Un avis défavorable du CNPN

La société Wolkswind a redemandé un avis pour l’installation de 6 éoliennes industrielles dans un secteur boisé du Parc Naturel du Haut Languedoc, sur la commune des Verreries de Moussan (34).

Le CNPN (Comité National de Protection de la Nature) a rendu un avis défavorable, pour plusieurs motifs, dont deux particulièrement importants : « le choix du site ne respecte pas la condition impérative de moindre impact environnemental, car il se situe dans des habitats naturels de grande valeur écologique » et « même si la production d’énergie renouvelable relève bien d’un intérêt public majeur, il ne ressort aucun caractère impératif à sa réalisation dans un site naturel à très fort enjeu de biodiversité. La finalité du projet n’est donc pas justifiée ». 

Au passage le CNPN rappelle la limite des 300 mâts d’éoliennes qui figure dans la charte du Parc. 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *