“Opération Géranium”

L’association HAE (Hers Ariège Environnement haec0931@gmail.com) continue son combat contre le projet éolien sur Cintegabelle, aux limites des communes de Gaillac-Toulza, Saint-Quirc, Lissac, Labatut, Cante, Saverdun, Caujac.

Elle vient d’adresser officiellement (lettre recommandée avec accusé de réception) un courrier aux préfets de la Haute-Garonne et de l’Ariège, et une lettre aux maires des communes impactées  (Auterive, Grazac, Puydaniel, Mauressac, Lagrâce-Dieu,) ; ainsi qu’aux présidents des conseils départementaux et des intercommunalités.

Cet envoi est accompagné du livre de Fabien Bouglé, « Éoliennes, la face noire de la transition écologique qui soulève la dangerosité de cette filière industrielle tant en termes d’impacts environnementaux que de santé publique ou d’atteinte à la biodiversité. Cet ouvrage dévoile une filière discréditée par un lobbying intensif, ainsi que beaucoup de corruption. Cette nouvelle action vise à informer les décideurs des pratiques intolérables dans notre république et des graves dangers encourus…

 Et ne pas venir nous dire « on ne savait pas » !

Pourquoi “opération géranium” ?
Lors de l’enquête publique sur le projet de parc éolien entre les îles d’Yeu et de Noirmoutier un des commissaires enquêteurs écrit dans un mail ; “On est face à des personnes sans scrupules et au QI qui n’est pas celui du géranium [sic]” . « Rien de nouveau à l’ouest !!! », répond une autre. Les opposants auront connaissance de ces courriers !

Ce contenu a été publié dans Communiqués des associations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *