Dans l’Aude, une bonne nouvelle (enfin !…)

Le projet de parc éolien des Hautes Corbières est rejeté pour protéger les grands rapaces et les paysages.

L‘Indépendant du 26 juillet annonce la décision de la préfète de l’Aude, Sophie Elizéon. Dans un arrêté daté du 30 juin, elle a a rejeté la demande d’autorisation formulée par la SAS Parc éolien des Hautes Corbières, une filiale d’EDF Renouvelables, qui projetait la construction d’un parc de 26 machines, d’une hauteur maximale en bout de pale de 150 m, et d’une capacité de 3 MW, répartie sur les communes de Laroque-de-Fa, Davejean, Dernacueillette, Palairac et Cascastel. 

Plusieurs raisons sont invoquées :

  • La mise en danger de plusieurs espèces de grands rapaces protégés,
  • L’atteinte aux paysages des Hautes Corbières,
  • L’éventuel impact du parc éolien sur les eaux potables du secteur et sur le trafic aérien militaire.

C’est une victoire pour le Collectif Citoyen Corbières Vivantes, qui luttait contre ce projet depuis le début.

Ce contenu a été publié dans Dans la presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *