La Convention citoyenne privilégie la sobriété énergétique…

Le Collectif TNE Occitanie-Environement a pris connaissance des 150 propositions soumises au gouvernement par la convention citoyenne sur le climat. 

Il note que le problème des émissions de gaz effet de serre (GES) a été pris à l’endroit. Les citoyens ont compris que l’énergie la moins polluante est celle que l’on ne dépense pas et ils se sont donc attachés à imaginer des solutions d’économie et non, comme certains, à promouvoir la production d’ énergies dîtes propres ou renouvelables.

Il est logique de commencer par limiter au maximum les gaspillages avant de faire la course à la production de Mégawatts/heures en multipliant les sites industriels de production d’électricité en milieu rural. Cette électricité produite depuis 30 ans par les éoliennes industrielles ne fait que s’ajouter à celle déjà produite par les centrales thermique ou nucléaire, sans les remplacer.

Évaluons les véritables besoins, réfléchissons aux possibilités techniques de production/consommation/stockage décentralisées. Il sera temps ensuite que les citoyens choisissent  les techniques les mieux adaptées aux capacités et aux besoins des territoires. L’intérêt général doit primer sur les intérêts des grands groupes privés de l’énergie.

Ce contenu a été publié dans Communiqués de TNE-OE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *