Cri d’alarme sur la Montagne Noire…

Les crêtes de la Montagne Noire ont été sacrifiées à l’éolien industriel. Sur une ligne qui va de Arfons à Albine, (soit 30 kilomètres à vol d’oiseau) il y a déjà 100 éoliennes et une cinquantaine sont en projet. La qualité de vie des habitants, la préservation de la biodiversité et des paysages, l’attractivité des territoires entre Aude et Tarn ne comptent pas aux yeux des promoteurs éoliens et de leurs auxiliaires politiques .

Du plateau du Sambrès, à Pradelles-Cabardès, Cabrespine et Castans, les projets de densification ou de repowering se multiplient qui, s’ils voyaient le jour, transformeraient la Montagne Noire en une centrale éolienne industrielle pour exploiter le « gisement de vent » que représente pour les promoteurs notre territoire.

Nous ne pouvons pas l’accepter. C’est le sens du communiqué de soutien que publie l’association audoise Vent Mauvais.

Alors, il faut continuer à se battre, à refuser projet après projet que la gangrène ne gagne petit à petit, condamnant définitivement ces territoires, leurs habitants, leurs ressources en eau, leurs zones naturelles protégées.

Un collectif d’habitants et d’élus d’ARFONS et de LACOMBE soutenus par l’association VENT MAUVAIS s’est constitué.
Ce collectif fait circuler un tract et une pétition.

Les 6 éoliennes que la société Valorem veut construire à Arfons sont une démonstration supplémentaire de cette industrialisation programmée de la Montagne Noire. Nous devons tout faire pour repousser l’extension de cette centrale éolienne, aux confins de l’Aude et du Tarn.

Le CNPN (Comité national de protection de la nature) a donné un avis défavorable, la Mrae (Mission régionale de l’autorité environnementale) a émis un avis très réservé et demandé de nombreux compléments d’information au promoteur. La DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer) de l’Aude est également défavorable au projet, comme la LPO (Ligue de protection des oiseaux), la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France) et la FNASSEM (Fédération nationale des associations de sauvegarde des sites et ensembles monumentaux).

Les habitants d’Arfons (Tarn) et ceux de Lacombe (Aude) qui seront particulièrement exposés aux nuisances se mobilisent avec leurs élus. Ils nous invitent à les rejoindre à Arfons où se tiendra la permanence du commissaire-enquêteur de 9h00 à 12h00 pour dire NON à l’extension du parc éolien de Sor-Arfons sur la forêt domaniale de Ramondens. Le maire de Lacombe et des membres de l’équipe municipale seront présents pour manifester leur refus des 6 éoliennes de Valorem.

SAMEDI 3 JUILLET à 10h30 devant la mairie d’ARFONS

Notre mobilisation est indispensable et nécessaire :

PAS UNE ÉOLIENNE DE PLUS SUR LA MONTAGNE NOIRE

Si vous ne pouvez pas vous déplacer ce jour là, il est important que vous puissiez donner votre avis sur ce projet nocif. À Puissalicon (34), à Cambounès (81) et ailleurs, nous savons que les commissaires enquêteurs ont été sensibles à la mobilisation des riverains et des élus.

Vous pouvez le faire en vous rendant sur le site de la consultation publique
ou par courriel directement eol-ramondens@mail.registre-numerique.fr
ATTENTION : Toute observation formulée après le 16 juillet 2021 à 17h00 ne sera pas prise en compte, quel que soit son mode de dépôt.

Vous pouvez aussi rencontrer directement le commissaire enquêteur aux dates et horaires suivants :
Mairie d’ARFONS :
samedi 3 juillet 2021 9H00 – 12h00
vendredi 9 juillet 2021 14h00 – 17h00
Mairie de LACOMBE :
vendredi 16 juillet 2021 9h00 – 12h00

Ce contenu a été publié dans Communiqués de TNE-OE, Communiqués des associations, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Cri d’alarme sur la Montagne Noire…

  1. nicole nicole joncret dit :

    j’ai du mal a comprendre que l’on soit prévenu 3 jours avant la manif devant la mairie
    d’ARFONS et de la venue du commissaire enqueteur le meme jour …..avec plus de recule j’aurais pu faire signer la pétition sur le marché de mazamet et distribué le tract
    les mazametains sont opposés a plus d’éoliennes courage à christian DRIEU
    d ARFONS qui doit etre fatigué d’etre depuis si longtemps sur cette lutte nicole joncret

    ps je repondrais au commissaire enqueteur par mel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *