Puissalicon : notre territoire n’est pas à vendre !

Volkswind, filiale du leader des énergéticiens suisses Axpo, veut passer outre l’unanimité contre son projet de 4 éoliennes industrielles sur la commune de Puissalicon dans l’Hérault et fait appel de la décision du préfet de l’Hérault de refuser un permis de construire pour un premier parc industriel au nord de Béziers.

Si le promoteur a les moyens financiers et de gros cabinets d’avocats, il devra compter avec la mobilisation des habitants de Puissalicon et de tous les défenseurs du patrimoine et de la biodiversité qui s’étaient associés à leur lutte.

Le projet d’implantation des éoliennes déposé par Volkswind en juin 2019

Lassociation Sauvegarde du paysage des 7 collines à Puissalicon est déterminée à se battre. Elle publie un communiqué de presse qui rappelle que dans son rapport, la commissaire enquêtrice avait noté pour justifier son avis défavorable : « l’expression d’une opposition unanime, motivée et déterminée à la réalisation du projet, de la part des populations et des collectivités territoriales habilitées, peu propice à la réalisation effective du projet éolien. »

Volkswind, filiale du leader des énergéticiens suisses Axpo, veut passer outre, forte de ses moyens et de ses avocats.Elle devra donc compter avec la mobilisation des habitants de Puissalicon et de tous les défenseurs du patrimoine et de la biodiversité.
L’argent ne peut pas tout, notre territoire n’est pas à vendre !

Ce contenu a été publié dans Communiqués des associations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Puissalicon : notre territoire n’est pas à vendre !

  1. Treompan dit :

    Ne lâchez rien No pasaran

Répondre à Treompan Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *