Hérault, Aude … pour la biodiversité, contre l’invasion éolienne

Tous les jours sur la page “revue de presse” vous trouvez des échos de la presse nationale et régionale. Aujourd’hui le point sur plusieurs projets dans nos territoires.

Aumelas ou Lunas, victoire pour la biodiversité !

Une très bonne nouvelle ! Le parc éolien d’Aumelas condamné pour la destruction de faucons crécerellette(France Bleu)
La cour d’appel de Versailles vient de condamner EDF et ses filiales à verser 500 euros à l’association France Nature Environnement et rappelle que la destruction d’espèces protégées est interdite. La FNE renouvelle sa demande de démontage des éoliennes d’Aumelas (Hérault). Voir le communiqué de presse de la FNE.

Cette décision va dans le même sens que celle du tribunal d’instance de Montpellier . VIDEO Démontage de sept éoliennes : les écologistes de l’Hérault savourent leur victoire (LCI) 
C’est une première en France. Le tribunal d’instance de Montpellier a ordonné le démantèlement des sept éoliennes de Lunas, dans l’Hérault. Après un long combat, les associations écologistes savourent leur victoire.

Mais, encore une victime (plus que probable) de nos hachoirs à rapaces en plein Parc du Haut Languedoc…Saint Pons (34), mort d’un aigle royal peut-être percuté par une éolienne (Midi Libre)
Le “parc” éolien incriminé demande actuellement son agrandissement par “repowering” ! La collision d’un adulte reproducteur, pour chaque espèce protégée majeure, a un impact définitif et durable. L’aigle royal n’est reproducteur qu’à partir de 3 ou 4 ans dans les meilleures conditions.

Dans l’Aude, agriculteurs et viticulteurs contre les éoliennes industrielles.

Minervois, vent de colère contre quatre éoliennes au cœur d’un cru d’appellation protégée (La Dépêche)
À la frontière de l’Aude et de l’Hérault, le projet d’implantation de quatre éoliennes sur l’unique AOP du Minervois, le Cru La Livinière, fédère contre lui vignerons et élus locaux mais inquiète aussi les environnementalistes. (Voir l’article de la Dépêche du 10 mars en PDF)

Aude : ces éleveurs et viticulteurs qui disent non à la frénésie éolienne (L’Indépendant)
Ils sont éleveurs aux Martys ou viticulteurs dans le Minervois. Fermement opposés à des projets éoliens. Une donnée de plus à intégrer alors que s’affrontent volonté politique affichée de booster les énergies renouvelables et question de l’acceptabilité et de l’impact environnemental et paysager de ces mâts déjà présents par centaines dans l’Aude.
De la montagne Noire au Minervois, l’agriculture rejoint les rangs des opposants à l’éolien (L’Indépendant)
Alors que les objectifs de développement des énergies renouvelables font toujours de l’Aude un territoire prioritaire pour les développeurs de parcs, des éleveurs ou viticulteurs affichent leur opposition à des projets, au nom de la préservation de leur activité.

 Aude / Puichéric : trois de chute pour Raz Energie 5 (L’Indépendant) 
Il y avait eu, le 23 février 2017, le refus du préfet de l’Aude de délivrer l’autorisation unique d’exploiter ; puis, le 18 septembre 2018, l’échec devant le tribunal administratif de Montpellier pour annuler cet arrêté. Il y a désormais l’arrêt de la cour administrative d’appel de Marseille, rendu le 2 février 2021.

Voir  Le dossier complet de l’Indépendant en PDF

Ce contenu a été publié dans Dans la presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *