Éolien : vous avez dit indécent ?

Au sujet du plan de gestion Causses et Cévennes

Nous avons assisté les 3 derniers jours de  l’enquête publique du  SCOT,( schéma de cohérence territoriale,)  à un impressionnant défilé du monde du business éolien, venus  déposer leurs observations et leurs  documentations .  Tous,  donneurs de leçons peu scrupuleux.!

Ils étaient tous là, au chevet du  document  SCOT, qui  donne un coup d’arrêt aux implantations  des usines  éoliennes,  et au  saccage de notre département.. il y avait les responsables des projets insensés de Barre, du levezou, de l’Escandorgues..etc. Il  y avait la  Cie du vent, Valeco, les éoliennes de Limbernas , Saméole,  l’association FEE (France Energie Eolienne) , Volkswind., RES. Tous venus là, pour  affirmer leur puissance et leur mainmise sur le territoire,
Indécentes leurs protestations arrogantes et autoritaires,  arguant  de leurs droits, à l’encontre des élus,  signataires favorables de  ce SCOT ,
Indécent le matraquage destiné à impressionner les commissaires enquêteurs, soit  plus de 200 pages  déposées, en  réponse  aux 8 pages consacrées à l’énergie (PADD,DOO et Altas cartograhiques confondus),  présentées au public dans les dossiers  de l’enquête publique.
Indécentes les remarques de FEE .« En adoptant une conception particulièrement restrictive en ce qui concerne le développement de l’énergie éolienne sur son territoire, il(le Scot)  est donc en contradiction avec les engagements pris par le gouvernement tant au plan national qu’européen, mais aussi à l’égard des objectifs du département et de la région. »

Pour mémoire et à l’intention de Monsieur Olivier GUIRAUD, Délégué Régional Occitanie de la F.E.E. signataire du document., dans le dossier,  pièce n°8 – Avis des personnes consultées en application de l’article L. 143-20 du code de l’urbanisme, on peut lire  sous la plume de Madame Carole Delga  que la Commission Permanente du Conseil Régional réunie en sa séance du 16 Décembre 2016 a sur sa proposition donné un avis favorable sur le Schéma de Cohérence Territoriale du Parc Naturel des Grands Causses
La Commission Permanente du Conseil Départemental réunie le 28 novembre 2016 a donné un avis favorable au projet du SCOT du PNRGC assorti de certaines remarques.
Aucune de ces remarques ne concerne le volet énergetique du SCOT.
On ne voit pas très bien pourquoi l’aveyron se sacrifierait davantage:. Chaque projet éolien déclasse le teriritoire là  où il est implanté,  partout où on le voit::, Producteur exemplaire d’électricité rénouvelable, soit plus qu’il ne consomme, l’Aveyron n’a pas de leçon à recevoir de FEE
.A ce jour :
– 94 éoliennes sont raccordées dans le sud Aveyron pour une puissance installée de 206 MW  ce qui représente sensiblement la moitié de la puissance installée dans l’ex région Midi Pyrénées.
– 48 éoliennes sont raccordées sur le territoire du SCOT pour une puissance de 85 MW.
– 215 éoliennes sont raccordées ou autorisées dans le Sud Aveyron pour une puissance installée de 471 MW.
– 146  éoliennes sont raccordées ou autorisées sur le territoire du SCOT pour une puissance de 301 MW.Indécents  les projets  qui se poursuivent,  et les communes qui laissent faire,  qui  ne respectent  ni leurs engagements, (le SCOt a été voté à l’unanimité) ni les territoires fleurons  de l’Aveyron
Ainsi, La société RES développe deux projets sur le territoire du SCOT et entend bien les défendre car « ils bénéficient de nombreux avantages techniques et financiers, de volets environnementaux et paysagers de moindre impact ainsi que du soutien des élus et des propriétaires fonciers. »   Enfumage  habituel!
Indécent Le projet « Les Vacants » sur les communes de Camarès et de Mounès Prohencoux.
Il est de notoriété publique que la Commune de Mounès Prohencoux est fermement opposée à toute installation d’éoliennes sur son territoire.. c’est un manque de respect total envers les habitants de cette commune.
Indécent Le projet « Méridienne » sur la Commune de Lapanouse de Cernon.
Dans sa contribution à l’enquète publique Monsieur le préfet de la Lozère, préfet coordonnateur du Bien des
Causses et Cévennes précise les dispositions du plan de gestion Causses et Cévennes (Cf page 29 du Plan)
« Conformément aux engagements du dossier de candidature, à la position constante des services de l’état, à la charte du Parc National des Cévennes et aux recommandations de l’experte ICOMOS rappelés en pôle de compétece, l‘éolien industriel est exclu du bien et de sa zone tampon. »)
Cela est aussi signalé dans l‘avis de l’Etat de décembre 2016.
« Le SCOT devrait s’assurer que le développement de ces énergies est compatible avec le plan de gestion du bien UNESCO Causses et Cévennes ( développement très contraint de l’éolien au sein de la zone coeur et de la zone tampon). »
Le non respect des uns entraine le non respect des autres.. Source de problèmes et de conflits.
Il ne faudra pas s’en étonner!Anne-Marie Citton
Présidente de l’association Patrimoine Environnement Territoire du pays belmontais.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *