Toutes Nos Energies – Occitanie Environnement

Message adressé ce jour par TNE/Occitanie Environnement au maire de Bouriège

Monsieur le Maire,

Les événements de Bouriège s’inscrivent dans une longue suite de violences et de dénis de démocratie qui accompagnent le développement anarchique de l’industrie éolienne, particulièrement dans notre belle Occitanie. Nos 140 associations régionales, les fédérations nationales FED et Vent de Colère ont été rapidement informées des faits et ont saisi les autorités nationales.

Comment ne pas s’indigner devant l’attitude de promoteurs éoliens qui n’ont pour objectif que de couvrir nos territoires ruraux, nos espaces naturels les plus vulnérables, de leurs machines qui produisent davantage de profits pour eux que d’énergie utile pour tous ?

Comment comprendre l’aveuglement des autorités nationales et locales, dont vous êtes, monsieur le Maire, face aux comportements d’opérateurs éoliens acharnés à obtenir facilités et dérogations, tirant d’énormes profits dans un contexte non concurrentiel, distribuant des « enveloppes » qui pourrissent tout, traitant les habitants comme des colonisés et méprisant notre patrimoine commun, naturel, culturel et paysager ?

Les industriels et financiers de l’éolien industriel s’abritent derrière une législation et une réglementation qu’ils ont façonnées à leur convenance par un lobbying éhonté. Non, la transition énergétique ne peut pas se faire de cette manière. Nos territoires et les citoyens qui y vivent exigent que cette transition énergétique se fasse dans le respect de la démocratie, de l’économie générale et de l’environnement.

Nous vous demandons solennellement de comprendre cela et de ne plus soutenir cette mascarade indécente qui se targue de légalité mais n’a, aux yeux des citoyens que nous sommes, aucune légitimité.

Prochaine réunion régionale du Collectif  à NARBONNE le samedi 1er juillet à partir de 10h, au Théâtre, avec repas sur place.

Les correspondants départementaux et les représentants des associations membres du collectif TNE/Occitanie Environnement sont invités à y participer

CONFIRMEZ VOTRE PARTICIPATION – REUNION ET REPAS – IMPERATIVEMENT AVANT LE 26/06 à toutesnosenergies@laposte.net

ordre du jour :

1.       tour de table sur l’évolution des situations départementales et des préoccupations, élections législatives…

2.       suivi des plans d’actions et autres actions (DREAL, Rencontre préfet de région : si son silence radio se prolonge : une manif à Toulouse à l’automne ?, Région : participation à un groupe technique du SRADDET, comment ?)

3.       point sur le fonctionnement du Collectif,  le site http://toutesnosenergies.fr/ , fonctionnement interne, relations avec la presse, relations avec les fédérations et mouvements nationaux, création de commissions (ou groupes de travail) : « géothermie « , « biodiversité » (rapaces…)

4.       points de réglementation : nouvelle autorisation environnementale, étude ANSES et avis des Académies

5.        journée de réflexion thématique et conviviale (proposition des Tarnais) le 16 septembre

questions diverses

BOURIEGE (Aude) : le passage en force et l’abus de pouvoir plutôt que l’écoute des citoyens ?  quelle méthode pour la transition énergétique ? lire ici http://toutesnosenergies.fr/wp-content/uploads/2017/06/courrier_president-_CD_Aude-4.doc

VOIR DANS LA RUBRIQUE PRESSE/ARTICLES DE PRESSE France Énergie Éolienne a déjà demandé au journal un droit de réponse  » point par point » à cet article publié aujourd’hui par l’Indépendant, dans lequel des représentants TNE/Occitanie Environnement de l’Aude et de l’Hérault exposent nos arguments. 

Le Collectif régional « Toutes Nos Energies – Occitanie Environnement » a été créé à Albi le 23 novembre 2016. Il rassemble 140 fédérations départementales, collectifs et associations de 9 départements de la région (Ariège, Aude, Aveyron, Haute-Garonne, Lot, Lozère, Pyrénées Orientales et Tarn) œuvrant pour la protection de l’environnement, du patrimoine et de la qualité de vie des habitants et, à ce titre, opposés, à l’invasion de l’industrie éolienne dans les espaces ruraux de la région Occitanie.
Il y a une dizaine d’années ce furent d’abord des personnes isolées qui comprirent la menace que constituait l’irruption des premières éoliennes industrielle sur les crêtes sauvages de nos montagnes. Puis, les projets éoliens se sont multipliés d’une manière totalement anarchique. De plus en plus nombreux, des habitants se sont insurgés contre cette irruption agressive dans leur cadre de vie. Les associations locales de protection de la qualité de vie et de l’environnement existantes ou créées à cette occasion, se sont mobilisées.
Peu à peu ces associations se sont organisées en collectif ou en fédération dans plusieurs départements : dans l’Aude où déjà 250 éoliennes défigurent les Corbières et la Montagne Noire, dans l’Aveyron où le Lévezou a été littéralement colonisé par l’industrie éolienne et le Parc naturel régional des Grands Causses mis à l’encan. Les associations du Tarn et de l’Hérault se sont unies pour mieux défendre le territoire du Parc régional du Haut Languedoc, livré à un programme de 300 éoliennes. L’Ariège, la Lozère, le Lot, le Gard ont également uni leur force au niveau départemental contre cette industrialisation indésirable.
La création de la grande région Occitanie/Pyrénées Méditerranée a été l’occasion de s’engager vers une union régionale. Le collectif « Toutes Nos Énergies – Occitanie Environnement » s’est donné pour buts de soutenir l’action des associations locales et d’être un interlocuteur crédible auprès des autorités régionales, pour une politique énergétique respectueuse de la vie des territoires ruraux d’Occitanie.