Nous étions à Perpignan le 4 mai !

Nous étions nombreux samedi (plus de 300) devant la préfecture des Pyrénées Orientales pour demander l’arrêt de l’implantation des centrales éoliennes sur nos territoires. Autour du Canigou d’abord où plusieurs projets peuvent perturber la vie des nombreux habitants et risquent de défigurer un paysage somptueux. Mais aussi dans la plupart des départements occitans : des délégations des Corbières, de l’Amassada, de l’Aude, de l’Aveyron, du Tarn et Garonne, du Tarn ou de l’Hérault ont participé à un débat qui a réuni 200 personnes en début d’après-midi. 

Nous sommes partis ensemble déposer une motion au préfet des PO à l’attention du préfet de Région. Trois revendications principales :

  • Arrêt des projets de centrales éoliennes industrielles,
  • Moratoire immédiat pour permettre aux citoyens et aux élus de prendre la mesure du prix et des conséquences de cette politique énergétique,
  • Développement  d’une véritable démocratie environnementale permettant à tous une participation effective aux choix qui les concernent. 

Le préfet n’a pas daigné nous recevoir. Une marque supplémentaire de mépris d’un représentant des pouvoirs publics pour une démarche citoyenne légitime.

Nous avons placardé le texte de la motion sur la porte de la Préfecture.

En principe, une délégation est reçue lundi matin (nous vous tiendrons au courant).

La presse et la télévision se sont faites l’écho de cette mobilisation régionale. 

Occitanie Tribune

FR3 Occitanie 

L’Indépendant 1

L’Indépendant 2

 

Ce contenu a été publié dans Communiqués de TNE-OE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *