« Repowering » : comprendre pour y faire face …

Le renouvellement des éoliennes est d’ores et déjà à l’ordre du jour. C’est le cas en particulier dans le territoire du parc naturel du Haut-Languedoc (PNRHL) mais aussi en Montagne Noire où le repowering de la centrale du Haut-Cabardès (16 éoliennes) et de Cuxac-Cabardès (8 éoliennes) est engagé par la société RES. 

Le 27 novembre, la commission 2 du parc examinera « pour observations » l’avant-projet de repowering des 23 éoliennes de Cambon-et-Salvergues – société RES. Le « repowering » (augmentation de puissance des aérogénérateurs à l’occasion de leur remplacement) mérite une attention particulière de la part des habitants et des responsables du parc. 

C’est la raison pour laquelle nous publions une note qui synthétise les données juridiques et réglementaires du problème, nos questions qui sont l’expression de nos revendications.

Nous ajoutons un certain nombre de documents qui permettent d’avoir une vue d’ensemble de ce nouvel enjeu pour les associations.

Le renouvellement des installations éoliennes peut aggraver les nuisances des centrales existantes, mais il pourrait, c’est ce que nous appelons de nos vœux, contribuer à son amélioration, pour peu que l’objectif qualitatif de réduire les impacts environnementaux prévale sur celui d’une augmentation quantitative de la puissance installée.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à « Repowering » : comprendre pour y faire face …

  1. Ping : Toutes Nos Énergies – Occitanie Environnement Collectif contre la prolifération de l'industrie éolienne dans nos territoires ruraux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *