Une rencontre avec madame Wargon secrétaire d’état

Les présidents de Sites & Monuments (SPPEF), de la Fédération Environnement Durable (FED) et de la Fédération Vent de Colère et 3 autres membres de ces associations ont rencontré le 15 avril la Secrétaire d’État Madame Emmanuelle Wargon pour lui exposer les graves problèmes créés par le développement anarchique des sites industriels éoliens dans la France rurale.

Cette réunion faisait suite aux engagements pris par son prédécesseur Sébastien Lecornu de mener une réflexion sur l’éolien terrestre avec les associations nationales de défense du patrimoine et les associations nationales de protection des riverains.

Les associations ont témoigné auprès de la Secrétaire d’État des nuisances croissantes que l’éolien industriel crée dans les campagnes françaises, au détriment des paysages et de la biodiversité ainsi que de la qualité de vie des riverains, sans pour autant avoir une efficacité quelconque au plan technique et économique.

Elles réclament donc une révision significative de la planification énergétique française, assortie de mesures précises pour mieux protéger l’environnement, les espaces naturels et le cadre de vie des populations rurales et pour renforcer la transparence, l’écoute et la participation du public dans les décisions locales.

La Secrétaire d’État reviendra vers les associations afin de poursuivre  la réflexion ainsi engagée selon des modalités plus opérationnelles.

Ce contenu a été publié dans Communiqués des associations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *