Perpignan : Front commun contre un projet de centrale solaire près d’un domaine viticole

La une de l’Indépendant et un long article nous alertent : “Vignerons, riverains, défenseurs de l’environnement, municipalité… Le projet de centrale photovoltaïque de 4,8 hectares (près de 5000 panneaux !) que l’entreprise Quadran, propriété du groupe Total, souhaite réaliser en périphérie nord de Perpignan, juste à côté du domaine viticole Rière-Cadène, fédère une opposition inédite”. 

Ce projet industriel au milieu de terres agricoles est une nouvelle illustration du mépris que les promoteurs, les pouvoirs publics, certains élus nourrissent envers les citoyens et les citoyennes.

L’Indépendant 7/12/2020

L’enquête publique est ouverte et sera close le 23/12/2020

On peut intervenir par mail : ddtm-enquete-belair@pyrenees-orientales.gouv.fr 

– ou par courrier à : Monsieur le Commissaire enquêteur, enquête publique centrale solaire Bel Air, Mairie annexe du Haut Vernet, 210 avenue du Languedoc 66000 PERPIGNAN. Voici un modèle de courrier qui peut être utilisé pour participer.

Pour consulter l’ensemble du dossier à la Préfecture des Pyrénées Orientales aller sur le site de la Préfecture

Il ne faut pas artificialiser les sols pour des raisons liées à l’énergie. Ainsi ne faut-il pas dédier au photovoltaïque les terres à vocation agricole/alimentaire ni les zones naturelles sensibles.

Emmanuelle wargon (Rullac-saint-cirq 12120 / 27 août 2019)

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *