Non à l’extension du port de commerce de Port la Nouvelle

Nous avons eu connaissance de la manifestation organisée par BTP (Balance Ton Port) le samedi 25 janvier à Port la Nouvelle. Par bien des aspects leurs objectifs ressemblent aux nôtres : défendre nos territoires contre des travaux pharaoniques qui mettent en péril la qualité de vie des habitants, la biodiversité…

Venez manifester avec nous le Samedi 25 Janvier à 10h30 devant la mairie de Port la Nouvelle (départ à vélo à 8h45 du Théâtre de Narbonne)
Exigeons un moratoire immédiat sur les travaux qui débutent

« Le collectif BTP, Balance Ton Port La nouvelle se bat contre un projet d’extension portuaire qui va coûter 500 millions d’argent public aux collectivités locales d’Occitanie (c’est équivalent au projet de Notre Dame des Landes ) et qui va mettre en péril une zones des plus fragiles du littoral languedocien avec ses étangs lagunaires. ce grand projet est basè sur deux piliers d’activité productiviste libérale, énergivore et polluante : tripler les exportations de blé dur et tripler aussi les importations de pétrole et d’agro-carburants .Le maître d’oeuvre : le Conseil régional d’ Occitanie mené par une coalition PS – EELV – PRG dont s’est retirée la France Insoumise devant imbécillité économique de ces objectifs et l’incohérence flagrante du discours écolo de la région, celle-ci a ajouté au projet 7 éoliennes off shore qui seraient montées sur un nouveau quai de 400 m de long dans le port. Tout ça pour faire avaler le projet aux écolos de la région.

A peine 2 % d’entreprises locales ont répondu aux appels d’offre de ce projet colossal , le reste est conclu avec Bouygues. Le collectif BTP affirme que ces éoliennes n’ont pas besoin d’un nouveau port, celui de Sète existe déjà, qu’il est inutile et dangereux de construire une digue immense de 3,2 km , de déplacer 11 millions de mètres cube de sédiments marins pour recreuser un port qui ne servira à rien, que ces travaux mettent en péril les étangs de Bages -Sigean, que ce site classé déjà trois fois SEVESO en contact direct avec la réserve naturelle de Sainte Lucie et le parc régional de la Narbonnaise est une folie industrielle. le collectif BTP demande un arrêt immédiat des travaux et un moratoire sur ce projet. Nous demandons la réaffectation des subventions publiques dédiées à ce projet inutile sur des utilités sociales ,écologiques et de relocalisation de l’économie régionale. Nous refusons aussi la privatisation du port décidée par la région. » 


« Pour dénoncer cette gabegie, pour dire NON à ce massacre annoncé du littoral, pour dire NON à l’entrée des pétroliersgéants dans le port , pour dire NON aux exports subventionnées mais OUI à la souveraineté alimentaire et OUI à la relocalisation, pour dire OUI au soutien d’une agriculture paysanne OUI au soutien de la pêche artisanale traditionnelle. OUI aux activités socialement utiles   VENEZ manifester à PORT LA NOUVELLE le 25 janvier à 10h30 devant la Mairie »

Petite video réalisée par Alternatiba Narbonne : https://www.youtube.com/watch?v=-aDxhx-2L9c
 contact BTP : balancetonportlanouvelle@gmail.com

Ce contenu a été publié dans Informations diverses. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Non à l’extension du port de commerce de Port la Nouvelle

  1. Dominique dit :

    Je suis persuadé que derrière tous les prétextes avancés pour justifier l’extension du port, se cache le projet de pouvoir accueillir les gros paquebots de croisière. Il s’agirait de faire de Port la Nouvelle la porte d’entrée du tourisme de masse. L’Occitanie pourrait ainsi prétendre à intégrer le top ten des régions touristiques européennes. Le rêve de Carole Delga !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *