ou le chauffage.
Soyons ambitieux, chaque foyer doit pouvoir prétendre à une certaine indépendance énergétique »

8 janvier : Une entreprise invente une « batterie océanique » qui pourrait capter l’énergie du fond des océans (20 Minutes)
Ce système propose qu’un champ d’éoliennes en mer pompe de l’eau dans un équipement qui utiliserait la pression naturelle des fonds marins pour faire tourner des générateurs d’électricité.

8 janvier : Le vent tourne a fait le point (l’Indépendant)
Le collectif, Le vent tourne, avait convié les habitants des trois villages concernés par le projet d’implantation d’éoliennes Brouilla, Banyuls-dels-Aspres et Saint-Jean-Lasseille, à une réunion d’information à Saint-Jean-Lasseille. Son objectif était d’informer la population sur les avancées du projet.

7 janvier : Vers une modernisation énergétique : territorialisation conflictuelle et gouvernement de la critique des nouvelles infrastructures énergétiques en moyenne montagne (Revue de Géographie Alpine)
Cet article propose d’étudier les mutations en cours, nommées « transition écologique », sous l’angle d’une « modernisation écologique » qui consiste à intégrer l’environnement dans la logique capitaliste sans en changer ses fondements. La territorialisation conflictuelle et le gouvernement de la critique des nouvelles infrastructures énergétiques en moyennes montagnes y sont étudiés.

7 janvier : Éoliennes en Méditerranée : Les habitants demandent un report du projet (Dis Leur)
Quand on les interroge, les habitants des villes littorales d’Occitanie se disent sensibles à la question environnementale ; ils se sont d’ailleurs pas opposés par principe aux éoliennes en mer – inédit dans une Méditerranée fragile – , même quand on leur dit qu’elles feront 270 mètres de haut. Mais ils ne veulent pas que cela se fasse dans un moment ressenti comme de la précipitation.

7 janvier : Parc éolien de Saint-Brieuc : pour le respect du droit à manifester (Mediapart blog Bourdon et Brengarth)
En juin dernier, une cinquantaine de marins-pêcheurs ont pris leurs navires pour manifester pacifiquement contre la construction du parc éolien marin de la baie de Saint-Brieuc. La réponse du Procureur de la République est extrêmement sévère : une composition pénale pour chaque manifestant avec des amendes allant de 2 000 à 3 000 euros. Dans une lettre, les avocats William Bourdon et Vincent Brengarth appellent à réexaminer cette situation.

7 janvier : Énergies Renouvelables, l’Aveyron sous tension (Centre Presse PDF)
Depuis quelques mois maintenant. des associations de rivrains, mais également des élus ou des représentants consulaires. la chambre d’agriculture en tête entendent dénoncer les projets éoliens ou photovoltaïques qui ont émergé tout récemment. À l’été 2021, le département comptait 156 éoliennes en service, et 28 étaient en construction.

5 janvier : Aude. Une grande enquête sur l’éolien terrestre dans le Narbonnais est en cours (Actu Occitanie)
Le Grand Narbonne (Aude) et le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée sont à l’initiative d’une enquête sur l’éolien terrestre. Elle se clôture le 20 janvier 2022. Les habitants peuvent apporter leur contribution en réagissant aux propositions des deux jurys citoyens sur le développement éolien du territoire du narbonnais.

5 janvier : Montpellier : Eoliennes flottantes, présentation du compte rendu et du bilan du débat public (Presse Agence)
Conclusion du processus d’information, d’expression et de restitution qui s’est tenu du 12 juillet au 31 octobre 2021, le bilan et le compte-rendu du débat public EOS, seront présentés à Montpellier, le 6 janvier 2022 de 11h à 12h30 au club de la presse d’Occitanie, 1 Place du Nombre d’Or, 34000 Montpellier.
Etienne BALLAN, Président de la commission particulière du débat public EOS, déclare : “Le compte-rendu du débat restitue fidèlement la nuance et la variété des contributions du public exprimées au cours des quatre mois de débat. Loin d’un sondage pour ou contre les éoliennes en mer, il donne à voir la profondeur et la diversité des visions du public concernant la politique énergétique et l’avenir de la Méditerranée.”

4 janvier : Le stockage hydraulique, grand oublié de la transition énergétique ? (Le Monde de l’Énergie)
Quand on parle du développement des sources d’énergie renouvelable, l’aspect non-pilotable de la plupart de ces sources ressort comme un des enjeux majeurs de leur essor. Pour pallier ce problème, la solution du stockage de l’électricité est souvent mentionnée, avec la mention d’utilisation de technologies complexes comme les batteries ou l’hydrogène. Cependant, est rarement évoqué le système de stockage éprouvé depuis plus d’un siècle, nommé STEP.

4 janvier : L’an dernier, la production d’électricité renouvelable a baissé en Allemagne (Transition & Énergies PDF)
Tandis que la consommation d’électricité augmentait l’an dernier en Allemagne, la production provenant de sources renouvelables a baissé… pour la première fois depuis 1997. Une nouvelle démonstration des limites du modèle de transition énergétique allemand. Les productions renouvelables éoliennes et solaires sont par nature intermittentes et aléatoires. 

3 janvier : Fin d’un feuilleton judiciaire. Les éoliennes de Guern vont devoir être démontées (Fr3 Bretagne)
La plus haute juridiction administrative a tranché. L’implantation et l’utilisation des éoliennes de Guern sont bien illégales. Les installations vont devoir être démontées. Si l’exploitant s’exécute…

3 janvier : Massaguel. Première réunion sur les éoliennes (la Dépêche)
Mardi 14 décembre, l’association Préservons notre montagne, créée récemment par des Massaguélois et Verdallais, a organisé une première réunion pour informer la population sur les inconvénients liés à l’implantation d’éoliennes.

3 janvier : Environnement : ce qui change au 1er janvier 2022 (Actu Environnement)
De nouvelles prescriptions s’appliquent aux éoliennes terrestres : instauration d’un contrôle acoustique systématique, nouveau critère d’appréciation de l’impact sur les radars de Météo-France, possibilité de réutiliser des équipements en cas de repowering, augmentation des garanties financières exigées des exploitants, ouverture de l’application Oreol (1)qui permet aux exploitants de déclarer en ligne leurs parcs. Cette base de données doit permettre de visualiser l’ensemble des parcs en service sur le territoire.

3 janvier : « Refuser une éolienne parce que ce n’est pas beau, c’est irresponsable » dixit le président de la CRE (Révolution Énergétique)
Jean-François Carenco est le président de la CRE, la Commission de Régulation de l’Energie. Invité à s’exprimer lors d’un colloque récent, il a violemment critiqué le retard français dans le développement des renouvelables, et il n’a pas été tendre envers les opposants à ces technologies

2 janvier : 17 réacteurs à l’arrêt : le niveau du parc nucléaire français est au plus bas historique, RTE prévoit des coupures (Révolution Énergétique)
RTE révèle dans un communiqué récent que 17 réacteurs nucléaires sont actuellement à l’arrêt. « La disponibilité d’ensemble du parc se situe, depuis plusieurs semaines, en deçà des minima historiques, ce qui contribue à l’augmentation des prix de l’électricité sur le marché », précise le communiqué. RTE ajoute qu’il « renforce son diagnostic de vigilance pour le mois de janvier » et se prépare à exploiter le système électrique français « en situation dégradée ». En cas de conditions météo difficiles, des « coupures ciblées de consommateurs » pourraient être décidées.

2 janvier 2022 : Parcs d’éoliennes en Méditerranée : des milliers de personnes réclament un report du projet le temps d’examiner ses effets sur l’environnement (France Info)
Le gouvernement prévoit l’attribution dès 2022 de deux premiers parcs d’éoliennes flottantes en Méditerranée. Mais des défenseurs de l’environnement, pêcheurs, scientifiques, élus locaux et plaisanciers préfèrent avant cela pouvoir profiter du retour d’expérience de trois parcs pilotes d’éoliennes attendus en 2022-2023 au large de Gruissan et Leucate (Aude) et de Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône)

31 décembre : Brigitte Pistre au colloque du Cérémé (Vidéo) Animatrice de l’association Vent de Maires qui regroupe les élus opposés au développement incontrôlé de l’éolien.

31 décembre : Participation des associations au dialogue environnemental : agrément et habilitation à siéger dans les instances consultatives (Ministère écologie)
Pour prendre part au dialogue environnemental et bénéficier de certaines prérogatives, les associations de protection de l’environnement peuvent solliciter un agrément. En outre, pour siéger dans certaines instances généralistes (comme le Conseil national de la transition écologique) et spécialisées, elles doivent préalablement être habilitées. Pas à pas, retrouvez les démarches nécessaires pour faire votre demande d’agrément ou d’habilitation, et consultez la liste des associations agréées et habilitées dans le cadre national.

30 décembre : Entre Lunas et Lodève : les opposants ne lâchent pas le morceau sur le site de Bernagues (Midi Libre en PDF)
Ils iront en cassation après l’annulation en appel du démantèlement des 7 machines entre Lunas et Lodève, ordonné en février en première instance. “Le combat continue et nous avons choisi d’aller jusqu’à la Cour de cassation”, ajoute Marjolaine, prête, avec les associations, à attendre une année supplémentaire avant le jugement définitif. “Nous avons beaucoup moins de moyens que les groupes contre lesquels nous nous battons mais nous sommes très tenaces. Et persuadés que notre combat est juste et légitime.”

Le combat juridique continue autour des éoliennes.
Michael Esdourrubailh

29 décembre : Pour rendre l’économie française neutre en carbone en 2050, pourquoi l’agriculture française sera incontournable (Wikiagri)
Au cours des trente prochaines années, la production d’électricité française devra augmenter d’au moins 35 %. Une grande partie de cette électricité 100 % renouvelable sera produite en zone rurale et sera même d’origine agricole. La consommation incompressible d’hydorcarbures fossiles sera compensée par du stockage de carbone organique dans le sol.

28 décembre : L’Allemagne contrainte de maintenir sous perfusion le marché de la voiture électrique (Transition & Énergies)
L’Allemagne prolongera l’an prochain les très généreuses subventions à l’achat de véhicules électriques et hybrides. Elle n’a de toute façon pas vraiment le choix si elle veut tenir son objectif de 15 millions de voitures électriques sur les routes en 2030. Et elle part de loin avec 520.000 véhicules purement électriques aujourd’hui en circulation (375.000 en France).

28 décembre : Occitanie : création d’un réseau de référents techniques pour l’essor des projets éoliens et solaires des collectivités (Hérault tribune)
Ce nouveau partenariat a été signé entre l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la Région Occitanie, l’AREC Occitanie (Agence régionale Énergie Climat), et Territoire d’énergie et ECLR (Energies Citoyennes Locales et Renouvelables). Il associe l’expertise des conseillers techniques en photovoltaïque et éolien à celle des collectivités sur la situation locale.

22 décembre : L’Europe se suicide au gaz (Contrepoints)
L’équilibre mondial des relations entre les nations est sous tendu par une guerre féroce, celle de l’accès à l’énergie, et notamment au gaz. Ce dernier se révèle de plus en plus nécessaire pour le chauffage et la production d’électricité dans une Europe voulant réduire le nucléaire, le charbon, et promouvoir les énergies renouvelables intermittentes.

22 décembre : Les prix du gaz en Europe ont battu un nouveau record (Transition & Énergies)
Depuis un an, les prix du gaz ont été multipliés par dix. Un choc comparable à celui du choc pétrolier de 1973. Dans la foulée, les prix de gros de l’électricité ont aussi atteint mardi des sommets historiques.

20 décembre : Syndrome éolien : reconnus comme victimes, une première en France, ces Tarnais craignent une victoire à la Pyrrhus (La Dépêche)
En juillet 2021, la cour d’appel de Toulouse reconnaît le syndrome éolien qui a rendu malade un couple de Tarnais et condamne l’exploitant du Parc à lui verser 128 000 € de dédommagement. Une première en France. Mais tant que la situation n’a pas changé à 700 m de sa propriété, le couple doit rester locataire à 17 km de là.

20 décembre : Éoliennes : comment éviter le vent de colère ? (La Dépêche)
Après avoir occupé les discussions des dernières élections régionales, les éoliennes s’invitent dans le débat de la présidentielle. Entre ceux qui plaident pour en installer de nouvelles et ceux qui veulent stopper leur développement, les éoliennes cristallisent les controverses. Pourtant, selon RTE, elles sont indispensables pour notre mix énergétique

20 décembre : Mauvaise année pour les renouvelables en Allemagne (La Croix)
C’est une information qui tombe mal pour la nouvelle coalition au pouvoir qui ambitionne de couvrir 80 % des besoins électriques de l’Allemagne par des énergies renouvelables d’ici à 2030. Elles ont représenté 42 % de la consommation cette année (30 % en France), contre 45,3 % l’an dernier. Cette baisse est une première depuis 1997, selon l’Agence fédérale de l’environnement (UBA) 

20 décembre : Billions of Wind Turbine Blades Built With Balsa Wood Stripped From Amazon’s Forests (Stop The Things) Des millions de pales d’éoliennes fabriquées à partir du bois de balsa des forêts amazoniennes.
Le bois de balsa constitue l’épine dorsale des pales qui tournent actuellement dans le monde entier. Et l’Amazonie, le poumon de la Terre, est mise à nu pour l’obtenir.

19 décembre : Éoliennes : Pompili reconnaît que ça a pu être « mal fait » par endroits (Le Point)
Pourquoi l’éolien, producteur d’énergies renouvelables électriques, pose-t-il problème dans certaines régions, voire déchaîne la colère de la population ? « Dans certains territoires, ça peut poser problème parce que ça a été certainement mal fait », a reconnu Barbara Pompili

17 décembre : «Implantation d’éoliennes contre la volonté des communes: pourquoi c’est une injustice»  (Le Figaro PDF)
Nous vivons un paradoxe: l’opinion est de plus en plus hostile aux éoliennes. Pourtant, le gouvernement ne réduit en rien l’ampleur prévue de son développement et rejette toutes les tentatives de parlementaires qui pourraient le freiner, déplore l’ancien haut fonctionnaire Patrice Cahart.

17 décembre : L’intelligence artificielle ou la clé de l’intégration des éoliennes sur le réseau ? (le Monde de l’Énergie)
Il faut garder à l’esprit les nombreux défis auxquels sont confrontés les exploitants de parcs renouvelables. Tout d’abord l’essence même des sources éoliennes et solaires est d’être fluctuantes. Or la fiabilité d’un réseau énergétique est étroitement liée à sa stabilité.  Les principaux enjeux sont liés à l’intégration de grands parcs éolien au réseau électrique. Le développement de l’internet des objets permettent aux énergéticiens de réguler leur production ou de planifier leurs activités de maintenance

16 décembre : Nord-Aveyron : un projet de vingt éoliennes aux portes du Carladez (Centre Presse Aveyron)
L’association Vent des Crêtes basée dans le Cantal a lancé une pétition contre ce projet qui sera visible du Nord-Aveyron. Ce projet prévoit l’implantation de 14 éoliennes de 190 m sur le plateau de Vernet à Badailhac et de six éoliennes de 200 m à Escoubiac au pied du rocher de Ronesque soit à quelques encablures de l’Aveyron.

16 décembre : Éolien flottant : une étude évalue l’empreinte carbone des parcs pilotes et des futures fermes commerciales (Actu Environnement)
Une étude, publiée dans le prolongement du débat public sur l’éolien flottant en Méditerranée, estime que les parcs pilotes affichent une intensité carbone de 42 gCO2e/kWh. Cette valeur devrait être divisée par plus de deux dans les fermes commerciales

16 décembre : 5G : «Le sabotage a toujours fait partie des luttes sociales et écologiques» (Reporterre)
Reporterre a rencontré un saboteur et deux saboteuses d’antennes-relais. Elles expliquent leur geste et souhaitent, à travers cet entretien, ouvrir un débat autour de cette pratique dans les luttes écologistes. 

16 décembre : Voici les 5 meilleures cartes pour localiser les éoliennes en France (Révolution Énergétique)
Où sont situées les éoliennes en France ? Plusieurs cartes en ligne et en accès libre permettent de consulter l’emplacement exact de chaque turbine dans l’hexagone et de tout savoir sur leurs caractéristiques. Un moyen d’observer le développement en temps réel de l’éolien et sa répartition géographique, loin des discours et polémiques.

16 décembre : Espaces sous tension : les paradoxes de la transition énergétique (Revue de géographie et d’aménagement)
Si l’éolien peut être vu comme une solution technologique de la transition énergétique, l’implantation des éoliennes nécessite de travailler de manière concertée avec les territoires et d’intégrer le devenir des éoliennes usagées à la réflexion. Les études montrent aussi que leur impact sur la biodiversité n’est pas neutre.

16 décembre : Gard : Montpezat : conseil municipal (Midi Libre)
Le conseil s’est prononcé contre l’implantation de cinq éoliennes sur la commune de Moulézan évoquant la présence de la nappe phréatique et le désir de préserver la biodiversité du site.

14 décembre : Aura-t-on des schémas directeurs départementaux des implantations d’éoliennes ? (La Gazette des Communes)
La planification de l’éolien devient un impératif à partir du moment où le Gouvernement s’est fixé des objectifs et qu’ils doivent être déclinés dans les territoires. Il nous faut une meilleure planification de l’éolien en concertation avec les régions et les collectivités afin de permettre de répartir les objectifs en fonction des potentiels et des spécificités de chaque région.

14 décembre : Gard, Lens-Pignèdes a voté contre le projet éolien (Midi Libre PDF)
Comme ils s’y étaient engagés lors de leur réunion du 13 octobre, les élus du syndicat mixte Lens-Pignèdes se sont retrouvés mercredi 8 décembre au foyer de Saint-Mamert pour se prononcer sur le nouveau projet d’implantation de cinq éoliennes dans les bois des Lens.

14 décembre : Évaluation environnementale : les petits projets en milieux sensibles pourront être concernés (Actu Environnement)
Sous pression du Conseil d’État, le gouvernement se voit contraint d’introduire une « clause filet » dans la réglementation afin de soumettre à évaluation environnementale de petits projets qui y échappaient jusque-là. Le projet de décret est finalisé.

14 décembre : «Il faut rénover» : la solution face à la hausse des prix de l’énergie (Reporterre)
Les associations préconisent un accompagnement de la rénovation, afin de réduire très significativement la consommation d’énergie des bâtiments. « Ces mesures permettront des économies sur les factures pouvant atteindre 1 100 euros par an, et encouragent le développement de centaines de milliers d’emplois », indiquent-elles dans un communiqué.

11 décembre : Électricité : l’ineptie des « 100% renouvelables » (le Monde de l’énergie)
Un grave malentendu au départ. L’antienne des tenants de l’éolien et du solaire réside dans la formule : ce sont des énergies gratuites, inépuisables et propres. Quatre erreurs (quatre mensonges) en quatre mots, c’est beaucoup.

11 décembre : Faut-il développer l’éolien (La Dépêche PDF)
Une réunion a eu lieu le 30 novembre à Albi entre les services de l’État, les élus et les associations sur le futur de l’éolien dans le Tarn. “Beaucoup d’élus marquent aujourd’hui leurs oppositions. Les populations n’en veulent pas et les territoires sauvages et protégés comme la Montagne Noire ont déjà beaucoup donné en installations.”

10 décembre : Éolien : les premiers résultats de l’impact sur l’écosystème marin (le Télégramme) L’école centrale de Nantes et le CNRS livrent une nouvelle contribution à la connaissance des impacts de l’éolien sur l’écosystème marin. Leur étude a été réalisée au large du Croisic (44)

10 décembre : Une étude gouvernementale norvégienne remet en cause la rentabilité du plus grand projet de parc éolien en mer (Contrepoints)
Une étude gouvernementale norvégienne remet en cause la rentabilité du plus grand projet éolien en mer (offshore) au monde situé sur un banc de sable (le Dogger Bank) au nord-est du Royaume-Uni. Le projet mené par Equinor, le géant norvégien du pétrole et du gaz représentera une puissance installée de 3,6 gigawatts (GW) une fois achevé, et pourrait déboucher sur un désastre financier.

10 décembre : Label « Vertvolt » : vers une prise en compte de l’additionnalité dans les offres d’électricité verte (The Conversation)
Selon le Bureau européen des unions de consommateurs, le véritable problème des offres vertes est l’absence d’effet additionnel de l’achat par les consommateurs. Les offres vertes viennent en effet puiser dans des installations existantes et n’entraînent pas par elles-mêmes de nouveaux investissements. Ces installations ont été financées essentiellement dans un cadre d’investissement public ou ont été largement subventionnées par la puissance publique.

9 décembre : Installation d’éoliennes : l’Assemblée s’oppose à nouveau à un droit de veto des maires (LCP)
Plusieurs groupes d’opposition ont tenté, sans succès, de confier aux communes un droit de veto contre l’installation d’éoliennes sur leur territoire, dans le cadre de l’examen dans l’Hémicycle du projet de loi 3DS. Introduite par le Sénat, cette disposition avait été supprimée en commission à l’Assemblée.

9 décembre : Ols-et-Rinhodes. Bientôt un parc éolien à Ols-et-Rhinodes ? (La Dépêche)
Ols-et-Rhinodes pourrait être la première commune sur le territoire d’Ouest Aveyron communauté à abriter des éoliennes. La société Cubico, porteuse du projet, a en tout cas invité les habitants des environs, puis depuis ce 7 décembre tous les Aveyronnais, à participer au financement du mât de mesure pour étudier la faisabilité d’un projet éolien sur la commune d’Ols-et-Rinhodes. “Le parc pourrait se composer de 5 à 8 éoliennes.

9 décembre : Gardouch. La municipalité s’engage pour les énergies renouvelables (La Dépêche)
Les membres du conseil municipal gardouchois et son maire Olivier Guerra ont entériné à une large majorité lors de la séance du conseil du lundi 06 décembre plusieurs délibérations importantes qui marquent une volonté politique : d’éco-responsabilité privilégiant les énergies renouvelables mais aussi en cette période de restrictions d’apport de nouvelles ressources financières à la commune. Et aussi : Gardouch : quatre éoliennes sont en projet sur le territoire de la commune (Voix du Midi)

9 décembre : Bois, géothermie… Pourquoi on ne se chauffe pas aux renouvelables (Reporterre)« Le sujet de l’énergie est très présent dans la précampagne [présidentielle], notamment à travers l’éolien et le nucléaire. Mais nous avons l’impression que la chaleur renouvelable peine à trouver sa juste place, alors qu’elle répond à un triple enjeu très important de souveraineté énergétique, de lutte contre le changement climatique et de pouvoir d’achat »,

9 décembre : Le prince charmant Macron réveille la princesse hydrogène (Contrepoints)
La molécule hydrogène est la nouvelle « danseuse verte » du président Macron et de ses collègues européens : elle est séduisante… et ruineuse. Mais, sauf en chimie industrielle où elle est utile depuis longtemps, l’hydrogène ne sert à rien pour le transport, le chauffage et le stockage, sinon à se faire plaisir avec l’argent des contribuables.

9 décembre : Apprentissage profond et consommation énergétique : la partie immergée de l’IA-ceberg (The Conversation)
Au-delà des questions de performances, de rapidité ou de passage à l’échelle qui intéressent les ingénieurs en quête de toujours plus de prouesses technologiques, c’est d’un point de vue environnemental, et en particulier sur le plan des émissions de gaz à effet de serre que la question inquiète.

9 décembre : Pour produire de l’hydrogène vert, par électrolyse, il faudra beaucoup beaucoup d’électricité (Transition & Énergies)
Si les objectifs ambitieux de la Commission et de la plupart des Etats européens dans le développement rapide de l’hydrogène vert sont tenus, cela se traduira par une forte augmentation de la demande d’électricité décarbonée. Or l’Europe ne semble pas vraiment prendre la mesure de ce défi. Elle est confrontée aujourd’hui à la fois à des risques de pénurie de production d’électricité et à une envolée des prix. Et elle n’a pas vraiment élaborée de stratégie pour compenser l’intermittence de production des renouvelables éolien et solaire

8 décembre : Energie : la chaleur renouvelable se pose en alternative du “tout élec” (Localtis)
A l’occasion de la 3e semaine de la chaleur renouvelable, les acteurs de la filière ont présenté ce 7 décembre huit propositions visant à accélérer le déploiement de ce secteur et à le replacer au cœur de la stratégie énergétique nationale. Ils défendent notamment la généralisation d’un “plan territorial chaleur renouvelable” dans toutes les collectivités territoriales de plus de 20.000 habitants et la fixation d’objectifs de consommation de chaleur renouvelable dans les bâtiments existants.

8 décembre : « Les zones d’implantation des parcs éoliens marins sont d’abord choisies par les industriels » (Actu Environnement)
Alors que se tient le débat public sur le parc éolien offshore d’Oléron, Dominique Chevillon, vice-président de la Ligue de protection des oiseaux, constate que les concertations mettent les acteurs locaux devant le fait accompli.

7 décembre Éoliennes, le vent de la discorde écologique (le Monde de l’Énergie)
Hier vertueuses, aujourd’hui destructrices de son environnement ; depuis quelques temps les éoliennes n’ont plus le vent en poupe. Pire encore, nous assistons actuellement à de farouches oppositions entre admirateurs et opposants de ces géants terrestres et maritimes en oscillant bien trop souvent entre données mensongères ensoleillées et réalité aux nuages gris.

6 décembre : Occitanie : Les éoliennes sont-elles toujours dans le vent en Occitanie ? (FR3 Occitanie)
« Dimanche en politique » propose chaque dimanche sur ses antennes de Toulouse et de Montpellier une émission à l’échelle de la région Occitanie pour aller à la rencontre des téléspectateurs, chez eux, et libérer la parole citoyenne.

6 décembre : Agrivoltaïsme : attention à ne pas tomber dans le panneau (Libération PDF)
De plus en plus d’exploitants accueillent sur leurs terrains des dispositifs photovoltaïques en contrepartie d’un loyer généreux. Mais des experts s’inquiètent du dévoiement de la pratique qui privilégierait la production d’énergie au détriment des besoins agricoles.

6 décembre : Éolien offshore : les cinq leviers que propose la filière pour atteindre 50 GW en 2050 (Actu Environnement)
La FEE et le SER estiment qu’il est possible d’installer 50 GW d’éolien le long du littoral français. Pour y parvenir, les deux fédérations professionnelles formulent cinq propositions. Un programme à mettre en place au plus vite, insistent-elles.

4 décembre : Les justifications de l’opposition citoyenne à des projets éoliens: Sociologie pragmatique de deux conflits (UCL)
Les tentatives d’implantations d’infrastructures énergétiques donnent souvent lieu à des oppositions qui peuvent émaner des citoyen·nes. Des entretiens avec des citoyen·nes opposé·es à ces projets ont montré que les thèses du phénomène NIMBY ne tiennent pas. En effet, la genèse de l’opposition ne peut être réduite à des questions d’égoïsme et de proximité, les enjeux démocratiques et normatifs y jouent des rôles importants. Les citoyen·nes certifient de leurs compétences et de leurs capacités en usant de discours critiques et en recourant à des procédures démocratiques et juridiques dans le cadre de leur opposition. 

4 décembre : Sur le Larzac, le projet de centrale solaire contesté pour sa consommation de terres (Reporterre)
Abandonné en 2019, la centrale photovoltaïque Solarzac ressurgit dans un format plus mesurée et en intégrant des propositions de riverains. Mais le projet toujours refusé par les associations environnementales : il va occuper des terres naturelles et agricoles.

3 décembre : Transition énergétique : la France avance en terrain minier (BFMTV)
L’abandon programmé des énergies fossiles génère une demande toujours plus forte en métaux comme le nickel ou le cobalt pour produire batteries et éoliennes. Totalement dépendante de l’étranger sur ses matières premières, la France réfléchit à creuser de nouvelles mines sur son territoire, riche en minerais stratégiques

3 décembre : Énergie : l’«écart massif» entre les promesses et les actes de la France (Reporterre)
L’agence internationale constate que la France accumule les retards pour atteindre son objectif d’un horizon 2050 sans carbone. Sur les énergies renouvelables, l’AIE souligne un « écart massif » entre les ambitions et la réalité. En 2020, selon ses données préliminaires, leur part dans la consommation finale brute d’énergie n’était que de 19,1 %, soit bien en deçà de l’objectif de 23,4 %, fixé par la PPE. « Pour atteindre son ambition de 2023, la France doit augmenter de 40 % sa production d’énergie éolienne et doubler sa capacité photovoltaïque en trois ans », avertit l’AIE.

2 décembre : Nouvelle irrégularité dans le dossier des éoliennes en baie de Saint-Brieuc (Mediapart)
Le groupe public RTE vient de commencer les travaux de raccordement du parc éolien, alors qu’une décision de justice a ordonné une étude préalable pour vérifier les effets possibles des câbles électriques sur une exploitation agricole voisine

2 décembre : Trop de «data centers», l’Irlande risque la panne électrique (Reporterre)
Le régulateur irlandais de l’énergie a prévenu, dans un rapport, que le réseau risquait de subir des coupures cet hiver. En cause : la gigantesque consommation d’énergie des multiples centres de données construits ces dernières années

1° décembre : Transition 2050 : choisir maintenant, agir pour le climat, rapport (ADEME)
Face à l’urgence climatique, les changements à opérer sont d’une telle ampleur qu’il est indispensable d’accélérer les débats dès maintenant, compte tenu des délais de prise de décisions dans un cadre démocratique, comme de ceux de leur mise en œuvre.

1° décembre : Tarn. L’avenir de l’énergie éolienne dans le département se décide aujourd’hui à Albi (Actu Occitanie)
Le futur de l’éolien se joue maintenant, avec cette réunion organisée par la préfecture, qui vise à recueillir le point de vue des acteurs du Tarn concernés par l’établissement d’une cartographie des zones favorables à son développement. C’est aussi l’occasion de faire le point sur la présence éolienne actuelle dans le département.

30 novembre : Un vent méphitique souffle sur le Milan royal… (Lorraine association nature) L’évaluation des impacts et une meilleure prise en compte du Milan royal dans l’implantation de nouveaux parcs éoliens sont des actions phares du nouveau Plan Régional d’Actions en faveur de l’espèce dans le Grand Est.

29 novembre : Le premier label anti-éolien de France créé par un petit village d’Indre (Ouest France) Le village de Mâron-en-Berry (Indre) vient de créer un label anti-éolien. Une première en France. Le maire Gilbert Blanc a déjà été contacté par d’autres communes intéressées pour rejoindre ce mouvement.

29 novembre : Les centrales photovoltaïques au sol sont-elles compatibles avec l’agriculture paysannes ?(Conf12)
L’agrivoltaïsme est une artificialisation des sols d’après la définition qui en est faite dans le projet de loi no 3875 portant lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets. La Confédération paysanne s’oppose à l’agrivoltaïsme, son monde et ses marchés. Les nombreuses conséquences ne peuvent être que désastreuses pour l’agriculture, l’environnement et l’emploi en milieu rural.

28 novembre : Aude : l’heure des choix pour la contribution du département au développement de l’éolien en Occitanie (l’Indépendant)
Après trois rendez-vous à l’échelle de l’Occitanie, une réunion organisée par la Dreal et le préfet de l’Aude se tient à Carcassonne le 30 novembre. Avec l’objectif d’établir une “cartographie non contraignante des zones favorables au développement éolien” pour sécuriser les objectifs de la programmation pluriannuelle de l’énergie, avec l’objectif d’une puissance de l’éolien terrestre de 33,2 GW en 2028. (Ici en PDF)

28 novembre : Mazamet. Vent de colère contre les éoliennes (la Dépêche) L’association Nostra Montanha soutenu par le maire de Mazamet s’oppose au projet d’implantation de six éoliennes à Boissezon

27 novembre : Le “Repowering” c’est bien plus qu’un changement de “moteur” des éoliennes (Publié pour la première fois sur www.energeverite.com le 19 novembre 2020)
Ce que les promoteurs éoliens appellent “repowering”, expression que l’on peut 
traduire en français par “re-motorisation” est un terme trompeur….

27 novembre : Efficacité énergétique, le retard grandit (Transition & Énergies)
L’Agence internationale de l’énergie alerte à nouveau sur le fait que les progrès en matière d’économie d’énergie ne sont pas suffisamment rapides pour atteindre les objectifs climatiques. Il s’agit pourtant du moyen le plus facile et le plus économique de réduire les émissions de gaz à effet de serre

27 novembre : Quelles énergies pour la transition ? (Futura Planète)
Roland Lehoucq, astrophysicien au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), s’associe à la rédaction pour vous proposer, tout au long de cette journée spéciale, des sujets qui font débat. Celui de la transition énergétique, par exemple. Si il y a urgence à s’engager dans cette fameuse transition qui, nous le promet-on, nous préservera des pires effets du réchauffement climatique. Comment ? La question n’est pas simple.

25 novembre : Occitanie : lancement des “sentinelles du climat”, un programme d’observation de l’évolution de la biodiversité (Fr3 Occitanie)
Des associations lancent en Occitanie un programme, déjà sur pied en Nouvelle-Aquitaine : “les sentinelles du climat”. Objectif : mesurer l’ampleur du changement climatique sur la faune et la flore. Le programme débute dès ce lundi 22 novembre.

25 novembre : Aude – Moins d’éoliennes et plus de puissance au parc du Cers près de Lézignan-Corbières (L’Indépendant)
Le nouveau site éolien du Cers, sur la crête du massif de la Pinède au-dessus de la commune d’Escales, vient d’être installé et s’avère un exemple de “repowering” réussi.

25 novembre : Cassagnes (Lot). Une association contre les éoliennes créée (La Dépêche)
Les éoliennes n’ont pas le vent en poupe autour de Cassagnes et Montcabrier (Actu Occitanie)
Le projet d’installation de plusieurs éoliennes autour de Cassagnes, Montcabrier et Frayssinet-le-Gélat dans le Lot fait grincer des dents…

25 novembre : Les élus votent une motion pour empêcher de futurs projets éoliens en basse Ariège (La Dépêche)
L’éolienne n’est décidément pas la bienvenue en basse Ariège. Après la levée de boucliers contre le projet à la lisière entre Saint-Quirc et Cintegabelle, qui est toujours en cours, les élus viennent de valider une motion visant à stopper la contribution de la communauté de communes des Portes d’Ariège-Pyrénées (CCPAP) à l’élaboration de la cartographie de l’éolien en Occitanie.

23 novembre : Tribune : Il ne faut pas condamner l’éolien pour de mauvaises raisons – Révolution Énergétique (Révolution Énergétique) Un plaidoyer pro-éolien par Patrick Simon, directeur général d’EDP Renewables pour la France et la Belgique. 

23 novembre : Éolien et biodiversité : l’équation impossible ? (UP Magazine)
Développer l’éolien pour contrer le changement climatique, sans pour autant mettre en danger oiseaux, chauve-souris ou animaux marins : ONG, promoteurs et chercheurs veulent résoudre cette équation, alors que le développement de cette énergie renouvelable suscite des crispations. Le Conseil national de la protection de la nature (CNPN) juge que « nos connaissances des impacts potentiels restent très partielles ». Il recommande « d’appliquer un moratoire dans la mise en œuvre des projets (nouveaux appels d’o`re) acin de laisser le temps au moins aux études en cours ». (en PDF)

19 novembre : Pas de “greenwashing” pour sauver le nucléaire (Libération PDF)
Alors que plusieurs états de l’UE soutiennent l’énergie atomique, un collectif d’associations démonte les clichés sur le nucléaire et rappelle qu’en 2020, les énergies renouvelables (hors hydraulique) ont dépassé la production de l’atome.

19 novembre : Relance du nucléaire, huit questions pour un débat radioactif (Le Monde en PDF)
Emmanuel Macron a annoncé son intention de faire construire de nouveaux réacteurs, justifiant ce choix par la nécessaire indépendance énergétique de la France et la lutte contre le réchauffement climatique. Mais où en est la filière ? État des lieux.

18 novembre : Le Rialet. Le village d’irréductibles résiste à un projet éolien (La Dépêche)
Nous sommes en 2021 et les projets éoliens se multiplient partout dans la montagne… Partout ? Non ! Un petit village d’irréductibles résiste encore et toujours à l’implantation d’une centrale éolienne industrielle conduite par la commune de Boissezon (6 éoliennes), sur les hauts de la Môle et du Pont-de-Larn.

16 novembre : L’allemand RWE, plus grand pollueur d’Europe, investit des dizaines de millions dans l’éolien français (Révolution Énergétique)
Connu comme le plus grand émetteur de gaz à effet de serre en Europe, l’énergéticien allemand RWE, régulièrement pointé du doigt par les écologistes pour ses centrales à charbon, a mis en service le mois dernier son premier parc éolien de France. Deux autres projets d’une puissance cumulée de 33 MW devraient être opérationnels l’année prochaine dans l’Hexagone et la société annonce aujourd’hui un nouvel investissement dans les Hauts-de-France pour 44 MW supplémentaires. Dans le même temps, l’assureur français AXA boycotte désormais les opérations de RWE dont il juge le plan de sortie du charbon trop timid

15 novembre : Éolien : le casse-tête du recyclage des pales (Novethic)
Alors que les premiers parcs français arrivent en fin de vie, des centaines d’éoliennes vont devoir être prises en charge ces prochaines années. Or aujourd’hui, les pales ne sont quasiment jamais recyclées en raison de leur composition. Mais une innovation pourrait changer la donne. Siemens-Gamesa a annoncé en septembre la commercialisation de la première pale 100% recyclable. 

14 novembre : L’électromobilité ne sera pas le seul levier de croissance de l’industrie future (Contrepoints)
Croire qu’il suffit de remplacer un moteur thermique par un moteur électrique sans réfléchir à tout l’écosystème relève soit de l’incompétence soit du sabotage.

6 novembre : L’épopée d’une condamnation en démolition d’un parc éolien (Landot et associés blog juridique)
Mme Lattanzi a attiré notre attention il y a quelques mois sur un jugement intéressant. Nous lui avons proposé, surtout vu ses remarques et son cursus, d’écrire elle-même un article à ce sujet. Entre temps, la CA a censuré ledit jugement, ce qui rend cette affaire encore plus intéressante peut-être.

6 novembre : Éoliennes en Méditerranée : les arguments entendus durant le débat public (la Tribune Occitanie Montpellier) Le débat public EOS sur l’opportunité d’implanter des éoliennes en Méditerranée s’est terminé le 31 octobre. La Tribune a choisi d’interroger ceux qui l’ont vécu de l’intérieur : membres de cette commission, pêcheurs, scientifique ou association environnementale. Verbatim.

4 novembre : Mazamet. Un état des lieux éolien dans le Tarn (La Dépêche)
L’association rialétaine, Nostra Montanha, accueillait la réunion du collectif regroupant 160 associations locales et collectifs départementaux. Leurs représentants ont fait le point sur la situation régionale. (Ici en PDF)

4 novembre : Les éoliennes peuvent être nocives pour la santé, un exploitant condamné dans le Tarn (France Bleu)
C’est une première en France : la cour d’appel de Toulouse reconnait que des éoliennes installées près d’une habitation dans un village du Tarn à la limite de l’Hérault sont nocives pour la santé. L’exploitant a été condamné à indemniser les riverains à hauteur de 128.000 euros.

3 novembre : Vent de fronde contre les éoliennes de Sainte Victoire (Le Monde)
Le combat n’est pas perdu, veulent croire les opposants, et il se mène sur le terrain juridique. Dans le viseur des « antis », un dossier mal ficelé par le constructeur.

3 novembre : Mieux informés, les Français se détournent de l’éolien (Le Point) Un sondage Ifop montre que la bonne image que les Français ont de l’éolien varie considérablement selon l’information qui leur est donnée

3 novembre : Plaintes pour destruction d’espèces protégées sur deux parcs éoliens à Assac (81) (FNE Midi-Pyrénées)Depuis fin août 2020, trois cadavres de rapaces protégés ont été retrouvés à proximité de deux parcs éoliens de la commune d’ASSAC, dans le Tarn (81) : deux Circaètes jean le blanc et un Faucon crécerellette. Alors que plusieurs associations alertent fréquemment sur les risques de collision entre l’avifaune et les parcs éoliens, les exploitants ne semblent pas vouloir prendre des mesures immédiates ni demander les autorisations de déroger à la protection stricte des espèces menacées.

3 novembre : L’éolien en mer menace la biodiversité (Reporterre)
Face à la hausse de la demande énergétique, le développement de l’éolien sur terre et en mer est une priorité du gouvernement. Mais le Comité national de protection de la nature met en garde contre ces projets marins, dont les conséquences sur la biodiversité sont mal connues et potentiellement dévastatrices

2 novembre : Pourquoi il est si difficile de se passer des énergies fossiles (Transition & Énergies)
L’humanité a construit son opulence matérielle et sa sortie, pour une grande partie de la population mondiale, de la misère et de l’ignorance crasse par l’utilisation intensive des énergies fossiles. Mais jusqu’à aujourd’hui, l’humanité n’a en fait jamais réellement menée de transition énergétique. Elle n’a fait qu’empiler les sources d’énergie. Il n’y a jamais eu de remplacement total d’un système énergétique par un autre. C’est pourtant ce qu’il faut maintenant être capable de faire en quelques décennies.

1° novembre : Les parcs éoliens offshore représentent-ils vraiment une menace pour l’environnement marin ? (Libération)
Parmi les arguments des pêcheurs opposés aux projets de construction d’éoliennes en mer figure la crainte d’une dégradation des milieux marins. A ce jour, cependant, les effets ne sont pas réellement mesurés. Certains seraient même bénéfiques, selon des scientifiques.

1° novembre : Projet d’éoliennes en Méditerranée: un report demandé lors du débat public (Info Durable)
Un report de l’installation d’éoliennes flottantes en Méditerranée, afin de mieux étudier leurs effets sur la biodiversité, a été “fortement demandé” au cours du débat public conclu dimanche, selon les organisateurs de cette consultation.

31 octobre : La directrice générale d’Engie s’oppose à un moratoire sur l’éolien
Interrogée sur France Inter, Catherine MacGregor considère qu’un moratoire sur l’éolien serait une “erreur majeure”. Plusieurs candidats à la présidentielle ne veulent plus d’éoliennes en France.

29 octobre : Scénarios Énergie 2050: RTE pour une décroissance radicale ? (Mediapart blog Débattons dans les roues)
En se focalisant sur la part du nucléaire que contiennent les différents scénarios énergétiques élaborés par RTE pour l’horizon 2050, les commentateurs passent à côté de l’essentiel : le projet de baisse de 40 % de la consommation totale d’énergie en trente ans. Un projet qui pose forcément question, tant rien n’est prêt…

29 octobre : « La grande méchante EDF » face à ses détracteurs zapotèques (Mediapart)
La justice française est saisie d’une demande de suspension d’un projet éolien développé par une filiale d’EDF au sud du pays. La procédure s’appuie sur l’obligation de devoir de vigilance vis-à-vis des droits des peuples autochtones. 

27 octobre : Nature : peut-on réparer ce que l’on a détruit? (Reporterre)
Face au déclin de la biodiversité, certains ont pris les choses en main : ils restaurent des espaces dégradés. Cette discipline, qui permet de « renaturer » des zones, soulève cependant nombre de questions. Peut-on réparer sans remodeler à son image ? Le réensauvagement, en laissant faire la nature, n’est-il pas une meilleure solution ?

26 octobre : «La crise de l’énergie n’est pas due aux énergies renouvelables mais à une faiblesse structurelle de leur écosystème» (Transition & Énergies)
“Quand je parle d’écosystème autour des énergies renouvelables je pense aussi aux capacités de stockage et aux réseaux de distribution nationaux et internationaux d’électricité renouvelable.”

Dossier spécial : les scénarios énérgétique pour les décennies futures.
Ces questions importantes suscitent aujourd’hui des réponses contrastées, sous forme de scénarios indiquant les pistes de solution. Le débat se cristallise autour de deux thèmes : pour ou contre la prolongation et la modernisation de la production nucléaire; pour ou contre le développement des énergies renouvelables.

Le Canard Enchaîné mercredi 27 octobre 2021

« Futurs énergétiques 2050 » : les chemins de l’électricité de RTE pour la neutralité carbone (RTE)

Les « Futurs énergétiques 2050 » de RTE en infographies (Connaissance des énergies)

«Futurs électriques 2050»,  à quoi va bien servir le grand rapport de RTE (Transition & Énergies)

Face au réchauffement climatique, six scénarios pour l’avenir énergétique de la France (Euronews)

Une voie crédible pour atteindre la neutralité carbone (Cérémé)

L’air de rien, RTE défend une France nucléaire (Reporterre)

Nucléaire : le «grand carénage» va-t-il coûter 150 milliards d’euros, comme le dit Mélenchon ? (Libération)

Nucléaire : le retour de la pensée magique (Mediapart)

La transition énergétique au cœur d’une transition sociétale (Négawatt)

Scénario négaWatt : la transition sans nucléaire ni guerre des ressources (Vert éco)

Un avenir sans nucléaire est possible, selon Négawatt (Reporterre)

Qu’il soit “petit”, “grand” ou colossal : un réacteur nucléaire c’est la mort radioactive, des contaminations et pollutions, des déchets mortels, du CO2 (Coordination antinucléaire du Sud Est)

24 octobre : La crise énergétique met le modèle chinois à l’épreuve (Mediapart)
Depuis septembre, la Chine connaît des coupures d’électricité et une crise énergétique sans précédent. Les tensions touchent tous les secteurs et le monde entier. Certains tentent d’en profiter pour remettre en cause la politique de décarbonation du président Xi Jinping.

24 octobre : Un label pour certifier l’électricité verte renouvelable (Info Durable)
Alors que les consommateurs s’intéressent de plus en plus à l’électricité verte, celle-ci n’est pas forcément issue d’énergies renouvelables. L’ADEME a donc proposé un nouveau label, VertVolt, pour apporter de la transparence sur ces offres.

23 octobre : Lauragais : le projet de prolongement du parc éolien inquiète les communes de Nailloux et d’Aignes (Voix du Midi)
Le projet de nouvelles éoliennes dans la commune d’Aignes, dans le prolongement du parc de Calmont, est en attente d’une décision préfectorale. Habitants et élus s’y opposent.

22 octobre : L’énergie propre à portée de main, par Bertrand Piccard (Futura Planète)
« Il existe pour chaque problème complexe une réponse simple, directe… et fausse. » Ce vieux dicton se vérifie particulièrement bien en matière d’énergie renouvelable, un domaine où ce ne sont que des actions conjuguées qui permettent d’avancer

22 octobre : Energie : selon l’association NégaWatt, la France peut se passer du nucléaire (Challenge)
Le réseau d’experts vient de dévoiler un scénario à horizon 2050, basé uniquement sur des énergies renouvelables, et pas de nucléaire, à condition de s’attaquer au gaspillage. Cette publication quinquennale intervient en plein débat sur l’avenir énergétique de la France, qui s’est engagée à la neutralité carbone en 2050.

22 octobre : Taxe foncière : les nuisances causées par une éolienne peuvent venir diminuer la valeur locative (EFL)
Dans une réponse ministérielle du 2 septembre 2021, l’administration précise que les nuisances visuelles et sonores spécifiques à l’habitation résultant de l’installation d’éoliennes sont prises en compte pour fixer ce coefficient de situation.

21 octobre : Eoliennes citoyennes : des vautours et des hommes (Alternatives Économiques) A côté de Millau, un projet de parc éolien citoyen se heurte à la question de la protection des vautours. Jusqu’où la nature peut-elle être opposée au développement durable et local ?

20 octobre : La confédération paysanne réclame un moratoire sur les gros projets industriels en campagne (Radio Totem Aveyron)
Ici des éoliennes, là-bas des panneaux photovoltaïques ou encore des méthaniseurs… depuis plusieurs années des projets industriels se développent dans nos campagnes. La confédération paysanne rappelle que la terre doit d’abord servir à nourrir les hommes.

20 octobre : Éolien en aire marine protégée : « aucun projet n’est à l’abri d’une annulation contentieuse » (La Gazette des Communes)
De la mer du Nord au golfe du Lion, la question de la localisation des projets éoliens est devenue incontournable. Les enjeux socio-économiques et environnementaux, sont au cœur du sujet. Dans une logique de gestion intégrée de la mer et du littoral, ces projets doivent être conçus dans une optique d’évitement des zones protégées. Laurent Bordereaux, professeur à l’université de La Rochelle, se demande si c’est bien toujours le cas.

20 octobre : Scénario négaWatt : la transition sans nucléaire ni guerre des ressources (Vert éco)
L’association d’expert·e·s de l’énergie vient de proposer sa nouvelle feuille de route pour atteindre la neutralité carbone en 2050 en France sans l’atome, tout en créant de nombreux emplois.

19 octobre : Pourquoi le changement climatique menace l’électricité éolienne (Korii-Slate) La vitesse du vent a tendance à s’affaiblir sous les latitudes tempérées, ce qui compromet le potentiel des éoliennes.

19 octobre : En Jordanie, les éoliennes stoppent pour laisser passer les oiseaux (Reporterre)
Sur les parcs éoliens de Jordanie, des hommes surveillent le ciel et immobilisent les éoliennes pour prévenir les collisions d’oiseaux. Un effort nécessaire au vu de la présence saisonnière d’un grand nombre d’espèces protégées.

18 octobre : Tarn-et-Garonne. Plus de 300 hectares de panneaux solaires font débat (la Dépêche)
Dans le nord-ouest du département, deux projets de centrales solaires inquiètent les élus et l’association Environnement-Juste. Plus de 300 hectares de terres agricoles seraient concernés.

18 octobre : Dans les mains de qui réside le futur de l’éolien en France ? (Actu Environnement)
Il faut parfois savoir d’où le vent souffle, pour connaître ce qu’il apportera avec lui : brise rafraîchissante ou bise piquante. « À ceux qui s’interrogent sur l’éolien, j’oppose deux mots : changement climatique », répond Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, lors de sa brève allocution vidéo en ouverture du onzième Colloque national de l’éolien au parc Floral de Paris, ce mercredi 13 octobre.

15 octobre : Energie éolienne en mer Méditerranée : revivez les échanges du Lab Littoral en vidéo (Midi Libre)
La question brûlante des projets d’implantation de deux fermes commerciales d’éoliennes en mer Méditerranée a trouvé une prolongation ce mercredi 13 octobre en soirée, à Lunel (Hérault) pour un grand débat public organisé par le groupe Midi Libre.

15 octobre : Et si on revenait aux monopoles (Marianne)
Hausse de la facture énergétique, déclin industriel, transition écologique incertaine… la libéralisation du marché de l’électricité et du gaz n’a pas montré les vertus qu’on nous avait promises. À côté, les bon vieux monopoles d’EDF et de GDF d’après-guerre présentant de nombreux avantages. Voici pourquoi.

14 octobre : L’Occitanie veut prendre les commandes de l’avion vert (Localtis)
Alors qu’Emmanuel Macron veut avancer de cinq ans la mise en service de l’avion “sans carbone”, la région Occitanie et le pôle Aerospace Valley sont déjà dans la course. Leur objectif : miser sur l’aviation légère (jusqu’à 19 places) pour des retombées plus rapides et des débouchés à court terme dans les transports régionaux.

14 octobre : Méthanisation : «Notre crainte est que les industriels prennent le pas sur les agriculteurs» (Reporterre)
Un modèle de méthanisation à la française, vertueux et territorial. Telles sont les propositions du rapport du Sénat sur cette technologie, qui permet de produire du gaz à partir d’effluents d’élevage. « Notre crainte est que les industriels de l’énergie prennent la main dessus », soutient Daniel Salmon, sénateur écologiste et rapporteur de cette mission.

14 octobre : Les autorités administratives indépendantes à la botte de l’Élysée (Mediapart)
Du CSA à l’Autorité de la concurrence, en passant par l’AMF ou l’Arcep, l’Élysée multiplie les chausse-trappes contre ces institutions garantes de l’impartialité de l’État. Ce qui en dit long sur l’autoritarisme d’Emmanuel Macron et l’anémie de notre démocratie.

12 octobre : Le coût des énergies renouvelables devrait augmenter ces prochains mois (Le Figaro) L’envolée des prix des matières premières risque de mettre un frein à la baisse des coûts que connaît la filière depuis dix ans, d’après l’Observatoire mondial des marchés de l’énergie. L’inflation qui se propage ne devrait pas épargner les énergies renouvelables, prévient Capgemini dans son rapport annuel sur les marchés mondiaux de l’énergie. 

12 octobre : Norvège, Deux fermes éoliennes violent les droits d’éleveurs de rennes (Le Matin) La Cour suprême norvégienne a jugé lundi que deux fermes éoliennes érigées dans l’ouest du pays violaient les droits des éleveurs samis de rennes en empiétant sur les pâturages de leurs troupeaux. Les conséquences pratiques de cette décision n’étaient pas claires dans l’immédiat.

12 octobre : Y a-t-il suffisamment d’énergie renouvelable disponible au niveau mondial? (Voisinés d’éoliennes industrielles) S’est-on jamais posé la question de savoir si nous avions de quoi  alimenter notre planète avec le vent, le soleil ou l’eau?

12 octobre : Écologie : sur France Bleu, Yann Queffélec réclame un référendum sur l’éolien (France Bleu)
Invité de Ma France, l’émission présentée par Wendy Bouchard ce lundi, l’écrivain Yann Queffélec a formulé sa proposition pour notre grande consultation citoyenne, Ma France 2022. Il souhaite un référendum sur le développement de l’éolien en France, et notamment de l’éolien flottant

11 octobre : Aude : des habitants de Lacombe s’opposent à la construction d’éoliennes “Pas envie d’avoir des éoliennes sur la tête” (Fr3 Occitanie)
Des habitants de Lacombe, dans l’Aude, sont opposés à l’extension du parc éolien sur le sommet de la montagne noir à Arfons, dans le Tarn. Ils estiment, au-delà des nuisances sonores, qu’elles détruisent le paysage et la biodiversité. Aude : mobilisation contre des éoliennes à la Galaube dans la Montagne Noire (FR3)

11 octobre : Eolienne : une étude pointe du doigt le bruit et ses effets (Revue Passages)
La conception d’énergie éolienne est un des milieux d’énergie renouvelable ayant la croissance la plus rapide à l’international. Les spécialistes de l’université Flinders se servent de l’apprentissage automatique et de différentes méthodes de traitement du signal afin de définir les spécificités du bruit qui représentent une gêne pour les parcs éoliens

11 octobre : Éoliennes, la grande entourloupe économique (Capital)
Elles n’ont pas d’effet sur le réchauffement climatique, elles ne nous protègent pas du risque nucléaire, elles font s’envoler les factures d’électricité, elles ne créent pratiquement pas d’emplois, ce sont les industriels étrangers qui en profitent.

11 octobre : Éolien en mer : les mêmes inquiétudes persistent depuis onze ans, selon la CNDP (Actu Environnement)
Intégration locale, impact environnemental, manque d’informations : les débats publics des projets éoliens en mer tournent toujours autour des mêmes questions, laissées sans réponse par l’État, rapporte la Commission nationale du débat public

11 octobre : Éoliennes en mer Méditerranée : mirage ou avenir ? (Midi Libre)
L’horizon 2028-2032 peut paraître lointain et pourtant : l’implantation ou non d’éoliennes en mer se décide dans quelques semaines. Le gouvernement, désireux d’accélérer la transition écologique, défend le développement de ces géants d’acier capables de produire de l’électricité. Il envisage du coup le lancement de deux parcs commerciaux en Méditerranée. Où ? Comment ? Pour quels résultats ? Pour quels risques ? (Articles en PDF)

11 octobre : Photovoltaïque : temps au beau fixe sur les centrales en toitures (Localtis)
Un décret et son arrêté d’application, publiés ce 8 octobre, multiplient par cinq le seuil permettant d’installer des projets photovoltaïques sur bâtiment, hangar ou ombrière sans passer par appel d’offres. Un motif de satisfaction pour la filière qui pourrait néanmoins être éclipsé par l’épineux dossier de la révision des tarifs des contrats historiques.

8 octobre : Un débat sur les éoliennes tourne au vinaigre à l’Assemblée nationale (Batiactu)
L’opposition en France autour des éoliennes ne cesse de croître. A l’Assemblée, un projet de loi a provoqué un débat houleux. La discussion a été cinglante. Plusieurs députés ont vivement débattu autour de la question des éoliennes lors d’un débat à l’Assemblée nationale le 7 octobre.

8 octobre : Éoliennes et les français, le vent tourne (LCP)
Depuis les années 2000, les éoliennes ont connu un essor extrêmement rapide. Sur la seule année 2020, 477 éoliennes supplémentaires ont été installées en France, portant ce nombre à près de 8000. Deuxième source d’énergie renouvelable après l’hydraulique, l’électricité produite par les éoliennes est considérée comme neutre pour l’environnement, bien que la construction de ces supers structures soit sujet à caution. Mais en France le débat n’est pas là. Urbains et ruraux y ont trouvé un nouveau terrain pour régler leurs comptes

8 octobre : “Forêt, usine à bois” : le régime de la malforestation (Mediapart blog Tēnk)
En France, 84% des forêts ne contiennent qu’une ou deux espèces d’arbres. Dans cette course à la compétitivité, la monoculture se fait au détriment de la biodiversité, aboutissant à la création de “déserts verts”. Voyage au cœur de la sylviculture industrielle “Le Temps des forêts” rappelle que les choix quant à la gestion forestière d’aujourd’hui dessineront le paysage de demain.

8 octobre : Cassagnes (Lot). Les éoliennes contestées (La Dépêche)
La salle des fêtes de Cassagnes était comble (certains participants ont dû suivre les débats à l’extérieur grâce à l’ouverture des portes-fenêtres) le samedi 25 septembre à l’occasion d’une réunion portant sur l’installation d’éoliennes sur le village et sur des communes environnantes. Le conseiller municipal William Cayrol (en l’absence du maire Bernard Landiech qui se remet d’une opération) présenta le projet porté par la société germano-suisse VSB concernant l’implantation d’éoliennes sur plusieurs communes des environs : Cassagnes (4) Frayssinet-le-Gélat (6) Montcabrier et Loubéjac.

7 octobre :Faut-il brûler des forêts pour produire de l’énergie ? (UP Magazine)
L’UE et l’industrie forestière encouragent la biomasse ligneuse (transformation des arbres en pellets de bois et combustion de ces derniers pour produire de l’électricité), en affirmant que les recherches démontrent que la biomasse est durable et ne produit aucune émission. Or des défenseurs de la forêt et de nombreux scientifiques apportent la preuve que la combustion de biomasse est néfaste pour les forêts et la biodiversité, plus polluante que le charbon, et qu’elle contribue à la perturbation du climat.

Un jeune autour des palombes dans la forêt de Kurgjia, en Estonie. Un lieu riche en biodiversité avant la coupe à blanc pour la production de pellets de bois. Les défenseurs de l’environnement soutiennent que la combustion de pellets pour produire de l’énergie est néfaste pour la biodiversité, plus sale que la combustion de charbon, et menace l’équilibre du climat. Image par Karl Adami

7 octobre : Eoliennes : le gouvernement va nommer un médiateur pour les projets contestés et promet un bridage sonore (France Info)
Le ministère de la Transition écologique a présenté mardi dix mesures pour encourager le développement de la filière, mais surtout désamorcer les conflits qui l’accompagnent.
Voir les 10 mesures en PDF

6 octobre : Eolien : des mesures pour permettre un « développement plus maîtrisé » en France (20 Minutes)
Barbara Pompili a présenté ce mardi dix mesures visant à mieux accompagner le déploiement de l’énergie éolienne en France. Car déploiement il y aura bien, précise la ministre de la Transition écologique

5 octobre : Pour ou contre les éoliennes (La Gazette de Montpellier)
Avis de tempête sur les éoliennes : les projets annulés ou refusés s’accumulent sous la pression des associations. Mais peut-on vraiment s’en passer ? Un dossier complet avec un interview de Jean Pougnet co-secrétaire de TNE-Occitanie Environnement.

5 octobre : Un appel à la raison pour la protection de l’environnement (L’Hebdo)
Ce qui est évident pour un citoyen ne l’est pas toujours pour certains pouvoirs publics, probablement plus sensibles au pouvoir qu’au public.Une société de confiance est une société où l’on s’écoute, où les responsables politiques écoutent les citoyens plutôt que de fuir en avant devant les problèmes. Par Anne-Marie Citton, association APET du Pays Belmontais

4 octobre : Le bruit détruit plus la santé que la pollution de l’air (Reporterre)
Car l’épidémiologie est désormais claire : l’exposition au bruit perturbe gravement le sommeil, et induit une « forte gêne ». Le terme médical anglo-saxon, qui n’a pas d’équivalent français, est « annoyance » et désigne une sorte de pré-stress. Les conséquences du bruit ne sont pas toujours perceptibles : pour compenser l’impossibilité de fermer les oreilles, comme on fermerait les yeux, le cerveau humain parvient à détourner son attention du bruit, et l’être humain ne le remarque alors plus. 

3 octobre : Eolien dans l’Aude : un plan pour trouver l’équilibre avec la préservation des paysages
Eolien dans l’Aude : promoteur éolien ou défenseur du patrimoine, ce qu’ils pensent du plan
Eolien dans l’Aude : les succès et échecs du plan de gestion des paysages de 2005
Le plan de gestion des paysages audois vis-à-vis des projets éoliens terrestres datait de 2005. Sa version actualisée a été livrée cet été, après plus d’un an et demi d’analyse et réflexion. S’il livre des recommandations pour les années à venir, il offre aussi un bilan des réussites et échecs accumulés depuis 15 ans en matière de conciliation de la protection paysagère et du développement éolien. (Voir les articles en PDF)

3 octobre : La LPO opposée au projet éolien au large d’Oléron (LPO)  A partir du 30 septembre 2021, la CNDP organise un débat public de 4 mois au sujet du projet de parc éolien marin à proximité de l’île d’Oléron (17). La LPO dénonce une implantation désastreuse pour la biodiversité.

2 octobre : La justice ouvre une enquête sur les éoliennes de la baie de Saint-Brieuc (Mediapart)
C’est une victoire importante pour les pêcheurs des Côtes-d’Armor et pour les associations de défenses de l’environnement qui dénoncent depuis de longues années le projet de construction par la société Ailes Marines, filiale du géant espagnol Iberdrola, d’un parc de soixante-deux éoliennes géantes dans la baie de Saint-Brieuc. Selon nos informations, un rebondissement judiciaire vient de survenir : le Parquet national financier (PNF) a ouvert cette semaine une enquête préliminaire du chef de recel du délit d’atteinte à l’égalité des candidats dans les marchés, relative aux conditions de l’octroi de la concession d’exploitation du parc éolien.

2 octobre : Sobriété énergétique, la solution oubliée : l’enquête de Reporterre (Reporterre)
La sobriété, un pilier de la transition écologique ? Un nombre grandissant d’experts l’exigent pour économiser l’énergie. Pourtant la sobriété reste méprisée par les politiques. Dans une enquête approfondie, Reporterre révèle les leviers de cette démarche cruciale dans la lutte contre le changement climatique.
Prix de l’énergie : «Baisser notre consommation est la priorité des priorités» (Reporterre)

2 octobre : Encensé au Corum de Montpellier, le capitalisme vert ravage les causses d’Aveyron (Le Poing)
Près de Rodez, la population du Causse comtal résiste à un projet de centrale solaire sur deux cents hectares. Au même moment l’opérateur Akuo Energy est cité en exemple par Le Monde nouveau, grand barnum de green-washing qui se déroule à Montpellier

1° octobre : Les défenseurs du patrimoine montent le ton contre le déploiement des éoliennes industrielles (Environnement Magazine)
Plus de 75.000 personnes ont signé une pétition demandant un moratoire immédiat sur les éoliennes industrielles. Elles dénoncent notamment « l’immensité des valeurs patrimoniales détruites » par ces installations

1° octobre : Un débat tout en nuances autour des projets d’éolien flottant en Méditerranée (Batiactu)
Le débat public en cours concernant le projet d’installation de deux parcs d’éoliennes flottantes dans le Golfe du Lion ne semble pas soulever d’opposition très franche, même si les avis qui s’expriment montrent que les interrogations sont nombreuses !!

30 septembre : L’image de l’éolien se dégrade fortement en France (Le Figaro) Selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting, réalisé pour Le Figaro, ils sont une majorité de Français (63 %) à la voir d’un bon œil. Mais ce pourcentage est à nuancer : en deux ans, ce sont 17 points d’opinion positive qui ont été perdus par l’éolien tandis que parallèlement le nucléaire a gagné 17 points.

29 septembre : L’hydroélectricité, « un atout précieux à la résolution de la question climatique » (le Monde de l’Énergie)
« L’hydroélectricité est le géant oublié de l’électricité propre ; elle doit être carrément remise à l’ordre du jour de l’énergie et du climat si les pays sont sérieux au sujet de la réalisation de leurs objectifs nets zéro», affirme l’Agence Internationale de l’Energie. Selon elle, l’hydroélectricité est « l’épine dorsale » de la production électrique bas carbone dans le monde.

28 septembre : Danemark : des pales d’éoliennes transformées en garages à vélo (Info Durable)
Alors que de nombreuses éoliennes arrivent en fin de vie, le Danemark propose de les intégrer à son paysage urbain. Une alternative originale pour des structures dont le recyclage reste encore limité

28 septembre : L’éolien en mer suscite aussi l’opposition d’associations environnementales (La Tribune)
Alors que des parcs s’apprêtent enfin à sortir la tête de l’eau en France, une trentaine d’années après le premier implanté au Danemark, les pêcheurs ne sont pas les seuls à exprimer des craintes. Après les résidents, les pêcheurs, plusieurs associations environnementales s’inquiètent elles aussi des impacts possibles sur la biodiversité de ces futurs géants à pales, à la fois sur les oiseaux migrateurs et sur la faune marine. D’autant que la localisation de certains projets interroge. Explications.

27 septembre : Méditerranée : “Ces éoliennes en mer incompatibles avec la biodiversité…” (Dis Leur)
Lacune de connaissances, spécificité des habitats, fragilité de la ressource… Les participants à l’un des rendez-vous avec le public L’éolien flottant, une pression soutenable ? se sont montrés critiques quant à l’opportunité d’installer sans risques des éoliennes en mer dans le Golfe du Lion. Mercredi, la ministre Barbara Pompili participera à un point d’étape de la concertation à Marseille

26 septembre : Les Martys. Le projet éolien des Martys retoqué, avis favorable pour celui d’Arfons (La Dépêche)
Le 15 septembre, la préfecture de l’Aude a refusé la demande d’autorisation d’exploiter au porteur de projet de quatre éoliennes aux Martys. Deux semaines plus tôt, le parc tarnais de six éoliennes en lisière de l’Aude, bénéficiait d’un avis favorable du commissaire enquêteur.

23 septembre : Les éoliennes marines sont-elles un frein à la biodiversité ? (Radio Classique)
Nantes accueille jusqu’au vendredi 24 septembre, le Forum international des énergies de la mer : Seanergy. Un congrès dédié notamment aux éoliennes en mer qui font l’actualité ces derniers mois. Les projets de parcs offshores se multiplient en France mais les contestations également.

23 septembre : Naucelle (12) : un vote massif contre l’implantation d’éoliennes au conseil municipal (Centre Presse)
Mercredi 15 septembre, le conseil municipal s’est prononcé très majoritairement en défaveur du projet d’éoliennes sur la commune :  18 votants, 17 contre et un blanc.

23 septembre : Aude et Pyrénées-Orientales : l’éolien flottant suscite des clivages sur le rivage… et dans les terres (L’Indépendant)
Échanges musclés, ce mardi soir 21 septembre  à Rivesaltes, où se tenait un débat public sur le thème de l’éolien flottant organisé par L’Indépendant. Les détracteurs du projet se sont efforcés de monopoliser la parole et d’imposer leurs arguments, quitte à agacer une partie du public et des internautes qui suivaient le débat sur les réseaux sociaux.
Quel avenir pour l’éolien flottant en Méditerranée ? Notre débat en vidéo (L’Indépendant)

14 septembre : De Mayotte à Ouessant, les énergies renouvelables se bâtissent sur le dos de la biodiversité (Charlie Hebdo) Décidément, les énergies renouvelables sont sujettes à caution. Évidemment qu’elles s’imposent. Mais plus n’importe où, plus n’importe comment. Les multiplications de projets contre-nature risquent de finir par discréditer une démarche pourtant nécessaire. Allain Bougrain-Dubourg

13 septembre : Un arrêté met à jour la liste des associations agréées pour la protection de l’environnement (Actu Environnement)
Un arrêté, publié au Journal officiel du 10 septembre, liste les associations agréées au titre de la protection de l’environnement dans le cadre national. Au total, elles sont 54 à l’être. Le texte, signé il y a déjà plus de trois mois, abroge et remplace deux arrêtés pris en décembre 2018 et mars 2019.

13 septembre : Unnecessary Night-time Nuisance: Why Wind Turbine Noise Is So Much More Annoying After Dark Nuisances nocturnes inutiles : pourquoi le bruit des éoliennes est tellement plus ennuyeux après la tombée de la nuit (Stop These Things)
Produisant une cacophonie mécanique sourde, grinçante, les éoliennes industrielles rendent les voisins fous. Mais, comme l’a montré une étude récente de l’Université Flinders en Australie-Méridionale, il y a une raison pour laquelle le bruit des éoliennes est tellement pire après la tombée de la nuit. (Le PDF de la traduction française)

12 septembre : Éolien flottant en Méditerranée : voilà à quoi ressembleront les paysages depuis les côtes catalanes et audoises (L’Indépendant)
Dans le cadre du débat public organisé autour des projets d’éolien flottant en Méditerranée, des photomontages ont été réalisés pour éclaire le public sur l’impact paysager potentiel des éoliennes flottantes. Cet impact dépend de leur distance vis-à-vis de la côte, de leur localisation et de la visibilité du moment.

11 septembre : Gironde : Un milliard d’euros d’investissement, 1.000 hectares de forêt rasés… Le tentaculaire projet de ferme solaire Horizeo va faire débat (20 minutes)
Au final « une seule question qu’il faut se poser » résume Jacques Archimbaud, président de la commission particulière du débat public (CPDP) missionnée pour le projet Horizeo : « Faut-il raser une forêt de 1.000 hectares, pour fournir à bas coût de l’électricité renouvelable à des industriels ? »

10 septembre : Le chauffage urbain par réseaux de chaleur doit être une vraie priorité (Transition & Énergies)
Une étude réalisée par la Cour des comptes et 9 chambres régionales des comptes montre que la France est en retard sur le programme qu’elle s’est fixée de développement des réseaux de chaleur urbain utilisant notamment des carburants renouvelables. Il s’agit d’un moyen efficace de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’énergies fossiles dans le chauffage et la climatisation des bâtiments. Un domaine de la transition qui est plus négligé que la production d’électricité et les transports et ou pourtant les gains peuvent être plus rapides et moins coûteux.

9 septembre : Éoloscope offshore : un outil pour mieux appréhender les débats publics sur les parcs éoliens en mer (Actu Environnement)
Accompagner le développement des parcs éoliens en mer dans le respect des enjeux environnementaux et de la participation citoyenne : c’est l’ambition de l’outil l’Éoloscope offshore(1), proposé par France nature environnement avec le soutien de RTE, Engie France renouvelable et l’Ademe. 

9 septembre : Éoliennes : ces débats décisifs trop souvent escamotés (Mediapart)
Certains dignitaires socialistes ou écologistes appuient la création de parcs éoliens au motif qu’il faut privilégier les énergies renouvelables, mais ils ne s’offusquent pas que ces projets accentuent la privatisation du service public de l’électricité au profit de groupes prédateurs. Illustration avec les éoliennes de la baie de Saint-Brieuc.

9 septembre : Préservation de la biodiversité : comment s’élabore l’expertise scientifique ? (The Conversation)
La préservation de la biodiversité est devenue un enjeu majeur ; il concerne toutes les activités de la société, de l’urbanisme à l’agriculture en passant par les transports, l’industrie ou le tourisme. Sur le terrain, tous les acteurs n’ont toutefois pas toujours la connaissance scientifique nécessaire pour prendre directement en charge ces enjeux ; l’écologie n’est pas leur métier et demeure une science complexe.

9 septembre : Le Portugal déchiré par la guerre du lithium (Transition & Énergies)
Les technologies de la transition énergétique nécessitent des quantités importantes de matières premières et de métaux, et notamment de lithium pour la fabrication des batteries. L’Europe dépendante pour son approvisionnement veut exploiter le lithium de son sous-sol. Le Portugal, dont les réserves sont importantes, a même décidé d’en faire une priorité de son développement économique. Une première mine doit voir le jour dans le nord du pays, mais les populations locales s’y opposent. Les mines de lithium génèrent une importante pollution.

8 septembre : Quelle transition énergétique après un mois de marche ? (Mediapart blog Béatrice Hovnanian)
Nous avons marché pendant un mois à la rencontre des citoyens, des militants et des acteurs de terrain afin d’échanger sur le nucléaire et la transition énergétique. Après une quarantaine d’heures de conférences – débats et des milliers d’échanges, voici quelques réflexions.

8 septembre : Parc éolien d’Oléron : l’Agence des aires marines protégées avait dit non (le Monde de l’Énergie)
À l’aube du débat public censé s’ouvrir sur le très controversé projet éolien marin d’Oléron, localisé au cœur d’une zone protégée de premier plan, la position très critique de l’ancienne Agence des aires marines protégées sur ce dossier épineux mérite d’être rappelée pour mémoire, en cette année (dite) de la biodiversité… Position rejoignant celle du CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature). 

7 septembre : Le parc éolien d’une entreprise française met en péril un perroquet brésilien rarissime (LPO)
Pour Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO : « Que ce soit en France ou au Brésil, le développement des énergies renouvelables est essentiel pour lutter contre les changements climatiques, mais il ne doit pas s’exonérer de la pris en compte de la biodiversité, et encore moins participer à son effondrement.

7 septembre : Le couplage parc éolien & stockage par batteries : décollage d’un nouveau modèle énergétique pour les zones isolées ? (Le Monde de l’Énergie)
La nécessité de stocker l’électricité produite par les énergies renouvelables, et notamment l’éolien, pour répondre à la variabilité de leur production est incontestablement une thématique d’actualité. Des efforts de recherche ont été engagés tous azimuts pour identifier les technologies de stockage, optimiser l’équation économique et de nombreux organismes ont décidé de soutenir les projets incluant du stockage.

6 septembre : Alain Coudray, Neptune contre Eole (Libération)
Le tonitruant président du comité départemental des pêches des Côtes-d’Armor mène la fronde contre les éoliennes qui doivent être implantées au large de la baie de Saint-Brieuc.

6 septembre : Le Parc Naturel Régional de l’Aubrac, un territoire vierge d’éolienne (Journal de Millau)
Interview de  Silvia Estevez, chargée de mission au PNR de l’Aubrac, en charge de l’énergie et du climat Danielle Grebet, membre de l’association roc des Peyre, militante écologiste 

6 septembre : Lot : la municipalité refuse un projet éolien à Cézac (La Dépêche)
Au cœur du Quercy Blanc, un territoire qui avait déjà été convoité pour l’implantation d’éoliennes, les conseillers municipaux de Cézac ont exprimé un avis défavorable sur le projet de la société VSB énergies nouvelles.

6 septembre : Aude : “Qu’on le veuille ou non, l’avenir est dans les énergies renouvelables” (L’Indépendant)
Jean-Paul Boulze, 67 ans, a été l’un des pionniers de l’éolien dans l’Aude. Cet ancien mineur de fond de Salsigne vient de vendre sa société, Enerpole, à un géant allemand des énergies renouvelables, BayWa r.e.. Il revient sur les enjeux de l’éolien et du solaire, et sur l’évolution des perceptions par les élus, la population, et l’administration.

5 septembre : Barbara Pompili se dit “très réservée” sur les éoliennes de la Sainte Victoire
Ces éoliennes ont été installées sur les communes d’Artigues et d’Ollières, dans le Var, il y a plus d’un an. “Je pense que maintenant que ça ne passerait plus, estime Barbara Pompili. Mais il y a des procédures judiciaires en cours. Je suis très attentive à ce qui va se passer“. 

3 septembre : Il n’y a pas eu de reprise «verte» (Transition & Énergies)
Les statistiques sur la production d’électricité dans le monde au premier semestre cette année, compilées par le Think tank Ember, montrent que pour satisfaire une forte augmentation de la demande, les renouvelables n’ont pas suffi. Plusieurs pays, notamment en Asie, ont recouru massivement aux centrales au charbon. Le «monde d’après» ressemble étrangement au «monde d’avant»

3 septembre : Avalanche de plaintes contre les éoliennes de la baie de Saint-Brieuc (Mediapart)
Le projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc suscite des plaintes en cascade. Après avoir engagé une procédure pour violation de la Charte de l’environnement, les pêcheurs des Côtes-d’Armor en lancent une seconde auprès du Parquet national financier.

3 septembre : Un congrès mondial de la nature tout en contradictions (Mediapart)
Le congrès de l’UICN, une influente ONG environnementaliste, s’ouvre à Marseille le 3 septembre alors que la crise de la biodiversité atteint un paroxysme. Autour de la protection des espèces non humaines, des visions du monde s’entrechoquent. 

3 septembre : Congrès mondial de la nature à Marseille : les clés pour comprendre (Reporterre)
L’Union internationale pour la conservation de la nature tient son congrès mondial du 3 au 11 septembre à Marseille. Les acteurs de la préservation de la biodiversité se retrouveront pour accorder leurs voix et tenter de peser sur les décideurs politiques et économiques. Le but : interrompre le processus d’effondrement du vivant.

2 septembre : La fin du « greenwashing » des électrons nucléaires ? (Contrepoints)
Une information peu connue qui mérite attention : depuis juin 2021, une jeune entreprise, Isotope Energy, propose enfin clairement et ouvertement aux consommateurs une électricité garantie d’origine nucléaire.

1° septembre : Biodiversité : « Le sujet n’est plus de financer des parcs naturels, mais de réorienter le système économique », estime le directeur de l’AFD (20 minutes)
“Les niveaux de croissance et les retours sur investissements qui étaient attendus depuis une trentaine d’années n’ont plus de sens. Il va falloir entrer dans un monde plus patient, moins « rentable ». Je ne le qualifierai pas de décroissant mais de conscient et responsable des enjeux de long terme. Et j’ai l’impression – nous n’y sommes pas encore – que cette conscience se diffuse dans le monde financier.”

1° septembre : Comment mesurer le potentiel géothermique des Pyrénées (Transition & Énergies)
La géothermie est une énergie renouvelable insuffisamment exploitée, notamment en France. Elle présente de multiples avantages à commencer par le fait de ne pas être intermittente comme l’éolien et le solaire et de ne pas dépendre d’équipements fabriqués en Asie. Mais mesurer le potentiel géothermique du sous-sol est une activité de haute technologie.

31 août : L’Ae juge que l’hydrolien a peu d’impacts environnementaux, mais attend confirmation (Actu Environnement)
L’immersion d’hydroliennes ne semble pas avoir d’impacts environnementaux significatifs. Pour autant, il est difficile d’extrapoler à partir des projets expérimentaux actuels. Leur suivi s’annonce essentiel afin d’affiner l’évaluation environnementale d’éventuels futurs parcs industriels. 

31 août : Les centrales photovoltaïques au sol sont-elles compatibles avec l’agriculture paysanne (Confédération Paysanne Nièvre)

31 août : Impact des énergies renouvelables et non renouvelables sur la croissance économique (JEMED)
L’explication traditionnelle de la croissance économique repose, essentiellement, sur deux facteurs de production : le travail et le capital. Or, à partir des années 60 jusqu’à aujourd’hui, plusieurs économistes démontrent que l’énergie peut aussi nuire à la croissance économique Autrement dit, pour tout processus économique et social, l’énergie joue un rôle fondamental et contribue à l’augmentation du produit national, c’est-à-dire à la création de l’ensemble des biens et des services produits annuellement.

30 août : Pêcheurs de Méditerranée : “Ce projet d’éoliennes en mer est une menace…” (Dis Leur)
Fragile, la filière pêche parle d’une seule voix : les éoliennes flottantes en Méditerranée, c’est non. Les professionnels l’ont exprimé ce vendredi à Sète lors d’une réunion organisée par la Commission du débat public en vue d’un projet de 50 machines flottantes lancé par le ministère de la Transition écologique.

29 août : Et si on peignait les éoliennes en noir  ? (Uzbek & Rica) Chaque année, des millions d’oiseaux meurent au pied des éoliennes. La faute à la couleur des moulins à vent, qui ne leur permet pas d’être détectés à temps par les volatiles. Et s’il suffisait de peindre en noir les pales des éoliennes pour éviter ce carnage ? C’est en tout cas ce que laisse entendre une étude publiée en juillet 2020, dont nous vous parlions dans le numéro de notre magazine paru à l’époque

29 août : Le nucléaire dépassé par le solaire et l’éolien en 2021, une fausse bonne nouvelle pour le climat (Usine Nouvelle) Les émissions de CO2 de la production d’électricité dans le monde sont reparties à la hausse au premier semestre 2021, observe le think tank allemand Ember. La faute à la Chine… mais pas seulement.

28 août : L’heure critique du débat tumultueux sur les énergies renouvelables en France  (Observatoire du Qatar)
Alors que le débat sur les énergies renouvelables et le nucléaire fait rage en France, les partisans du nucléaire, les écologistes, les scientifiques et les politiques devront mettre de côté leurs différences pour faire avancer la transition énergétique. Rapports EURACTIV France.

28 août : La filière viticole française présente une feuille de route pour s’adapter au réchauffement climatique (Novethic)
Vendanges plus précoces, degré alcoolémique plus élevé, plu grande acidité du raisin… le réchauffement climatique a déjà des conséquences concrètes sur la production de vin français. Pour en préserver la qualité et le rendement, les organisations professionnelles de la filière viticole ont présenté un plan d’action afin d’adapter les modes de production à l’élévation des températures et aux événements climatiques plus fréquents.

28 août : Éoliennes: la résistance s’organise (Le Figaro)
Le nombre d’éoliennes va encore augmenter en France. Une montée en puissance qui provoque l’exaspération de nombreux Français, décidés à tout faire pour mettre un terme à la défiguration des paysages.
Xavier Bertrand: «Halte au déni de démocratie en matière de stratégie écologique!»
Stéphane Bern: «Les gens, dans les campagnes, sont vent debout contre les éoliennes!»

27 août : Énergie : la stratégie de la rareté (Mediapart)
Depuis le début de l’année, les prix du pétrole, du gaz, de l’électricité flambent. Les producteurs ont décidé de profiter de l’inversion du rapport de force entre offre et demande pour rationner les productions et faire monter les cours. Au risque de chambouler un peu plus la conjoncture mondiale, tant énergie, croissance, monnaie sont interdépendantes

27 août : Éoliennes en baie de Saint-Brieuc : une plainte pour violation de la Charte de l’environnement (Mediapart)
Le comité départemental des pêches des Côtes-d’Armor a déposé une plainte pénale des chefs de « rejet de substance polluante » ou encore d’« atteinte à la conservation des espèces animales non domestiques ». Son avocat a aussi adressé au préfet maritime une mise en demeure d’immobilisation du navire qui fait les forages contestés dans la baie pour le compte du groupe espagnol Iberdrola

27 août : Éoliennes en mer : un « cahier d’acteur » des pêcheurs professionnels d’Occitanie (L’Indépendant)
L’organisation de producteurs sétoise Sa.Tho. An qui regroupe près de 100 navires de pêche professionnelle en Méditerranée, répartis sur une trentaine de ports, vient de verser un “cahier d’acteur” au débat public portant sur les éoliennes flottantes en mer. Ils y posent des questions, expriment des inquiétudes et font des propositions

25 août : Mieux comprendre le potentiel géothermique des Pyrénées grâce à l’imagerie sismique et au numérique (The Conversation)
Nombreuses sont les énergies renouvelables impactées par l’intermittence, à la merci de la météo avec un ensoleillement, des vents ou des courants variables. Mais ce n’est pas toujours le cas, comme en témoigne la géothermie, qui profite de l’élévation de température rencontrée dans le sous-sol, stable et permanente. La chaleur du sous-sol peut être utilisée directement pour chauffer des serres ou des piscines, dans des réseaux de chaleur pour le chauffage urbain, ou indirectement, pour produire de l’électricité

25 août : La grande mue des réseaux électriques : de la distribution à la collecte et à la répartition de l’énergie (Le Monde de l’Énergie)
L’étude prospective du réseau public de distribution d’électricité à l’horizon 2050 publiée par Enedis en avril 2021 est passionnante et originale à plus d’un titre. Elle consacre un chapitre entier au développement des énergies renouvelables électriques (principalement éolien et solaire). Contrairement aux abondantes études déjà publiées et toutes focalisées sur l’équilibre offre-demande national, elle en étudie le volet géographique et ouvre le débat sur ses conséquences sur la future architecture des réseaux.

20 août : L’ingénierie solaire reste aujourd’hui une utopie ou une solution de la dernière chance (Transition & Energies)
Rejetée farouchement par les écologistes, ayant toutes les apparences d’une technologie d’apprenti sorcier, l’ingénierie solaire consisterait à répandre dans l’atmosphère des matériaux permettant d’augmenter très légèrement la réverbération des rayons solaires et d’abaisser ainsi les températures. Il s’agirait en quelque sorte de reproduire différemment ce que font naturellement les éruptions volcaniques. Cette technologie est loin d’être suffisamment étudiée et encore moins maitrisée. Mais il faut y consacrer des moyens si, dans quelques décennies, elle pouvait devenir la solution de la dernière chance

19 août : Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique (Mediapart)
L’hydrogène est vanté par les industriels et les gouvernements du monde entier comme la nouvelle énergie « propre » censée nous sauver du chaos climatique. Financé à coups de milliards d’euros d’argent public, l’hydrogène s’avère pourtant nocif pour le climat comme le révèle une dernière étude scientifique.

17 août : Loi climat : de nouvelles dispositions de soutien aux énergies renouvelables (Actu Environnement)
Éolien, solaire, hydrogène, biogaz : de nombreuses filières des énergies renouvelables sont concernées par la nouvelle loi « Climat et résilience » adoptée le 20 juillet dernier par le Parlement.

17 août : Au premier semestre, les investisseurs ont privilégié le solaire à l’éolien (Transition & Énergies)
En atteignant 174 milliards de dollars, les investissements dans les renouvelables dans le monde ont atteint un niveau record pour les six premiers mois de l’année pour une période comparable. Mais cette performance est à relativiser. La progression n’est que de 1,8% par rapport à la même période de 2020 marquée par le pic de la pandémie dans le monde. Autre enseignement, tous les renouvelables ne connaissent pas le même développement. Le solaire bénéficie d’une forte croissance tandis que l’éolien recule.

16 août : Leur écologie est un désastre, déconnectons là (Lundi Matin)
Il est clair pour nous qu’une éolienne connectée au réseau d’EDF, installée sur notre territoire, ne fait pas baisser notre facture et ne nous confère aucune autonomie supplémentaire. On sait trop bien que nous sommes dépendant.es d’EDF et de ses sous-traitants pour extraire, construire, transporter, installer cette éolienne ou ce panneau solaire. Que nous en sommes aussi tributaires pour l’entretenir, la démanteler, la recycler. On sait trop bien que nous n’aurons aucune maîtrise de cet outil, aucun nouveau savoir-faire, aucune autonomie. Et que l’énergie ainsi produite sera de nouveau balancée sur un réseau très haute tension, qu’elle ne nous appartiendra jamais, mais sera vendue sur le marché, pour alimenter des infrastructures bien loin de chez nous.

14 août : Soi-disant écolo, l’hydrogène bleu émet en fait beaucoup de gaz à effet de serre (Numerama)
L’hydrogène bleu est souvent présenté comme une source d’énergie propre. Une étude publiée le 12 août révèle cependant que les gaz à effet de serre que sa production génère sont très problématiques.

14 août : Quelles sont les régions françaises les plus vertes ? (Le Monde de l’Énergie)
À la suite d’une étude inédite, Greenpeace a révélé le classement des régions métropolitaines les plus tournées vers les énergies renouvelables. On remarque ainsi de fortes disparités selon les régions et le type de source d’énergie renouvelable.

14 août : Près de Broons (Côtes d’Armor), les fondations étaient coulées mais le parc éolien de Trédias pourrait ne jamais voir le jour (Le Petit Bleu)
Le jugement a été rendu mardi 20 juillet 2021 par la cour d’appel administrative de Nantes : l’effet d’écrasement visuel des éoliennes a été reconnu comme motif d’annulation d’implantation du parc éolien actuellement en construction à Trédias. Une atteinte qui avait été dénoncée par l’association de préservation du territoire et de l’environnement des riverains de la Rosette (APTERR) depuis 2014

14 août : Climat : une meilleure gestion du méthane pourrait nous faire gagner du temps (Science Post)
Une campagne agressive et immédiate visant à réduire les émissions de méthane dans le monde pourrait permettre de gagner du temps supplémentaire pour lutter contre le changement climatique. Comment s’attaquer au problème ? Voici quelques pistes

13 août : AFRIQUE DU SUD : Absa refinance 3 centrales à énergies propres détenues par Globeleq (Afrik21)
La banque sud-africaine Absa, un acteur majeur dans le secteur des énergies renouvelables, refinance trois centrales électriques opérationnelles en Afrique du Sud. Ces installations appartiennent au producteur indépendant d’électricité (IPP) britannique Globeleq…

13 août : Arfons : les éoliennes divisent le conseil municipal (La Dépêche)
Encore une fois, les éoliennes arrivent sur la table du conseil municipal et sèment la discorde. Le premier magistrat indique “ne pas pouvoir refuser cette extension qui est un apport financier pour la commune”. Après ce tour de table, un vote à bulletin secret donne les résultats suivants : 5 votes favorables et 4 votes défavorables.

13 août : « L’éolien ? Oui, mais loin de toute vie humaine » (Ouest France)
J’habite un petit village du sud de la Vendée, sympa, calme, en zone Natura 2000, Znieff (Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique), en plaine calcaire, en plein couloir migratoire, avec un communal de 240 ha classé réserve naturelle régionale… et pourtant nous sommes en passe de devenir la poubelle éolienne du département ! Nous sommes encerclés par la prolifération de ces monstres d’acier.

11 août : L’archipel allemand de Helgoland au cœur de la ruée vers l’hydrogène (Mediapart)
L’Allemagne doit redoubler d’efforts pour réduire ses émissions de CO2. Pour y parvenir, les dirigeants et candidats en campagne ne jurent plus que par l’hydrogène. Reportage sur l’archipel de Helgoland, qui rêve de devenir l’une des plaques tournantes de ce nouvel or.

11 août : Le milan royal, l’une des espèces les plus touchées par la mortalité liée aux éoliennes (France Info)
Depuis 2019, 12 milans royaux sont décédés en Bourgogne-Franche-Comté après avoir été touchés par une éolienne selon la Ligue de Protection des Oiseaux. La proximité des parcs éoliens avec leurs territoires et les méthodes de chasse de l’espèce expliquent cette mortalité en augmentation.

11 août : Sauvegarde de la biodiversité : la région Occitanie va lutter contre la pollution lumineuse (La Dépêche)
L’Occitanie veut s’attaquer à la pollution lumineuse, un fléau pour la biodiversité, l’économie mais aussi la santé publique. En collaboration avec les bureaux d’études DarkSkyLab et Le Telescop, la région a cartographié le territoire pour identifier la “trame noire” –  l’ensemble des zones propices à la biodiversité nocturne – et les endroits où l’éclairage, public ou privé, est (trop) important. (Voir ici le PDF)

11 août : Cobalt : Le coût humain et environnemental de l’or bleu de nos transitions énergétiques (UP Magazine)
La demande de cobalt s’envole. Elle est proportionnelle au déploiement de nos voitures électriques et de nos usages du numérique ; car sans cobalt, pas de batteries. Or des gens meurent pour ce minerai, des enfants sou!rent pour lui, les moyens de subsistance, l’éducation, les quartiers, l’environnement et la sécurité personnelle sont sacrifiés pour l’extraire. Peut-on en minimiser le coût humain et environnemental ? C’est l’un des grands défis de nos transitons énergétiques.

10 août : Usine éolienne dans la baie de Saint-Brieuc : Sea Shepherd lance l’opération « Les Vents de la Colère » (Sea Shepherd)
La lutte contre le changement climatique s’est imposée comme un défi majeur des décennies à venir. Nous devrons le relever si nous voulons maintenir des conditions propices à la survie de l’humanité. Mais un défi autant, si ça n’est plus important est encore trop largement occulté : la préservation de la biodiversité, première garante du climat et de l’ensemble des services écosystémiques essentiels au maintien de la Vie sur la planète Terre.

10 août : Les émissions liées à l’électricité ont augmenté de 25% en Allemagne au premier semestre… faute de vent (Transition et Énergies)L’Energiewende (révolution énergétique) allemande présentée comme un modèle est en fait un échec. Une économie et une société modernes dont les besoins d’électricité augmentent rapidement, du fait notamment de la transition, ne peuvent pas reposer sur des moyens de production (éolien et solaire) dépendant de la météorologie et donc intermittents et aléatoires. Quand il y a peu de vent et un ensoleillement limité, l’électricité doit être produite autrement. En Allemagne, c’est avec des centrales thermiques au charbon et au gaz.

8 août : Éolien : quel avenir pour les éoliennes ? Paul Neau (Abies & Négawatt) – Greenletter
Les arguments d’un pro-éolien, membre de Négawatt…

8 août : Littoral catalan : “Les éoliennes en mer, c’est la mort de nos petits métiers”
“Non au parc éolien flottant au large de Leucate-Barcarès !’. Les petits métiers de la pêche se mobilisent sur le littoral catalan. “Une insulte à la mer et à nos métiers”, milite Christophe Fontanet sur le quai de Saint-Cyprien.

7 août : La place retrouvée des arbres parmi les vivants (Reporterre)
Les études scientifiques récentes ont rendu aux arbres un statut d’être vivant qu’ils avaient perdu. Dans une série de trois articles, Reporterre s’est intéressé à ce regain d’intérêt pour ces majestueuses plantes et pour les forêts qu’elles constituent.

7 août : AWS (Amazon Web Services) et TotalEnergies signent un partenariat stratégique (Siecle Digital)
Le 29 juillet, TotalEnergies et AWS ont annoncé dans un communiqué avoir signé un accord d’aide mutuelle dans les énergies renouvelables et le numérique. L’entreprise française fournira au géant de l’e-commerce de l’électricité renouvelable pour ses opérations. De son côté, Amazon Web Services (AWS) lui proposera son service cloud.

7 août : Éolien terrestre : 26 nouveaux projets accordés dans le cadre du 8e appel d’offres (Actu Environnement)
Une conclusion en demi-teinte : le huitième appel d’offres pour l’éolien terrestre s’est achevé sans pouvoir atteindre son objectif initial. Sur les 36 projets d’installations d’éoliennes « onshore » (pour un total de 540 MW de puissance) déposés à la Commission de régulation de l’énergie, seuls 26 d’entre eux ont été sélectionnés par cette dernière en mai avant d’être, ce mois-ci, retenus par la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC). La somme de tous les futurs parcs éoliens ainsi validés s’élève à une puissance de 404 MW – contre les 700 MW initialement recherchés par l’appel d’offres.

6 août : Éoliennes : vents contraires en Macronie (Le Point PDF)
Pressé de développer massivement l’éolien terrestre et maritime par une partie de sa majorité, Emmanuel Macron freine des quatre fers.

5 août : Les réseaux électriques, un enjeu majeur de la résilience climatique (le Monde de l’Énergie)
Les réseaux de transmission et distribution de l’énergie électrique sont cruciaux et on constate une inquiétude croissante sur la sécurité de l’approvisionnement en électricité dans un contexte de changement climatique.Cet article propose d’en comprendre quelques-unes des principales raisons :Quelles sont les vulnérabilités climatiques des réseaux électriques ?

5 août : Projet de parc éolien refusé : agir en cas de recours du promoteur (La Gazette du Patrimoine)
Si les refus préfectoraux tendent localement à voir leur nombre augmenter, leurs annulations aussi : ainsi, depuis mars 2021, sur 37 recours de promoteurs, 15 d’entre eux ont donné lieu à des annulations. Pire encore : dans plusieurs de ces cas, les autorisations environnementales ont été délivrées d’office par le juge lui-même.
Peut-on se prémunir d’une telle douche froide ? 

5 août : Relocaliser l’extraction des ressources minérales : en Europe, les défis du lithium (The Conversation)
Parmi les défis qui nous attendent dans « le monde d’après », celui de la relocalisation de notre approvisionnement en matières premières minérales est essentiel. La France importe en effet près de 100 % de ses métaux et une partie significative des roches et minéraux de son industrie.

3 août : L’extractivisme « progressiste » existe-t-il ? (Contretemps)
Être opposé à l’extractivisme ne signifie pas revenir à la bougie. Mais il s’agit d’associer la population aux choix économiques, y compris pour une exploitation du sous-sol.  Et l’on ne pourra y parvenir, qu’en rompant avec la centralisation étatique qui favorise les arrangements et la corruption ainsi qu’en organisant le contrôle de la production, le respect des normes environnementales, des normes sociales et des droits des populations vivant sur le sous-sol convoité

2 août : Pour des forêts vivantes, faisons front contre les industriels (Reporterre) Riches, diverses, complexes, les forêts sont vivantes. L’industrie aimerait les transformer en monocultures d’arbres bien alignés, faciles à récolter, maîtrisés. Et le gouvernement ne s’y oppose pas. Dans cette tribune, les signataires appellent à faire front commun contre l’industrialisation des forêts.

En cas de coupe rase, le sol est mis à nu, les habitats de la faune et de la flore sont détruits. © Roxanne Gauthier/Reporterre

1° août : Éoliennes: Barbara Pompili, l’étonnante alliée objective de Xavier Bertrand La ministre de la Transition écologique s’en est violemment pris à Xavier Bertrand, lui demandant du «sérieux» sur la question des éoliennes. Par ses accusations, elle renforce l’image d’anti-éolien du candidat déclaré à la présidentielle, alors même que les Hauts-de-France sont la première région productrice d’électricité d’origine éolienne