Un appel aux élus de Touraine

Dans une lettre aux élus municipaux et communautaires de Touraine, l’Association Environnementale du Sud Touraine (AEST) leur demande de se positionner publiquement contre le projet éolien de VOLKSWIND sur les communes de Vou et la Chapelle Blanche Saint Martin.
Ils soulignent que l’expérience nationale démontre que le succès d’un promoteur pour imposer ses aérogénérateurs-usines éoliennes ouvre une brèche pour l’invasion des éoliennes industrielles au détriment des habitants ruraux.
Au-delà du cas particulier de la Communauté des Communes Loches Sud Touraine, les questions posées aux élus devraient inspirer les associations et collectifs anti-éoliennes à interpeller les élus concernés. 

  •  Comment des élus peuvent-ils décider sans information contradictoire et sans consultation des habitants de leur faire subir des nuisances et des pertes de valeur de leurs biens partout constatées chez les riverains d’aérogénérateurs ? 
  • Comment une municipalité peut-elle décider d’un projet qui est contradictoire avec les choix de développement économique et en particulier touristique de la Communauté de Communes Loches Sud Touraine et sans accord avec les communes voisines qui vont-être « impactées » par les nuisances ? 
  • Comment des maires peuvent-ils imposer les risques financiers d’une opération spéculative risquées comme le prouvent les déboires de la filière éolienne en Espagne et actuellement en Allemagne ?  

Nous entrons en période d’élections municipales (mars 2020), ne perdons pas une occasion de demander des comptes aux sortants et d’exiger des engagements aux futurs candidats.

Ce contenu a été publié dans Informations diverses. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *