La Montagne Noire deviendra-t-elle une centrale éolienne industrielle ?

«Des projets se révèlent au fil des semaines. Le dernier en date, celui de sept éoliennes qui menacent le monument de la résistance et du maquis de Font Bruno, à la frontière de l’Aude et du Tarn». À l’heure ou les levées de boucliers se dressent face à la prolifération des éoliennes, Patrice Lucchini président de l’association audoise «Vent mauvais» et co-secrétaire de «Toutes Nos Énergies» un collectif regroupant 160 associations dénonçant le développement sauvage de ces parcs éoliens en Occitanie, se veut être un ardent défenseur du cadre de vie particulièrement dans cette Montagne Noire qui l’a accueillie voici une dizaine d’années.
Nous avons évoqué les menaces qui pèsent sur les territoires audois et tarnais de la Montagne Noire. Voici un article de la Dépêche dans lequel est interviewé Patrice Lucchini président de l’association Vent Mauvais de l’Aude.

L’article complet de la Dépêche du 10 juin 2019

Ce contenu a été publié dans Dans la presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *