La perception des éoliennes par les ruraux : pas terrible !

Le Cérémé (Cercle d’Étude Réalités Écologiques et Mix Énergétique) a commandé un sondage pour apprécier la perception de l’éolien en milieu rural. Ce sondage réalisé par OpinionWay expose pour la 1ère fois que 60% des ruraux souhaitent arrêter ou limiter le développement de l’éolien terrestre. Et il qualifie les raisons de cette perception négative : menace sur la biodiversité, atteinte aux paysages et au patrimoine, détérioration cadre de vie et santé, déni de démocratie locale.


Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population des Français âgés de 18 ans et plus vivant dans des communes rurales de moins de 2000 habitants, du 9 au 11 mars 2022, résumée par Opinionway.

Les habitants des communes rurales sont favorables à un encadrement plus strict des déploiements de nouvelles éoliennes parce qu’ils sont préoccupés

  • Par l’impact des éoliennes sur les écosystèmes où elles sont implantées, en particulier les oiseaux perçus comme les plus vulnérables,
  • Par leur proximité avec les sites protégés, (Parcs Nationaux et Régionaux, Monuments historiques, sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco,)
  • Par la trop faible distance entre les éoliennes et les habitations, la distance de 500 mètres devrait être augmentée
  • Par le manque de démocratie des décisions : les Conseils municipaux des communes concernées devraient avoir le droit de s’y opposer et les riverains devraient également avoir leur mot à dire.

L’implantation de nouvelles éoliennes sur le territoire français ne fait pas consensus : si 40% des habitants de communes rurales sont favorables à la poursuite de leur déploiement, 40% préfèreraient limiter ce développement et 19% se prononcent pour un arrêt complet. 

Ce contenu a été publié dans Informations diverses. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La perception des éoliennes par les ruraux : pas terrible !

  1. michel dit :

    A Passa, village de 800 habitants des P.O. un projet de 6 éoliennes de 135 à 150m de haut a déclenché :
    une demande de 119 dérogations pour espèces protégées d’avifaune
    une enquête publique défavorable à 96% avec plus de 1000 interventions
    Que croyez-vous que le préfet des P.O. a conclu ? : aucun problème, avis favorable !!!

  2. Patrice LUCCHINI dit :

    Tous les jours l’association Vent mauvais défend le point de vue des “ruraux” contre les projets de centrales éoliennes dans la Montagne Noire et aujourd’hui l’invasion photovoltaïque des terres agricoles. Cette enquête démontre que près de 60% des habitants des territoires où les éoliennes sont implantées ou en projet ne veulent pas d’éoliennes à n’importe quel prix. C’est l’inverse de ce dont se vante la Fédération éolienne française qui prétend que 70% des Français y sont favorables. Aujourd’hui la question du repowering avec des éoliennes (beaucoup) plus hautes et (beaucoup) plus puissantes se pose. Plus que jamais les habitants devraient avoir leur mot à dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.