À l’Indépendant l’enfumage est renouvelable !

En réaction à un sondage et son commentaire parus dans le quotidien, le 22 mars, L’Indépendant nous avons rédigé ce texte ci-dessous qui a été adressé à la rédaction et au journaliste qui l’a écrit,  mais aussi à différents médias. Les réactions ont été peu nombreuses (ce qu’on peut comprendre des autres titres) mais L’Indépendant par la voix de son directeur général délégué, après quelques échanges, a accepté de nous rencontrer. Nous nous rendrons bien sûr à ce rendez-vous pour tenter une fois de plus d’avoir un débat autour du projet régional Repos et de notre contre-projet Reposta.

L’Indépendant, 22 mars 2020

Sous le titre « Aude et PO : un plébiscite pour l’implantation d’éoliennes en mer », le quotidien dont la devise était autrefois « le journal sans œillères », comme quoi les temps changent, présente un sondage réalisé auprès de la population de 12 communes de l’Aude et 4 des P.O (ces dernières ne représentant pas plus de 5% de la population du département).  

L’auteur de l’article ne s’embarrassant pas de détails fastidieux attribue à l’ensemble des deux départements une opinion qui n’est celle que d’une infime minorité de ceux-ci. Mais quand on veut faire plaisir à la Région autant ne pas lésiner sur les moyens !

Au-delà, l’ensemble n’est qu’une entreprise de désinformation : les quatre questions posées sont rédigées pour aboutir in fine à l’approbation par le sondé d’un projet dont on ne lui dit pas grand chose sinon qu’il s’inscrit dans la lutte contre le changement climatique, affirmation jamais démontrée.  Les commentaires, comme le titre cité plus haut, ne font qu’enfoncer le clou.


Le sondage

Première question : « Face à l’urgence climatique êtes-vous d’accord avec le projet de faire de notre territoire la première région positive d’Europe (l’auteur a certainement voulu écrire région à énergie positive) c’est à dire à consommation énergétique majoritairement obtenue par les énergies renouvelables » : pas de chance un Territoire à énergie positive c’est en réalité et dans l’ordre : sobriété énergétique, efficacité énergétique et énergies renouvelables. 
Le sondage est d’entrée biaisé.

 Deuxième question : Pour vous cette ambition doit prioritairement permettre de baisser votre facture énergétique, de produire de l’énergie localement, de créer de l’emploi : où est passée l’urgence climatique qui justifiait « l’ambition » de la première question ? 
Cette question entretient volontairement la confusion entre produire localement et consommer localement, puisque les éoliennes produisent de l’électricité là où elles sont, mais l’énergie s’en va ailleurs et ne sert pas la population environnante ! 

Troisième question : Le développement de l’éolien flottant fait partie des pistes, cette filière pourrait créer 3000 emplois locaux, pensez-vous que c’est utile ? Plus question de facture énergétique, de production locale ni bien sûr d’urgence climatique, il ne reste que d’hypothétiques emplois futurs, toujours annoncés, jamais prouvés.

Quatrième question : Pour produire ces éoliennes flottantes d’importants travaux sont prévus par la Région à Port la Nouvelle pour les construire. Personnellement êtes-vous d’accord avec ce projet ? Là on ne sait plus si le projet avec lequel on doit être d’accord est de produire des éoliennes, de les construire ou de construire un port. C’est peut-être fait exprès

Le commentaire du journaliste

Après avoir noyé le lecteur dans le détail des réponses des différents segments de l’échantillon sondé sur la position vis à vis d’une région à énergie positive, le journaliste avance d’étranges analyses : « dans l’Aude (39%) comme dans les P.O (37%) on souhaite majoritairement que ce programme crée de l’emploi. » 

Hormis le fait qu’il doit confondre les mots principalement et majoritairement car 39% ou 37% n’ont jamais fait une majorité, il ne s’étonne pas que dans une région où le chômage bat des records il n’y ait que 39% des habitants qui souhaitent des créations d’emplois. Cela suggère plutôt que, lassés par les promesses non tenues dans ce domaine, ils ne font même plus semblant d’y croire.

Toujours dans la même veine, selon ce sondage les habitants espèrent que l’ambition d’être la première région d’Europe à énergie positive va permettre de réduire la facture énergétique de chacun.
Là on atteint un sommet de manipulation : en admettant que la Région atteigne son ambition, comme tant d’autres – de devenir la première région à énergie positive d’Europe – en quoi cela ferait-il baisser la facture énergétique de ses habitants alors que le prix de l’électricité a doublé depuis 2000 et que l’effet le plus certain de l’éolien sera d’augmenter les prix ? (cf. le rapport du 26 novembre 2019 http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-enq/r2195-t1.asp p. 9

L’étape suivante est-elle l’indépendance de l’Occitanie qui pourra ainsi fixer les tarifs de son électricité ? 

Enfin, et pour terminer en beauté, après avoir affirmé dans la question que la filière créerait 3000 emplois dans les prochaines années (qui se réduisent à 660 uniquement pendant la période de construction dans l’article qui suit et détaille les projets) on demande au sondé si tout cela est utile : surprise 80% des gens pensent que créer 3000 emplois est utile. 

Reste un petit mystère dans cette brillante enquête : pourquoi le journaliste nous signale-t-il que les électeurs de Benoît Hamon qui, rappelons-le a rassemblé 6% de voix aux présidentielles (ce qui représente 30 sondés compte tenu de l’échantillon), sont ceux qui considèrent le plus que ce projet n’est pas utile.
Serait- ce un message codé pour le Conseil régional ? Carole Delga faisait partie de son comité de campagne.

Pour Toutes Nos Energies-Occitanie Environnement, collectif régional qui réunit 160 associations œuvrant pour la protection de l’environnement, du patrimoine et de la qualité de vie des habitants et, à ce titre, opposées à l’invasion des centrales d’éoliennes industrielles. 

Jean Pougnet, co-secrétaire
Contact : pougnet.jean@gmail.com – 04 67 97 51 27 – Plus d’infos sur : toutesnosenergies.fr

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *