Quatre villages contre un promoteur éolien (Haute-Garonne)

Les communes de Aignes, Montgeard, Saint Léon et Nailloux en Haute Garonne, ne veulent pas de deux éoliennes de 180 mètres de haut qu’ABO Wind (1) veut installer devant leurs fenêtres.
Déjà cernés par celles de Saint-Félix de Lauragais et les 7 éoliennes de Calmont, élus et habitants leur reprochent, entre autres,

  • qu’elles gâcheraient un paysage sur fond de Pyrénées qualifié de remarquable,
  • que par leur bruit elles nuiraient à la tranquillité de leur commune
  • qu’elles menaceraient plusieurs espèces protégées.

 Les maires des quatre villages ont écrit dans ce sens au préfet pour lui signifier leur refus de voir s’implanter ces deux énormes machines (voir ici en PDF).

Comme le promoteur ABO Wind ne semble pas entendre la voix de la population et de leur association Vents Contraires, les gens sont venus le lui dire de vive voix lors des réunions dîtes d’information (3) que la société a organisée. 

Les industriels sont tenus à une concertation préalable pour présenter leur projet aux habitants des villages qui seront impactés ; la plupart du temps cela se limite à un stand « de pub » avec un ou deux commerciaux. Aucune autre donnée sur le projet n’est mis à l’attention du public, et certainement pas les avis critiques de la Dreal ou Mrae quand c’est le cas !

Celle-ci a alors entendu mais n’a pas bien compris, les assimilant à des opposants à la politique énergétique nationale !  En France, la démocratie veut que des débats contradictoires puissent se tenir… ce qui ne semble pas plaire à ce promoteur.

ABO Wind cherche donc maintenant de nouveaux outils de communication ainsi qu’elle l’a écrit à la mairie de Nailloux par mail et annule toute nouvelle réunion publique (notamment celle programmée le 6 juillet). 

Les promesses de contreparties financières ou les moments de propagande n’ayant pas marché, que va donc trouver ABO Wind pour faire passer un projet rejeté par la population et ses élus ? 

La suite prochainement !

Pour plus d’infos : Christophe Vinson, président de Vents Contraires 07 71 15 37 22 – ventscontraires31@gmail.com.
Avec le soutien du collectif régional Toutes Nos Energies – Occitanie Environnement toutesnosenergies.fr

Ce contenu a été publié dans Communiqués de presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Quatre villages contre un promoteur éolien (Haute-Garonne)

  1. Jean BLIN dit :

    Le “système” ABO WIND (qui opère aussi dans les Corbières catalanes à Felluns et Trilla) est d’obtenir l’adhésion des communes et de leurs habitants (y compris en “arrosant” différents organismes) pour implanter les éoliennes, “purger” les recours juridiques et une fois la zone éolienne exploitable, la revendre en bloc à un exploitant. ABO WIND n’exploite pas les éoliennes qu’il construit mais revend le produit fini, quittant le territoire et ses habitants impactés pour au moins 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *