Éoliennes de Bernagues (Hérault) : une victoire !

Les éoliennes contestées

Au Nord-Ouest de Lodève, sur le massif de l’Escandorgue, une centrale de 7 éoliennes industrielles (site de Bernagues, 34650 LUNAS) fonctionnait malgré L’ANNULATION DÉFINITIVE DU PERMIS DE CONSTRUIRE, par le Conseil d’Etat, le 8 novembre 2017 et donc sans aucune autorisation d’exploiter valide.

Le Collectif pour la Protection des Paysages et de la Biodiversité 34-12, son comité de soutien l’association VPPN et plusieurs autres associations locales dont la LPO avaient demandé officiellement, par courrier recommandé à M le Préfet de l’Hérault, d’imposer l’arrêt total de ces éoliennes en attendant leur démontage. Ils avaient organisé un rassemblement familial, non violent, festif et engagé le samedi 28 avril 2018. 

Le démantèlement symbolique

Mais les promoteurs arguaient du fait qu’ils auraient gardé leur autorisation d’exploiter. La préfecture fermait les yeux….. Une fois de plus, les intérêts des promoteurs étaient protégés.

Le 12 juillet 2019, le RECOURS ADMINISTRATIF au nom de l’APPREL (Association pour la protection des paysages et ressources de l’Escandorgue et du Lodevois) contre les prescriptions complémentaires pour l’aigle royal – perdu au Tribunal Administratif, puis relancé à la Cour d’Appel Administrative par la LPO et son avocat, en 2017 est gagné !
Le préfet a injonction par la Cour d’Appel de Marseille de faire arrêter les éoliennes de Bernagues en attendant que La société ERL ( Énergie renouvelable du Languedoc )  refasse une étude environnementale.
INFO : les éoliennes sont arrêtées, en août nous aurons la confirmation que cet arrêt soit bien pérennisé. 

Voilà un succès important fruit des actions en justice, combinées avec une mobilisation très large des associations locales. Le collectif TNE Occitanie Environnement qui avait appelé et participé au rassemblement du 28 avril 2019 se félicite de ce résultat.

A QUAND LE DÉMANTELEMENT DES ÉOLIENNES ARRÊTÉES ? 

Ce contenu a été publié dans Communiqués de TNE-OE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Éoliennes de Bernagues (Hérault) : une victoire !

  1. Terral dit :

    On peut toujours être optimiste, c’est bon pour le moral… Mais je note bien que l’exploitant est simplement invité à refaire une étude d’impact environnemental. Il se trouvera bien un « bon » bureau d’étude pour montrer que ces éoliennes ne font que du bien autour d’elles ! Nous avons connu ça près d’ici où, en changeant de bureau d’étude on montre que les oiseaux prétendument menacés ont appris entre temps à contourner l’obstacle… D’ailleurs, le saviez-vous ? « les oiseaux migrateurs évitent les éoliennes en réagissant à leur approche (bifurcation, survol, plongeon) » (sic : Paul Neau, bureau d’étude ABIES et membre illustre de Négawatt, dans un recueil de ses plus belles âneries https://slideplayer.fr/slide/3685620/ à lire en se tenant les côtes).
    Terral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *