L’éolien industriel accapare l’argent de la Santé ! Halte au scandale ! !

Cette pétition – à l’initiative de la FED 5Fédération Environnement Durable) est automatiquement adressée par mail au Président de la République, Emmanuel Macron avec copie à Monsieur Édouard-Philippe, Premier Ministre, et Madame Élisabeth Borne, ministre de la transition écologique et solidaire !

https://granddebat.org/petition3

Monsieur le Président,

Lors de l’une de vos récentes interventions télévisées, vous avez déclaré que notre pays était en guerre contre le coronavirus.

Dans le même temps, votre premier ministre, Monsieur Édouard Philippe et votre ministre de l’économie nous ont expliqué que cette crise sanitaire allait coûter des centaines de milliards d’euros à la nation pour à la fois, doter le secteur de la Santé des moyens qui lui font défaut depuis des années, aider les entreprises pour permettre le redémarrage de notre économie, réindustrialiser notre pays en s’affranchissant d’une mondialisation excessive mettant en péril notre souveraineté.

Alors qu’un effort sans précédent est demandé à la nation, nous ne comprenons pas que rien ne soit fait au sein du gouvernement pour faire cesser le scandale financier des subventions de tous ordres accordées aux promoteurs éoliens, scandale qui s’aggrave de jour en jour.

Par ailleurs, le très net ralentissement de l’activité économique qui engendre la baisse de la demande en électricité rend actuellement complètement inutile les quelques pourcents de la production électrique éolienne déjà largement excédentaire, et pourrait même faire courir un risque dans la stabilité de nos réseaux.

La Fédération environnement durable vous demande de prendre dans l’urgence les mesures suivantes :

Mesure n°1

En votre qualité de Président de la République donner instruction à la ministre de la Transition écologique et solidaire de transférer au ministère de la Santé les crédits et subventions versés quotidiennement à la filière industrielle éolienne.

Comme vous le savez parfaitement, la Cour des comptes en 2013 et 2018 puis la commission d’enquête parlementaire en 2019 ont conclu que cette filière avait pénalisé en 2019 la France de 7 milliards d’euros par des taxes alors qu’après  15 ans   elle n’avait  fourni  que  5% de l’électricité française, et avait  renchéri les tarifs de l’électricité de 35%.

Ce montant de 7 milliards d’euros transféré  au ministère de la Santé permettrait  d’augmenter de 9%  le budget des  hôpitaux  actuellement de  80 milliards d’euros et de renforcer leurs effectifs pour faire face à la crise sanitaire.

Mesure n° 2

Stopper immédiatement toutes les subventions à la filière éolienne, tous les avantages financiers accordés, notamment les tarifs d’obligation d’achat et mécanismes compensatoires de prix.

Aligner les tarifs de rachat de l’électricité éolienne sur le marché.

Mesure n°3

Ordonner aux gestionnaires des réseaux le délestage obligatoire de l’éolien dès que la production électrique globale devient excédentaire.

Cela aura pour effet d’éviter l’export de MWh à des prix négatifs, et permettra d’échapper à la mise en danger des centrales à flux continus, seuls équipements capables d’assurer la sécurité en énergie du pays en cette période de crise, et plus tard dans une programmation pilotée de notre relocalisation industrielle.

L’ensemble de ces mesures pourrait être pris très rapidement par un ensemble de décrets comme vient de le faire votre gouvernement dans le domaine de la santé, de l’économie, et de l’ordre public.

Ce contenu a été publié dans Communiqués des associations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *