Menaces sur les zones humides

Un article des Échos du 28 décembre attire notre attention sur l’enjeu que représente les zones humides. « Biodiversité : l’inquiétante dégradation des grands sites humides ». Plus de 40 % de ces écosystèmes à la frontière des milieux terrestres et aquatiques se sont dégradés en dix ans en France, selon une étude du ministère de la Transition écologique. A peine un site sur dix est en meilleur état.

C’est ce que révèle la dernière évaluation réalisée par le service statistique du ministère de la Transition écologique.

La situation est contrastée entre les territoires, mais, sur l’ensemble des zones humides étudiées, seule une sur dix a vu son état s’améliorer depuis dix ans. Et, alors que près d’un tiers des espèces végétales remarquables et menacées vit dans les milieux humides et qu’environ la moitié des espèces d’oiseaux en dépendent, les efforts à faire restent immenses.

Beaucoup de nos associations dans l’Aveyron, dans l’Aude ont été confrontées à ces questions puisque plusieurs projets d’implantation d’éoliennes ne tiennent pas compte de l’existence de ces zones humides, des périmètres de protection rapprochée des captages d’eau, des sagnes, des tourbières…

Ce contenu a été publié dans Dans la presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *