AMASSADA : VIGILANCE ET MOBILISATION FACE AUX MENACES D’EXPULSION

Depuis presque un mois, l’Amassada est habitée. Des cabanes de guet se construisent dans les cimes, des idées folles émergent, des stratégies se font plus claires ainsi que des bons repas mijotent dans le four chilien. Face à ceux qui veulent détruire nos terres, nous prenons racines.

Les dates d’expulsion sont, dans la brume du juridique, un peu plus claires. La juge des expropriations, accueillie dans la plus pure tradition carnavalesque le 26 septembre, a mentionné le lundi 15 octobre comme date de son rendu. A partir de là, si et seulement si ils respectent la loi (délai des recours), l’Amassada pourrait être expulsée par les Gardes Mobiles le 15 novembre. C’est pourquoi NOUS APPELONS UN MAXIMUM DE GENS À NOUS REJOINDRE avant cette date, que ce soit pour quelques heures, quelques semaines ou bien plus.

Pour freiner les gardes mobiles, différents chantiers sont en cours.
Installation d’un troupeau dans un parc clôturé, multiplication des cabanes et des passerelles.

Pour montrer que le lieu est habité amenez un maximum de boites aux lettres… Ecrivez à l’Amassada, 15900 La Plaine, 12400 Saint-Victor

Mercredi 10 octobre 20h : Lecture collective de la revue Z sur l’extractivisme et le projet de
montagne d’or en Guyane.

Jeudi 11 octobre 9h00 : atelier clôtures

Vendredi 12 octobre 18h00  : atelier anti-répression.

Lundi 15 octobre 10h : inauguration des boîtes aux lettres de l’URSA, de L’amassada et de l’Indivision.
12h : repas partagé et ensuite on invente une petite action sympa et déterminée…

Jeudi 18 octobre 18h00 : des nouvelles des réseaux de solidarité contre les frontières dans
la vallée de la Roya.

Mercredi 24 octobre 20h00 : Projection du film « Stan et Ulysse » de B. Hennot sur un maquis de résistants belges pendant la seconde guerre mondiale. Où comment être toujours inventif face à l’ennemi. En présence du réalisateur. Ce film est aussi projeté
mardi 23 au cinéma de Millau à 20h45.

Samedi 27 octobre  14h30 : Assemblée d’occupation, ouverte à tous et à toutes, car
l’important c’est de coordonner celles et ceux qui habitent là avec celles et ceux qui sont à l’extérieur.

Le moment est historique, il s’agit de porter le fer au mensonge de la transition énergétique sur un de ses principaux nœud européen.

Venez nombreuses et nombreux

PAS RES NOS ARRESTA

Ce contenu a été publié dans Communiqués des associations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *