Participons à l’enquête publique pour la création du PNR des Corbières Fenouillèdes

Les Corbières et le Mont Tauch

La création du Parc Naturel Régional des Corbières Fenouillèdes est une bonne nouvelle.
C’est un territoire d’une haute valeur patrimoniale, préservée et reconnue ;
d’une importance écologique majeure, domaine vital des grands rapaces et oiseaux méditerranéens, un des couloirs migratoires les plus fréquentés entre Afrique et Europe.

Ses paysages spectaculaires ont une identité forte autour du catharisme, et donc une vocation touristique autour de son patrimoine culturel.

Ce PNR permettra d’affirmer l’unité géographique et humaine d’un territoire, de valoriser ses richesses (agriculture et tourisme), mais à condition d’une forte vigilance sur la question de l’éolien industriel, en particulier pour la protection du Gypaète Barbu, du vautour Percnoptère, du Faucon Crécerellette et de l’Aigle de Bonelli

Ce que détaille de manière trés argumentée l’avis que rendent Bruno Ladsous et Kevin Jeanroy membres de l’association Sites et Monuments.

L’enquête publique pour la création du PNR des Corbières et du Fenouilledes sera close le vendredi 17 janvier 2020 à 17 h, ce qui ne laisse plus beaucoup de temps !

Si nous ne réagissons pas , l’enquête publique ne fera état, dans les Hautes Corbières, que des remarques des personnes qui sont pour les projets de parcs éoliens dans notre secteur, des élus qui pensent plus à l’argent qu’à la protection d’un Parc qui est leur avenir.

Pour donner son avis : https://www.registre-numerique.fr/parc-naturel-corbieres-fenouilledes
Pour s’informer sur le projet de charte et le document de référence territorial de l’éolien : https://www.projet.corbieres-fenouilledes.fr/telechargements

A lire absolument : 

  • Les Annexes p 43 à 59 : document de référence territorial de l’éolien (avec toutes les cartes)
  • La charte à partir de la p 149 . son défi n°2 : Viser une autonomie énergétique diversifiée et respectueuse de la haute valeur patrimoniale des Corbières-Fenouillèdes et anticiper les conséquences du changement climatique

Ce contenu a été publié dans Communiqués des associations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *