Toutes les énergies passées aux cribles…

Tous les jours sur la page “revue de presse” vous trouvez des échos de la presse nationale et régionale. Aujourd’hui, débat sur les différents modes d’énergie

Un documentaire équilibré et surprenant :  Xenius – Énergie éolienne, la controverse (Arte)
Considérées par certains comme la source d’énergie du futur, les éoliennes sont honnies par d’autres en raison de leur nuisance sonore et esthétique, ainsi que des risques qu’elles induisent, par exemple pour la faune. Une équipe de cardiologues de Mayence explique l’impact sanitaire des infrasons.

Continuité écologique des cours d’eau : la petite hydroélectricité remporte une manche (Actu Environnement)
Dans la bataille que se livrent les partisans de la petite hydroélectricité et ceux de la restauration écologique des cours d’eau, les premiers viennent de remporter une manche. Par une décision du 15 février 2021, le Conseil d’État a en effet annulé à la demande de plusieurs fédérations (Fédération Électricité autonome française, France Hydro-électricité) l’article 1er du décret du 3 août 2019 relatif à la notion d’obstacle à la continuité écologique des cours d’eau.

Il faut bien différencier les différents types de géothermie (Transitions & Énergies)
La géothermie est une énergie renouvelable négligée en France. Et pourtant, elle est abondante, accessible sur une partie importante du territoire et n’a pas le principal inconvénient du solaire et de l’éolien, l’intermittence. Il ne faudrait pas que les séismes provoqués dans le bassin rhénan par des installations de géothermie profonde mises en place sans suffisamment de précautions ralentissent encore le déploiement de cette source d’énergie qui offre tant d’avantages.

 Énergies renouvelables : à Marseille, découvrez la centrale géothermique marine Thassalia (PositivR)
L’intérêt de la centrale de géothermie marine de Thassalia réside dans sa capacité à produire de manière simultanée du chaud et du froid à grande échelle. Il faut bien comprendre aujourd’hui l’importance croissante des réseaux de froid, qui sont des vecteurs essentiels de la transition vers une économie neutre en carbone, grâce au verdissement et à l’usage optimisée de nos énergies qu’ils permettent.

L’hydrogène, un rêve industriel mais pas écologique (Reporterre)
L’ambition d’un développement massif de la production hydrogène à grand renfort d’argent public fait peser de nombreux risques sur l’environnement, qu’il s’agisse de transport, de délocalisation de la production dans des pays pauvres ou encore du fantasme du stockage du carbone.

Nucléaire ou renouvelables ? le vrai débat (Le Monde Blog Sylvestre Huet)
Rapports mal présentés et rififi chez les économistes. C’est l’actualité du débat récurrent sur la production d’électricité soumise aux impératifs climatiques. Donc décarbonée. Un débat qui pourrait être intéressant s’il était bien posé. Et qui l’est souvent très mal, avec une confusion générale sur les calendriers, les espaces concernés (le monde, la France, l’Europe), les technologies avec leurs capacités de production et leurs coûts, et les ressources naturelles. Les postures anti-ENR et anti-nucléaire ont comme principal résultat d’empêcher les citoyens de saisir les véritables enjeux du débat. C’est dommage. Mais voici quelques clés pour vous y retrouver.

Ce contenu a été publié dans Dans la presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Toutes les énergies passées aux cribles…

  1. Attia dit :

    L’article de Huet, “Nucléaire ou renouvelables…” a le mérite de recentrer le débat.
    Si l’on considère impératif de lutter contre le réchauffement climatique, donc contre les émissions de GES, c’est soit les EnRi qu’il faut développer, soit le nucléaire, soit les deux.
    Illogique par exemple d’être à la fois contre les éoliennes géantes et contre le nucléaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *