Des voeux lourds de menaces pour nos territoires…

Les présidents des intercommunalités ont reçu fin janvier un courrier de présentation des vœux par  France Énergie Éolienne. Cette association représente, promeut et défend l’énergie éolienne en France, elle rassemble plus de 300 membres, professionnels de la filière éolienne en France, qui ont construit plus de 90% des turbines installées sur le territoire français et en exploitent plus de 85%. Porte parole de l’éolien industriel, cette association est le lobby principal des promoteurs et opérateurs de centrales éoliennes.

Dans sa lettre de vœux, la FEE reprend les promesses de Macron, « l’objectif est de multiplier par trois la capacité installée pour l’éolien terrestre », et assure que « la profession par la voix de France Énergie Éolienne s’y est engagée » et à ce titre elle propose ses services aux communautés de communes.

Le collectif TNE-Occitanie Environnement a répondu

Continuer la lecture

Publié dans Communiqués de TNE-OE | Laisser un commentaire

Soyez présent (et actif) dans le PCAET de votre secteur !

NOUVEAU SUR LE SITE ! à retrouver sous l’onglet Documentation

Vous luttez contre un projet éolien industriel ?
Vous craignez l’arrivée d’un projet éolien ?
Vous voulez défendre votre environnement et votre qualité de vie ?
Vous pensez qu’il existe d’autres moyens de faire la transition écologique ?

Les opérateurs ont tous les pouvoirs, c’est bien connu. Mais avant toute prospection ils se renseignent pour savoir si votre Communauté de Communes (Com Com) est favorable ou non à l’éolien. Or, ce renseignement, il existera, il sera public. C’est le PCAET, Plan Climat Air Énergie Territoire, document très technique d’apparence qui peut sceller votre sort car son contenu sera ensuite décliné dans votre plan local d’urbanisme PLU ou PLUi). C’est en ce moment que, un peu partout, sont rédigés puis votés de tels PCAET.

Pour vous aider à éviter les pièges et les manipulations de certains responsables de Com Com ou de leurs services, nous avons rédigé cette fiche de conseils pratiques : lisez-là avec attention, et agissez, quitte à nous demander conseil : nous sommes là pour cela.

Précision : nous connaissons fort heureusement des responsables de Com Com ou de Parc Naturel Régional (PNR) qui sont à l’écoute de nos préoccupations et qui même parfois les ont précédées. Si vous êtes dans ce cas-là, faites plus simple : rapprochez-vous d’eux et éventuellement, si cela peut les aider, proposez-leur une simple audition en conseil communautaire.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Un message et un appel de l’Amassada

Après l’assemblée qui s’est tenue hier sur le plateau de Saint Victor l’Amassada nous transmet ce message :

Merci beaucoup à tout le monde pour l’assemblée de hier à l’Amassada, ça fait vraiment plaisir de voir le soutien qui s’est manifesté pendant et après les arrestations,ça fait plaisir de voir que la détermination à défendre ces espaces reste intacte, et que de plus en en plus de personnes soutiennent l’Amassada.

Parce que ce qui se joue ici impactera toute la région, il faut lutter contre ce méga projet inutile. Nous rappelons que vous êtes le bienvenues sur site, pour un moment ou plus, et nous répétons que les jours et semaines à venir seront déterminants pour la lutte, pour l’occupation et pour l’avenir des lieux.

On s’attend toujours à une expulsion, destruction des habitats imminente. Rester informés et alertes sur la suite des événements, c’est important.

Une vidéo a été publiée sur la vie qui se maintient ici, des belles choses, de belles rencontres, de quoi aussi affirmer une vision sensible de la lutte, partagez la vidéo à vos amis, vos réseaux,  merci!!! Que vive l’Amassada, non au transfo, non au capitalisme vert.

Publié dans Communiqués des associations | Laisser un commentaire

Samedi 9 février, manifestation à Montparnasse

Bruno Ladsous était présent, samedi 9 février 2019, 11h00, sur le parvis de la Gare Montparnasse à Paris : il participait à un rassemblement de 600 représentants des associations de défense de l’environnement luttant contre l’invasion éolienne dans nos pays ruraux, France entière. Parmi eux, une vingtaine d’occitans y compris des aveyronnais de Paris toujours fidèles !

Cette manifestation était organisée à l’initiative d’un collectif du Morvan, Morvent en colère, et soutenue notamment par la FED.

Pourquoi la Gare Montparnasse ? Les nouvelles éoliennes qui se préparent font 240 m de haut, aussi hautes que la Tour Montparnasse. Inouï !

Ambiance bon enfant, malgré des témoignages poignants.

Un appel est lancé aux pouvoirs publics pour que revienne le bon sens, que l’on écoute les critiques de la Cour des Comptes (on en est aujourd’hui à 160 Mds € engagés), que l’on donne enfin suite aux recommandations de l’Académie de Médecine du 9 mai 2017, que l’on cesse de détruire nos paysages et nos rivages (ex entre Yeu et Noirmoutier), que l’on épargne les 450000 oiseaux (450000 selon les « meilleures » estimations) tués chaque année par les éoliennes, que cesse enfin toute prévarication et toute chasse à la manne financière, sans parler du chantage aux subventions…

Le projet de PPE prévoyant trois fois plus d’éolien en 2028 est vigoureusement dénoncé, et peu importe qu’il y ait ou non des machines plus puissantes : en l’état actuel, plus puissantes signifie aussi plus hautes et plus bruyantes, ce qui n’est pas acceptable.

Sites & Monuments (SPPEF) puis le président de la Fédération Environnement Durable (FED) prennent la parole pour rappeler les recours menés auprès de la Justice – notamment contre les décrets Lecornu-Rugy de la fin 2018 – et décrire la désinvolture avec laquelle la secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon s’est crue autorisée à ne pas honorer – sans prévenance – son engagement d’une réunion avec FED-VDC-SPPEF le 5 février, réunion  destinée à préparer les bases d’une réforme des règles et de la réglementation.

Nos élus réalistes et courageux sont félicités, tant élus locaux (plusieurs témoignages) que nationaux (commission d’enquête parlementaire obtenue par le député J. Aubert) ou régionaux (Président de la Région Hauts-de-France).

13h00 : dislocation du rassemblement.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

En soutien à l’AMASSADA Co-27-XII ENVIRONNEMENT communique : 

À la suite des événements qui se sont déroulés ce 7 février à St Victor et Melvieu, dans l’Aveyron, le Collectif Co-27-XII Environnement rassemblant 27 associations de protection de l’environnement aveyronnaises vous prie de bien vouloir insérer le communiqué ci-dessous :

MENACES D’EXPULSION A SAINT VICTOR : UN JOUR SOMBRE POUR L’AVEYRON

Les pouvoirs publics et l’opérateur RTE, par leurs menaces répétées d’expulsion du hameau de l’Amassada à St Victor et Melvieu, rendent un mauvais service à l’Aveyron : comme chacun le sait, la vraie raison de ce transformateur inutile est de soutenir les développements éoliens et les méga-projets photovoltaïques destructeurs des sols qui se multiplient de manière anarchique jusque sur le Bien Unesco « Causses et Cévennes ».

Ces projets sont inutiles : ils se font au détriment de l’attractivité de nos territoires ruraux à la biodiversité et aux paysages exceptionnels, au détriment de l’environnement et du cadre de vie. Co-27-XII ENVIRONNEMENT demande plus que jamais aux pouvoirs publics un moratoire sur l’éolien en Aveyron.

Quant aux gardes à vue de citoyens défendant leur pays, ce sont des intimidations d’un autre âge, des actions qui relèvent de l’ancien monde.

Publié dans Communiqués des associations | Un commentaire

Tentative d’intimidation de l’AMASSADA

Le dernier courrier de l’AMASSADA, vers 16h00…

Bonjour à toutes et tous,   La gendarmerie a tenté un énième coup de pression pour se débarrasser de l’Amassada, cinq personnes sont actuellement en GAV disséminées dans les gendarmeries aveyronnaises.

Ce midi, en assemblée, nous nous sommes redit notre détermination à occuper le lieu plus que jamais. Si, vous qui nous soutenez, pouvez vous libérer pour venir aujourd’hui ou dans les jours à venir, n’hésitez plus, c’est maintenant que c’est déterminant. Le mois de février est crucial!!!!

Nous savons que derrière la défense de l’Amassada il y  a une  bataille, qui n’est ni la première, ni la dernière, mais qui est très importante à mener pour casser la mystification du capitalisme vert, l’écologie industrielle de Macron, partout en marche.

On vous donne des nouvelles des gardés à vue (GAV) dès qu’on en a…

Si vous voulez contacter l’amassada le nouveau numéro est le  07 84 61 02 17, l’ancien est pour le moment perdu

un article de la Dépêche

un article du Midi Libre

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

RASSEMBLEMENT ANTI-ÉOLIEN 9 FÉVRIER A PARIS TOUR MONTPARNASSE

Les promoteurs installent à présent des éoliennes de 200 à 240 mètres de haut, c’est la taille de la tour Montparnasse.

Face aux promesses de triplement de ces éoliennes sur terre,
Face aux projets confirmés de centaines de ces éoliennes près de nos côtes,
Face à ce gaspillage écologique et économique, à l’inutilité avérée,

Sioux Berger, journaliste et écrivain, a pris l’initiative d’une manifestation nationale, «Rassemblement citoyen contre l’escrologie éolienne», soutenue par les fédérations nationale, la FED (Fédération Environnement Durable) et Vent de Colère – voir leur communiqué – autour des revendications suivantes :

NON A LA SUPPRESSION DES ENQUÊTES PUBLIQUES

NON A LA SUPPRESSION DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DANS LES RECOURS ÉOLIENS

NON AU SCANDALE DE LA PROGRAMMATION PLURIANNUELLE DE L’ÉNERGIE

NON À AL MULTIPLICATION PAR 8 DU NOMBRE D’ÉOLIENNES VOULUE PAR LE GOUVERNEMENT

NON AUX 2000 MW DE MONSTRES ÉOLIENS PROGRAMMÉS ANNUELLEMENT

Rendez-vous au pied de la tour Montparnasse 
le samedi 9 février de 11 à 13 heures, Place Raoul Dautry,

Les organisateurs proposent, en signe de reconnaissance, de porter une écharpe blanche, en travers de votre manteau, comme celle des maires.
Précision importante : Ce rassemblement est officiellement déclaré en préfecture et se déroulera donc en toute sécurité.

 

Publié dans Communiqués des associations | Laisser un commentaire

Un recours national contre les décrets Lecornu-de Rugy

Le lundi 28 janvier 2019, la Fédération Environnement Durable, Vent de Colère!, Vieilles MaisonsFrançaises, Patrimoine Environnement et Sites & Monuments ont déposé devant le Conseil d’État deux requêtes en annulation pour excès de pouvoir des décrets « Lecornu / de Rugy » n°2017- 1217 du 24 décembre 2018 et n°2017-1217 du 24 décembre 2018.

Ces textes d’exception constituent en effet une régression historique du droit français de l’environnement protégeant les citoyens :

· en supprimant le double degré de juridiction dans le contentieux éolien ;

· en réduisant à 15 jours le délai d’étude des projets éoliens par l’administration ;

· en remplaçant les enquêtes publiques par une simple participation par voie électronique pour toutes les Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) et notamment les éoliennes.

Continuer la lecture

Publié dans Communiqués des associations | Un commentaire

Dans le Gard, un projet de centrale éolienne…

Le 13 décembre dernier les habitants de Saint Gervais découvrent un nouveau projet discuté en conseil municipal. Installation de panneaux photovoltaïques sur le site de l’ancienne décharge publique, mais surtout une centrale de 7 éoliennes de 150 mètres sur la partie nord de la commune, proposées par la société RES.

Une pétition a déjà recueilli 150 signatures ; viticulteurs, fonctionnaires, employés, habitants de Saint Gervais personne n’en avait jamais entendu parler !

Leurs craintes : l’impact sur le foncier viticole, l’atteinte à l’image de la vallée de la Cèze, principal site touristique du Gard rhodanien, les nuisances sonores…

Le maire Didier Delpi sait que ce sera un enjeu de taille avant les municipales !

Voir l’article dans Objectif Gard du 28 janvier 2019.

Publié dans Non classé | Un commentaire

Une initiative nationale à soutenir !

Nous avons eu connaissance d’une action nationale prise à l’initiative de MorVent en Colère, une association antiéolienne bourguignonne, et soutenue par la Fédération Environnement Durable, la FED.

Il s’agit d’inonder la présidence de la République, démontrer que la colère est présente sur tout le territoire. Un envoi en grand nombre, le même jour,  depuis la France entière, sera déterminant pour que ce courrier soit lu et traité par le Président et les ministres concernés.

L’objectif fixé est l’envoi de 36 000 lettres, idéalement 1 par commune ! Que chacun, chaque association ou collectif remplisse ses coordonnées, la signe et la poste le 30 janvier 2019. L’envoi en courrier simple adressé à l’Elysée est gratuit.

Le collectif TNE-Occitanie Environnement soutient cette initiative. Une association du Tarn, CALELH, s’est inspiré du modèle de la lettre et a écrit un texte que nous vous proposons. Faites le circuler et donnez lui le maximum d’écho.

Il est aussi possible d’envoyer, une copie de cette lettre au Président de votre conseil régional, aux présidents des conseils départementaux, aux Préfets, aux présidents de ComCom, aux maires des communes, aux sénateurs et députés qui vous concernent, ainsi qu’aux médias régionaux avec lesquels vous êtes en contact.

Vous pouvez aussi poster ce courrier sur le site de l’Élysée.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire