Quelques échos dans la presse

Début novembre, la Dépêche se faisait l’écho de la réunion du collectif :  Mazamet. Un état des lieux éolien dans le Tarn (La Dépêche) L’association rialétaine, Nostra Montanha, accueillait la réunion du collectif regroupant 160 associations locales et collectifs départementaux. Leurs représentants ont fait le point sur la situation régionale. (Ici en PDF)

Mme Lattanzi a attiré l’attention des juristes il y a quelques mois sur un jugement intéressant. Il lui a été proposé, surtout vu ses remarques et son cursus, d’écrire elle-même un article à ce sujet. Entre temps, la Cour d’Appel a censuré ledit jugement, ce qui rend cette affaire encore plus intéressante peut-être. Cette affaire est celle des éoliennes de Bernagues. L’épopée d’une condamnation en démolition d’un parc éolien (Landot et associés blog juridique) 

Connu comme le plus grand émetteur de gaz à effet de serre en Europe, l’énergéticien allemand RWE, régulièrement pointé du doigt par les écologistes pour ses centrales à charbon, a mis en service le mois dernier son premier parc éolien de France. Deux autres projets d’une puissance cumulée de 33 MW devraient être opérationnels l’année prochaine dans l’Hexagone et la société annonce aujourd’hui un nouvel investissement dans les Hauts-de-France pour 44 MW supplémentaires. Dans le même temps, l’assureur français AXA boycotte désormais les opérations de RWE dont il juge le plan de sortie du charbon trop timide. L’allemand RWE, plus grand pollueur d’Europe, investit des dizaines de millions dans l’éolien français (Révolution Énergétique) 

Croire qu’il suffit de remplacer un moteur thermique par un moteur électrique sans réfléchir à tout l’écosystème relève soit de l’incompétence soit du sabotage. L’électromobilité ne sera pas le seul levier de croissance de l’industrie future (Contrepoints)

Alors que les premiers parcs français arrivent en fin de vie, des centaines d’éoliennes vont devoir être prises en charge ces prochaines années. Or aujourd’hui, les pales ne sont quasiment jamais recyclées en raison de leur composition. Mais une innovation pourrait changer la donne. Siemens-Gamesa a annoncé en septembre la commercialisation de la première pale 100% recyclable. Éolien : le casse-tête du recyclage des pales (Novethic) 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *