Enquêtes publiques, vous avez dit grand débat ?

Dans le Canard Enchainé du 16 janvier, Christophe Nobili évoque le décret qui « impose une « expérimentation » à certaines régions pendant trois ans : la fin des enquêtes publiques dans tous les projets touchant à l’environnement et leur remplacement par une simple consultation sur Internet. » Voir notre article du 2 décembre.

« Terminées, les questions-réponses et les allers-retours en mairie ; liquidés, le commissaire enquêteur, son avis motivé et ses échanges avec les habitants : le riverain se trouvera désormais seul face à son écran d’ordinateur. Le texte prévoit seulement, en sus, « une concertation préalable » du public organisée par le maître d’ouvrage du projet concerné, sous l’œil d’un « garant » ne contrôlant que la bonne forme de l’opération. Autant dire que la société de confiance est déjà une réalité ».

L’article rappelle que le rapporteur de ce projet de loi, Stanislas Guérini, devenu patron du parti LREM se justifie « par un besoin de réduire les « lourdeurs administratives » !

Mais le plus étonnant est que ce texte a fait l’objet d’une consultation sur le site du ministère de la transition écologique. Le résultat est net et sans bavure : « 2971 commentaires ont été postés, dont seulement … 3 avis favorables à la loi ! Que croyez-vous qu’il arriva ? Comme si de rien n’était, le décret a bien été signé, le 29 décembre, entre la dinde et les cotillons »

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’expulsion de l’AMASSADA est ordonnée !

C’est ainsi que s’ouvre le Débat National ?

Un huissier accompagné de gendarmes a délivré aux occupants de l’Amassada, en lutte contre des projets destructeurs et injustifiés, l’ordonnance  du TGI de Rodez : « ordonnons l’expulsion de tout occupant se trouvant irrégulièrement sur les dites parcelles et ce sous astreinte de 2000 euros par jour calendrier entamé par infraction constatée et par personne contrevenante ». Voir leur appel à converger sur Saint Victor et leur site.

Alors que dans sa lettre ouverte aux Français, M Macron s’interroge sur « les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national », on met en marche le rouleau compresseur de décisions prises hors du territoire et contre ses habitants. Alors qu’il nous invite à faire des propositions afin d’améliorer l’État et les collectivités locales « pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté », à « donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens », on expulse  et on menace par des astreintes financièrement insoutenables.

L’intimidation et la criminalisation des citoyens qui protestent contre le saccage de leur territoire sont des procédés inacceptables au moment où le président de la République fixe pour le débat public une condition : » n’accepter aucune forme de violence »  et affirme : « si tout le monde agresse tout le monde, la société se défait ! ». Qui peut croire à ses propos lorsqu’il proclame encore qu' » il est nécessaire et légitime que nous nous reposions ensemble les grandes questions de notre avenir » ?

Ceux de l’Amassada ne cessent pas depuis des années, courageusement, sans violence, de poser clairement les grandes questions de l’avenir d’un territoire et de notre avenir commun, et on leur envoi huissier et gendarmes, une menace d’expulsion en plein hiver.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le « tiers investissement » : comment vendre les biens communs aux intérêts privés !

Deux associations CALELH (81) et Vent Mauvais (11) nous alertent sur les choix de la Région Occitanie en matière d’investissement énergétique.

CALELH a reçu copie d’une superbe délibération du Parc naturel régional des Grands Causses : Délibération PNRGC n° 2018-061du Comité syndical du 30 novembre 2018 : Candidature à l’appel à projet  « Énergies renouvelables coopératives et citoyennes en région Occitanie ».

Vent Mauvais, de son côté nous adresse la copie d’un courrier adressé à la Communauté des Communes de la Montagne Noire, déclarée lauréate de l’appel à projet «énergies renouvelables » de la région Occitanie. (voir l’article de l’Indépendant). Voici un exemple supplémentaire du prétendu investissement participatif décliné sous toutes ses formes.  C’est clairement de la part de la région une volonté politique clairement affichée de privilégier ce type d’instrument au mépris des associations et des populations et une mise en œuvre concertée avec les élus communautaires.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Un projet industriel photovoltaïque et de méthanation menace le Larzac héraultais

Un projet industriel photovoltaïque et de méthanation de grande envergure menace les milieux naturels protégés du Larzac héraultais.

La course effrénée aux profits n’épargne aucune des sources d’énergie renouvelable !

Dans cet appel de Bernard Ricau, Membre du Groupe d’étude des Rapaces du sud du Massif central et co-auteur d’un livre de référence sur l’Aigle royal, tous les ingrédients d’un projet industriel scandaleux sont réunis :

Omertà : le moins d’acteurs possibles sont mis au courant pour éviter que les citoyens et leurs associations se fassent entendre ! Et quand ils le sont, refus du dialogue ! (Voir lettre commune FNE, LPO et groupe rapaces Massif Central et Lettre de Jean-Charles Bousquet, président de l’Association des Causses Méridionaux à la Préfète de l’Aveyron).

Mensonges : ni la LPO de l’Hérault, ni la Communauté de communes du Lodévois et Larzac n’ont donné leur accord, contrairement à ce que prétend le maitre d’œuvre du projet. (Lettre d’Alain Bougrain Dubourg président de la LPO  à François de Rugy)

Saccage de l’environnement et atteinte massive à la biodiversité :
plusieurs zones protégées sont impactées, « La construction de cette énorme installation énergétique détruira définitivement l’habitat indispensable à la survie l’aigle royal !

Encore une fois un territoire rural d’exception va faire les frais de la rapacité d’un financier et d’un promoteur privé !

Aussi le collectif TNE – Occitanie Environnement vous invite à signer la pétition en ligne !

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La transition énergétique sera douloureuse pour les ménages modestes

Dans l’Opinion du 9 janvier 2019, un article qui affirme – avec autorité quant à ses sources – ce que nous disons depuis un bout de temps !

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les associations du Tarn interpellent leurs élus

Les annonces du Président de la République en matière de développement des ENR et particulièrement de l’éolien terrestre ne pouvaient que nous indigner et nous faire réagir.
Cette annonce est d’autant plus surréaliste à un moment où, en réaction au mouvement des gilets jaunes, le pouvoir fait mine de se mettre à l’écoute des « populations périphériques » et de s’attaquer résolument, en s’appuyant sur les « élus de proximité », à la fracture entre la France des métropoles et celle des régions rurales.
Nous venons, au nom des associations tarnaises membres du collectif Toutes Nos Energies Occitanie Environnement, d’adresser un courrier aux députés et sénateurs tarnais pour les interpeller une fois de plus sur le sujet en leur demandant de prendre position et en sollicitant un rendez vous pour faire part de nos demandes.
Nous saurons vous tenir au courant de la suite donnée.
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Dans ce moment d’effervescence sociale et politique, le collectif TNE-Occitanie Environnement vous transmet ses vœux 2019 pour une année d’espoir solidaire et citoyen !


2018

Arfons, Bernagues, Bourièges, Cordes sur Ciel,Arques et Ségur, Courniou, Fourques et le piémont du Canigou, l’Escandorgue, Lézignan, Montech, Riols, Saint Victor et Melvieu, Pont du Gard, Chasseradès, Cordes Tolosanne… les associations occitanes résistent, sur le terrain avec détermination, à l’invasion industrielle des centrales éoliennes !

Mazamet, 30 mai, le collectif TNE-Occitanie Environnement anime une journée de réflexion et de débat – avec le label de la CNDP – autour de l’avenir énergétique de la région Occitanie.

Il en ressort 16 avis citoyens http://toutesnosenergies.fr/index.php/mazamet-81/dont plusieurs sont repris dans l’avis final donné en septembre par la CNDP.

La démarche alternative REPÒSTA, élaborée par le collectif, met en évidence les insuffisances du scénario REPOS (Région à Énergie Positive) de la Région.

Aujourd’hui

Á travers les cahiers de doléances mis en place par l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF),lors de la consultation nationale lancée par le Conseil Économique Social et Environnemental (CESE), en participant aux actions des fédérations nationales (FED, Vent de Colère, SPPEF) contre le décret Lecornu-De Rugy, ou pour le maintien des enquêtes publiques, nous nous engageons

  • pour la prise en compte des territoires ruraux et de leurs habitants,
  • pour une défense cohérente de l’environnement et de la biodiversité,
  • pour un renforcement du pouvoir citoyen.

Dans ce moment d’effervescence sociale et politique, le collectif TNE Occitanie Environnement vous transmet ses vœux 2019 pour une année d’espoir solidaire et citoyen.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Vent mauvais chez la députée de la 1° circonscription de l’Aude

Le vendredi 21 décembre à 16 heures, le bureau de l’association Vent mauvais a été reçu à sa demande par Madame Danièle Hérin, députée de la 1èrecirconscription de l’Aude pendant près d’une heure trente. Le thème de la rencontre était la prolifération toujours plus grande des projets de centrales éoliennes sur la Montagne Noire et sur ses piémonts. Un accueil courtois et attentif mais une discussion qui a révélé la grande ignorance du sujet, voire une certaine naïveté d’approche chez la députée qui, jusque-là, ne connaissait que le discours des élus locaux et des promoteurs sur le sujet (elle a récemment donné son avis favorable au projet du Bois de l’aiguille à Cuxac-Cabardès sans en avoir mesuré l’impact). A l’aide d’une carte de l’existant où étaient indiqués les projets en cours, nous lui avons montré que le risque était réel de voir près de 100 éoliennes s’ériger sur un territoire de 20 km².

Nous avons le sentiment que nous lui avons ouvert les yeux sur un certain nombre de points : destruction du paysage, nuisances sonores (non-conformité de la centrale éolienne du Sambres), rentabilité de l’éolien dépendant des subventions publiques et des taxes prélevées sur la consommation d’électricité et de carburant, coût global considérable (elle ne connaissait pas le rapport de la cour des comptes …), faible productivité des éoliennes (facteur de charge national de 21%), gigantisme des machines pour tenter de pallier à cette insuffisance, intermittence de la production, absence de réflexion chez les élus qui ne voient que leur intérêt financier plutôt que d’envisager le développement d’une économie locale et des méthodes plus adaptée de production d’électricité (géothermie etc…). Madame Hérin a beaucoup insisté sur l’importance de développer la méthanisation chez les éleveurs.

Nous avons demandé à Madame Hérin de soutenir auprès de la représentation nationale et du Ministère de l’écologie solidaire nos demandes formulées dans la lettre qui lui est adressée.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Paricipons à la consultation nationale du CESE (Conseil économique, social et environnemental)

Le CESE (Conseil Economique Social et Environnemental) organise à son tour, une concertation nationale « Avec ou sans gilet jaune ». Cette consultation se fait autour de 6 thèmes : inégalités sociales, inégalités territoriales, justice fiscale, participation des citoyens, pouvoir d’achat, transition écologique.

Elle se déroule du 15 décembre au 4 janvier 2019 (il reste donc peu de temps pour y participer)

Nous nous félicitons de voir le débat s’ouvrir très largement en France sur les questions soulevées par la transition énergétique au carrefour de deux autres enjeux forts de notre temps : les inégalités territoriales et le respect des citoyens ruraux, ainsi que la participation du public à la décision en matière environnementale (convention d’Aarhus).

Quelques conseils pour y participer.

Le texte proposé par le collectif TNE Occitanie Environnement

Publié dans Communiqués de TNE-OE | Laisser un commentaire

Contre le projet de centrale éolienne dans les Hautes Corbières

Le collectif citoyen pour des Corbières vivantes (CCCV) appelait à manifester le jeudi 20 décembre lors de la réunion du conseil de la communauté des communes de la région Lézignanaise, Corbières et Minervois, s’apprêtait à voter l’inscription, dans le dispositif régional, d’un projet d’implantation d’une centrale éolienne dans les Hautes Corbières. Voir l’article de l’Indépendant.

Un des membres du collectif nous transmets le compte-rendu de sa journée ! Savoureux et instructif !

Bonjour à tous,  voilà ma journée d’hier (jeudi 20 décembre à Lézignan-Corbières).  Tout d’abord rendes-vous à 14h30 avec Alexis Martinez de la chaine régionale Via-Occitanie (groupe tf1 je pense), ironie du sort, un convoi exceptionnel transportant plusieurs éléments d’une éolienne géante (base + rotor) destinée à être installée sur le massif de la Montagne noire, passe devant nous, le journaliste filme bien-sûr…  selon Régis Cogranne, vigneron et  représentant de l’Association de Protection de l’identité du Minervois et des Corbières (APROMI-CO), de nombreux projets sont en installation et bien plus sont à l’étude partout, dans quantités de villages et par des promoteurs venus de partout. Puis interview-caméra au pied d’une des éoliennes récemment installées à Conilhac-Corbières, en lieu et place de quelques-unes du parc d’origine qui est vieillissant et entièrement destiné à être remplacé par des machines récentes, ce qui pourrais bien arriver sur le Mont Tauch alors que mon plus grand souhait c’est qu’il soit rendu à la nature.

Continuer la lecture

Publié dans Non classé | 3 commentaires