Touristes… tout tristes… à nos amis lozériens !

Des amis Lozériens m’ont demandé de leur faire part de mes impressions de séjour en Margeride. Ce furent quelques journées de simple bonheur, dans des villages souriants, au milieu de paysages ouverts et apaisants, en contact avec des personnes toujours aimables. L’unique surprise désagréable fut d’y découvrir… des éoliennes. D’où le petit texte ci-joint que je leur adresse en espérant le partager avec vous. Emmanuel Terral (calelh@free.fr).

Nous venons d’effectuer un charmant séjour en Margeride, entre vieux amis. Nous y avons découvert des ambiances de montagne merveilleuses. Nos balades pédestres sur les boucles recommandées par la carte « Découverte et Randonnée », ont été inopinément troublées par l’apparition de « bouquets » d’éoliennes attristants – entre autres près de Rieutort de Randon, de St Sauveur de Ginestoux (qui ne tournaient pas…).

On se demandait chaque fois : « que viennent faire, loin de tout, ces groupes de 5 ou 6 machines ? ». Sans doute procurent-elles de modiques revenus à quelques individus ou communes, et surtout de bons profits à leurs détenteurs. Qui a pu accepter de telles intrusions industrielles dans ces paysages grandioses ?

En traversant le joli village de La Panouse, fleuri et ponctué de belles citations de Goethe et autres auteurs, nous avons vu des panneaux « non aux éoliennes ». On nous a dit qu’il y a un projet éolien sur le col des Trois Sœurs où nous venions de contempler à 360 degrés les Monts d’Aubrac, du Cantal, du Forez, des Cévennes et de Lozère…

Nous avons compati en pensant aux rudes combats menés par quelques Lozériens pour défendre leur beau pays contre ceux qui le défigurent, arnaqueurs et autres marchands de mensonges « verts »… et nous leur en savons gré, nous qui passons !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *